Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 08:34

L'A350 obtient le feu vert des autorités européennes pour entrer en service

Airbus - L’A350 le long courrier de Demain

L'A350-900 a reçu ce mardi sa certification par les autorités européennes de sécurité, lui permettant d'entrer en service dans les compagnies, a annoncé l'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA).

"Airbus a démontré que l'appareil répondait aux exigences de sécurité et d'environnement définies par l'AESA pour l'Union européenne", indique l'autorité dans un communiqué. L'A350-900, bi-réacteur long-courrier de toute dernière génération équipé des moteurs Trent XWB de Rolls-Royce, est capable de transporter 315 passagers sur une distance de 14 500 km. Il est prêt à être livré à la première compagnie cliente, Qatar Airways.

Concurrencer les 787 Dreamliner et les 777

Le constructeur a investi 10 à 12 milliards d'euros pour ce programme qui doit concurrencer les 787 Dreamliner et les 777 de Boeing, le grand rival de l'avionneur européen.
Patrick Ky, le directeur de l'AESA, a souligné la maturité dans le développement de l'appareil, Airbus ayant bénéficié de l'expérience de développement de ses précédents programmes notamment l'A380. "Airbus et l'AESA ont (...) pu établir des méthodes de travail pragmatiques qui ont fait la preuve de leur efficacité pour la certification", a-t-il commenté.

Le constructeur avait annoncé mi-août que l'A350 avait achevé son "route proving", tour du monde en 20 jours destiné à tester l'avion en conditions d'exploitation réelle, au cours duquel l'avion a parcouru 151 300 kilomètres, volés durant 180 heures, et fait escale dans 14 aéroports. Lors des 14 mois d'essais en vol, l'A350 a totalisé plus de 2600 heures de vol.

Première livraisons à la fin de l'année

"Aujourd'hui est un jour important pour le programme A350 (...). L'A350 est certifié, ce qui ouvre la voie aux premières livraisons qui interviendront avant la fin de l'année", a déclaré Didier Evrard, directeur du programme A350 lors d'une conférence de presse téléphonique, n'excluant pas de livrer qu'un seul exemplaire d'ici fin décembre. Il a en outre précisé que l'A350-900 recevrait le feu vert des autorités américaines "courant octobre".
"L'A350 XWB affiche de nombreuses technologies innovantes inédites qui font toute la différence en termes de confort passagers et de rentabilité pour les compagnies", a estimé de son côté Fabrice Brégier, PDG d'Airbus. Ce nouveau gros porteur est en effet le premier modèle de l'avionneur européen majoritairement fabriqué en matériaux composites à base de fibres de carbone. Il est proposé en deux versions : l'A350-900 -celle certifiée mardi - et l'A350-1000, version allongée avec 369 sièges qui doit entrer en service mi-2017. Le groupe prévoyait initialement une version plus petite l'A350-800 (276 sièges), avec une entrée en service mi-2016. Mais cet appareil est sur le point d'être abandonné au profit de l'A330neo, version remotorisée de l'A330 attendu en 2017.

Déjà 750 commandes nettes

Avec 750 commandes nettes, l'A350 est déjà un succès commercial - notamment au Japon avec une commande de 31 exemplaires par la JAL - qui a incité Boeing à lancer le 777-X, version remotorisée de son gros porteur star.

L'annonce de la certification "intervient alors que Delta Airlines a annoncé le 24 septembre avoir sélectionné le B787-9 et l'A350-900 pour le remplacement d'un nombre de gros porteurs estimé à 50", a commenté Christophe Ménard, expert aéronautique chez Kepler Cheuvreux.

L'A350 vient en outre enrichir la gamme long-courriers d'Airbus qui comprenait déjà un autre biréacteur l'A330 et le super Jumbo A380, le plus gros avion de ligne du monde capable de transporter plus de 600 passagers. Pour autant, Didier Evrard a souligné "le long parcours" qui attendait encore Airbus. "L'enjeu désormais pour le programme A350 est de commencer les premières livraisons avec Qatar Airways, de livrer les opérateurs successifs et de monter en cadence de production", a-t-il résumé.

Il a rappelé que le groupe visait une production de 10 appareils par mois à l'horizon 2018. Le dirigeant a toutefois assuré que ce programme serait rentable alors que l'A380 atteindra l'équilibre financier en 2015, soit huit ans après son entrée en service. S'agissant enfin de l'A350-1000, Airbus vise des essais en vol dans la seconde moitié de 2016.

Source La Dépêche du Mifi.fr

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Airbus
commenter cet article

commentaires