Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 23:05

Bonne soirée … !

Humour – Il y en a pour tous les gôuts

Trois copines discutent avant de monter en voiture pour sortir en boite. 
- Moi, dit la première, pour savoir si j'ai passé une bonne soirée, je jette me godasses dans le placard... Si elles atterrissent parallèles et droites, c'est que j'ai passé une bonne soirée ... 
- Moi, dit la seconde, j'ouvre mon placard et je jette ma robe. Si elle atterrit pliée sur un cintre, c'est que j'ai passé une bonne soirée... 
- Non, moi, dit enfin la dernière, je jette ma culotte au plafond, si elle reste collée, j'ai passé une bonne soirée ! 

-------------------------------------------------------------

Humour - Capotes olympiques
C'est un gars qui découvre une nouvelle marque de préservatifs: les préservatifs Olympiques. 
Il en achète une boîte, pensant impressionner sa femme avec, le soir même. 
De retour à la maison, il raconte la découverte qu'il vient de faire à la pharmacie et montre la boîte à sa femme. 
- Des capotes Olympiques? lui dit-elle. Qu'est-ce qu'elles ont de si spécial? 
- Eh bien, il y a trois couleurs, répond le mari. Or, Argent et Bronze... 
- Et quelle est la couleur que tu vas porter ce soir? 
- Ben, euh c'est l'OR, bien sûr, répond le mari en bombant le torse. 
Alors sa femme: 
- Pourquoi tu ne prendrais pas l'ARGENT plutôt? Ça serait plutôt sympa si pour une fois tu finissais deuxième...

-------------------------------------------------------------

Avarice

Des conditions hivernales épouvantables. Cela fait des jours qu'une petite famille se retrouve bloquée dans leur camp d'hiver à cause de la tempête de neige. La pire en douze ans. 
Une équipe de sauveteurs part à leur rescousse. La progression est longue, pénible. 
Les secours arrivent. Ils cognent à la porte... 
- C'est l'Ambulance Saint-Jean! 
Toute la famille répond en même temps... 
- On a déjà donné!

-------------------------------------------------------------

Un ordinateur militaire

La troisième guerre mondiale a éclaté, et des militaires ont inventé un ordinateur ultra puissant, auquel ils doivent soumettre un problème tactique particulièrement difficile. Après lui avoir fait ingurgiter des téraoctets de données, ils lui posent la question fatidique :

- Faut-il contre-attaquer ou sonner la retraite ? 
L'ordinateur émet quelques cliquetis, une série de bips, ses diodes se mettent à clignoter et soudain, la réponse jaillit : 
- Oui !
Les généraux se regardent, perplexes. L'un d'eux décide d'agir, il s'approche du clavier et tape une autre question : 
- Oui quoi ? 
L'ordinateur répond, instantanément : 
- OUI MON GÉNÉRAL !

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

NONO le PETIT ROBOT 14/03/2015 13:55

TELLEMENT VRAI !

> /*_ALLO PITAL... _*/
> *_CELLE-LÀ, ELLE EST TRES BONNE,_*
> *C'est tellement vrai !!!!!.*
> *-*Bonjour ! C'est la réception ?
> J'aimerais parler avec quelqu'un à propos d'un
> patient qui se trouve chez vous.
> J'aurais souhaité connaître son état de santé,
> savoir s'il va mieux ou si ... son problème
> s'est aggravé.
> > > > > Quel est le nom du patient ?
> > > > > - *Il s'appelle Jean Dupont, il est
> dans la chambre 302*.
> > > > > Un instant je vous prie, je vous passe
> l'infirmière du Service.
> > > > > *Après une longue attente :*
> > > > > bonjour, ici *Françoise l'infirmière*
> de service. Que puis-je pour vous ?
> > > > > - J'aimerais connaître l'état du
> patient Jean Dupont de la chambre 302.
> > > > > Un instant je vais essayer de trouver
> le médecin de garde.
> > > > > *Après une plus longue attente :*
> > > > > Ici Le *Dr. Jean, le médecin de garde*
> ; je vous écoute.
> > > > > - Bonjour Docteur, je voudrais savoir
> quel est l'état de santé de Monsieur Jean Dupont,
> qui se trouve chez vous depuis 3 semaines
> Chambre 302.
> > > > > > > Un instant, je vais *consulter le
> dossier* du patient.
> > > > > *Après encore une autre attente :*
> > > > > Huuuummm, Le voici :
> IL a bien mangé aujourd'hui, sa pression
> artérielle et son poul sont stables.
> IL réagit bien aux médicaments prescrits et
> normalement on va lui enlever le monitoring
> cardiaque demain..
> > > > > Si tout se déroule bien comme celà
> pendant 48 heures,le médecin signera sa sortie
> pour le week-end à venir.
> - Aaahhh ! Ce sont des nouvelles merveilleuses !
> Je suis fou de joie. Merci.
> > > > > A votre façon de parler je suppose que
> vous devez être quelqu'un de très proche,
> certainement de la famille ?
> > > > > - Non, Monsieur !
> Je suis Jean Dupont lui-même et je vous appelle
> de la chambre 302 !
> Tout le monde entre et sort de ma chambre et
> personne ne me dit rien...
> Je voulais juste savoir comment je me porte !
> Merci beaucoup !
Bonne journée !
> > > >
> > > >
>
>