Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 15:40

Mieux vaut en rire

Chatte

Chatte

Pour les vieux et ceux qui vont le devenir.....
Quand j'avais 10 ans à l'école, j'apprenais dans l'ordre 
les conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car.
Maintenant j'ai + de 60 ans et je m'en souviens encore 
mais................ dans le désordre : mais, ou, est, donc, mon, ri, 
car
*************  
Une dame téléphone au commissariat.
-Je  vous ai appelé hier au sujet de la disparition 
de mon mari.
Je souhaite que vous interrompiez les recherches.
-Vous l'avez retrouvé?
-Non, j'ai réfléchi !!!!!
*************

Un français et un américain discutent de la signification 
de leur drapeau respectif.
-Chez nous en France,le bleu-blanc-rouge c'est comme 
les impôts.
Quand on en parle, on voit rouge,
Quand on reçoit l'avis d'imposition on est tout blanc,
Une fois qu'on a tout payé, on se dit qu'on c'est fait 
avoir comme un bleu...
- Chez nous, aux Etats- Unis, c'est pareil !
Sauf qu'en plus on voit des étoiles !
*************

Un homme ivre se fait arrêter au volant par un policier.
- Monsieur, vous sentez l'alcool à plein nez !
-Monsieur l'agent, ouvrez le bouchon de mon 
réservoir, ça sent l'essence à plein nez
mais on ne peut pas dire qu'il est plein.

 

*************

Dans l'immeuble, une maman et son petit garçon croisent 
leur jolie voisine

.
- Dis bonjour à la dame et fais-lui un bisou.
- NON !
-Allons pourquoi ne veux-tu pas embrasser la dame ?
- Papa a essayé hier et il a reçu une paire de gifles !
*************
Une dame se présente dans une station-service avec sa 
voiture en accordéon.
- Pouvez-vous faire quelque chose ?
Le garagiste inspecte le véhicule et réplique :
- Désolé. Ici on lave, mais on ne repasse pas.
*************

Le jour de la rentrée, le responsable de l'internat 
prévient ses pensionnaires.
- L'accès du dortoir des filles est interdit aux 
garçons et tout élève qui y sera surpris
aura une amende de 10 euros. A la deuxième infraction, 
20 euros et 30 à la troisième.
C'est clair ?
Un pensionnaire lève la main.
- C'est combien pour un abonnement ?
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le Pèlerin 15/09/2014 21:27

Bonjour Josepha
La Blague est délicieuse
Je vais la passer au Blog pour lui donner une meilleure lisibilité
Cordialement,
Le Pèlerin

Therma 15/09/2014 18:29

Bill et Sam sont deux amis âgés. ils se rencontrent au parc tous les jours pour nourrir les pigeons, regarder les écureuils et discuter de tout et de rien.
Un jour, Bill ne s'est pas présenté. Sam ne s'en est pas fait et il a pensé qu'il souffrait d'une grippe ou quelque chose d'autre. Mais après que Bill ne se soit pas présenté pendant une semaine, Sam a commencé à s'inquiéter. Mais, les seuls moments où ils étaient ensemble étaient dans le parc. Sam ne savait pas où Bill demeurait, donc il ne pouvait pas savoir ce qui était arrivé à Bill.

Un mois a passé et Sam pensa qu'il ne rêverait plus Bill. Mais un jour, Sam s'approcha du parc et voilà, Bill était assis. Sam était très heureux et lui a dit.
- Pour l'amour du ciel, que t'est-il arrivé?

Bill a répondu qu'il avait séjourné en prison!

- En prison!!! s'est écrié Sam. Mais pourquoi donc?
- Bien, a dit Bill, tu connais Sue, cette jolie petite brunette qui est serveuse au café où je me rends tous les jours?

- Oui, a dit Sam, je m'en souviens. Qui a-t-il avec elle?

- Bien, elle m'a accusé de l'avoir violée… J'ai 89 ans. J'étais tellement fier, que lorsque je suis arrivé en cour, j'ai plaidé coupable.

Le maudit juge m'a donné 30 jours de prison pour parjure!!!!

JOSEPHA 15/09/2014 17:35

L' père Victor est allé en ville voir l'Docteur>
- Voilà docteur, chuis ben embêté, dit-il , à moûn âge y en a beaucoup qui vous demand'raient du Viagra.
Moi j'en ai point b'soin, j'ai la zigounette encore ben vaillante, seulement voilà, à chaque fois qu'elle s'met au garde à vous, chuis dans les champs, l'temps de r'tourner à la ferme voilà quelle r'garde à nouveau mes bottes. Le médecin hoche la tête d'un air grave.
- Vous n'auriez pas des fois un truc pour z'y maintenir la tête haute jusqu'à la ferme ? lui demande Victor.


-J'ai bien une idée, dit le toubib, lorsque vous irez aux champs, emportez votre fusil et dites à votre femme que lorsqu'elle entendra tirer en l'air qu'elle coure vous rejoindre.
- Tirer en l'air pour tirer un coup ? En v'la une idée qu'elle est pas mauvaise !
Quelque temps plus tard v'là t'y pas que l'Victor débarque dans le cabinet du docteur.
- J'viens vous voir, rapport au fusil !
- Pourquoi ça ne marche pas ?
- Oh ! ça eu marché, fait l'Victor, mais ça n'marche plus. Pendant tout l'été j'tirais en l'air... la Sylvette rappliquait en courant et hop ! j'la bouriaudais dans les broussailles !
- Oui, et alors, demande le médecin, où est le problème ?
- Ben... d'puis l'ouverture d'la chasse, j'la vois plus !






> >