Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 08:36

L'acteur américain Robin Williams est mort

Robin Williams

Robin Williams

L'acteur américain Robin Williams, âgé de 63 ans, a été retrouvé mort lundi à son domicile, en Californie. Le héros de "Mrs Doubtfire" et de "Good Morning Vietnam" se serait suicidé, a annoncé la police. Lauréat d'un Oscar pour le film "Will Hunting", l'acteur Robin Williams est décédé, lundi 11 août, après s'être vraisemblablement suicidé. Son corps a été découvert à son domicile par la police, à Tiburon, en Californie. Les forces de l'ordre ont expliqué qu'un "sujet mâle a été prononcé mort à 12h02, identifié comme Robin McLaurin Williams, 63 ans" et que la cause probable du décès semblait être un "suicide par asphyxie". La police a ouvert une enquête, précisant que l’acteur a été vu vivant pour la dernière fois à son domicile, dimanche 10 août, vers 22 heures. "Ce matin, j’ai perdu mon mari et mon meilleur ami, et le monde a perdu l’un de ses artistes les plus aimés", a déclaré sa femme, Susan Schneider, dans un communiqué. Selon son attaché de presse, Mara Buxbaum, Robin Williams souffrait "ces derniers temps d’une sévère dépression". Le roi des films comiques Célèbre dans le monde entier, l’acteur sa conquis les spectateurs par son incroyable sens du rire, mais aussi par des rôles plus dramatiques. Robin Williams avait percé dans un épisode de la série Happy Days en 1974, puis en incarnant un extraterrestre dans la série "Mork & Mindy". Sur le grand écran, Robert Altman l’avait choisi pour son adaptation de Popeye (1980), puis il avait obtenu le premier rôle de "Good Morning Vietnam" (1988). Le cercle des poètes disparus Son talent avait ensuite marqué les esprits grâce à son personnage poignant de professeur dans "Le cercle des poètes disparus" (1989), puis surtout après sa prestation déjantée dans "Mrs Doubtfire" (1993). Mais c’est sa performance dans "Will Hunting" (1998) qui lui avait permis de décrocher un Oscar dans la catégorie meilleur second rôle. Ces dernières années, Robin Williams s’était fait plus rare, même s’il était apparu dans la série des "Nuits au Musée". Il devait apparaître dans une suite de "Mrs Doubtfire". "Robin était un éclair de génie comique" Depuis l’annonce de sa mort, c’est une véritable onde de choc qui a secoué Hollywood. Steven Spielberg, pour qui il avait joué à plusieurs reprises ("Hook", "A.I. Intelligence Artificielle") a fait part de son émotion. "Robin était un éclair de génie comique et notre rire était le coup de tonnerre qui le faisait avancer, a déclaré le célèbre réalisateur. Il était un ami et je n'arrive pas à croire qu'il ne soit plus là". L'acteur Kevin Spacey, également sur Twitter, a rendu hommage à "un grand homme, artiste et ami" : "Robin Williams a fait rire le monde et l'a fait réfléchir. Je veux m'en souvenir et honorer cela. [...] Il me manquera au-delà de toute mesure." Le président américain Barack Obama a également salué cet incroyable artiste. "Robin Williams était un aviateur, un médecin, un génie, une nounou, un président, un professeur, un bangarang Peter Pan, et tout ce qu'on peut imaginer d'autre. Mais surtout il était unique", a estimé le chef de l'État.

Source France 24

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires