Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 17:46

Ma Chère Fille

Sandrine

Sandrine

Le premier mai n’est pas une date comme les autres, il marque le jour de ton anniversaire.

La venue d’une fille dans la maison nous a provoqué bien de satisfactions.

Ce fut  tout d’abord de l’étonnement puisque le médecin qui s’occupait de la grossesse de ta maman avait diagnostiqué un garçon…. !

Depuis le temps que ta maman attendait la naissance d’une « Fabienne » ….Nous eûmes en fait tout d’abord deux garçons… !

C’est  donc sans empressement particulier que Claudette s’en est allée accoucher…

Et non…Ce fut toi, toi une fille  qui arriva et ce fut pour nous un fort joli cadeau.

La vie fit de toi une grande sportive…

Dire que  j’ai apprécié tous les sports que tu as pratiqués serait tout de même exagéré…

Moi qui rêvais de te faire faire de la Danse….De  la natation ….Je dus faire face à bien des désillusions….Ah les préjugés… !

C’est ainsi que tu débutas par le judo, sport dans lequel tu excellas…Mais déjà un autre sport pratiqué par tes frères te titillait : Le Football.

Entre temps au hasard d’un petit problème de santé, tu fus obligée de pratiquer la natation et très vite tu devins une excellente nageuse et ce dans les quatre nages…Mais passer ton temps à faire des longueurs de bassin ce n’était pas ta tasse de thé

Mais le football, tel que pratiqué par tes frères, te démangeait trop pour que tu ne le pratiquas point

Ainsi donc dès que tu fus remise de ces  petits problèmes qui gâchèrent ta vie une petite année, tu te mis à jouer au football

Tu débutas donc …Avec les  garçons puisqu’à l’époque il n’existait pas de club acceptant les filles de  ton âge

Et un jour, alors que tu avais à peine treize ans, tu trouvas enfin un club de filles qui débutait au plus bas de l’échelle : Le TOAC

Très vite, tu en devins  l’un des éléments  moteurs pour mener ce club  au plus haut niveau de « Nationale 1 »

Et puis le temps est passé …Il est passé bien vite…..

Tu t’es mariée naturellement ….Juste avant cette coupe du monde que les Français attendaient depuis si longtemps…afin de n’en point perdre une miette …

Muguet Bonheur pour l'anniversaire de Sandrine

Muguet Bonheur pour l'anniversaire de Sandrine

Tu nous fis tout de même deux petits enfants dont tu conduis l’éducation au mieux de leurs capacités et des principes qu’avec Olivier, ton époux vous avez su leur inculquer

Entre temps naturellement tu revins au football pour entrainer des clubs de jeunes au niveau local….Et j’en passe…

Tu t’es mise ensuite à la course à pied et nombreux furent les treks de montagne qui figurent à ton palmarès

Et si tu as depuis, quelque peu levé le pied, te voilà embringuée dans  la pratique de la moto…

Tu peux comprendre combien tes parents qui t’adorent puissent s’inquiéter quant à la  pratique de cette nouvelle passion…

Mais voilà tu veux vivre…Et une vie sans sécrétion d’un minimum d’adrénaline n’est pas faite pour te plaire

Tu dis non à la morosité tout en faisant preuve d’une maturité certaine qui fait de toi une conseillère fort écoutée  

Et voilà le temps est passé bien vite depuis ta naissance …

Lorsque tu viens à Vèbre en Ariège, pas aussi souvent que je le voudrais à mon gré, tu en profites pour courir.

Ici tu es très bien connue;  tu es la fille qui a aidé son père à construire un mur de plus de six mètres de haut pour consolider une maison qui menaçait de s’effondrer.

Tu es la fille qui court parmi les chemins de montagne, voire les treks que tu as effectués dans la région….

Les relations avec la famille ne sont pas toujours aisés …Et je pense à moi en particulier….Nous  te sollicitons bien souvent pour démêler des situations parfois quelque peu complexes

Finalement nous te remercions tous d’être là….Tu nous apportes tant de satisfactions et nous t’aimons tous de tout notre cœur.

Une chose est sure … Ne change rien … !

« Une année de plus, ce n'est que du bonheur pour quelqu'un comme toi. » 

Du temps qui passe, si tu prends le meilleur, tu assumes aussi le pire en faisant preuve de cette sagesse qui te caractérise, mais sans perdre ni ton entrain, ni ta mine toujours souriante et toujours juvénile.

Nous te souhaitons donc tous un très joyeux anniversaire.

Ta Maman et moi te recommandons de « faire la fête » le jour de ton anniversaire te rappelant ainsi combien nous t’aimons

Bon anniversaire Sandrine

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le Pèlerin 01/05/2015 18:23

Merci ma fille
Je n’oublierai pas ta promesse
Tu ne sais pas ce que c’est de perdre ces racines
L’Ariège est magnifique et j’avais un besoin impérieux d’y prendre racine
Je dois avouer que j’ai été quelque peu déçu ….J’en ai même été parfois désabusé
J’ai toujours fait crédit ….J’ai toujours fait profil bas pour ne pas gêner autrui, mais nombreux furent ceux qui pensèrent que ce n’était que « faiblesse de caractère »
Alors j’ai pris un peu de recul
J’essaie de diversifier et mes activités et mes contacts en ces lieux magnifiques où la notion de patrimoine prime sur tout, bien souvent au détriment des amitiés que l’on croit sincères, mais qui font de ces mêmes gens des personnes inqualifiables
Ainsi va l’Ariège ….Mais le pays est si magnifique… !
Mille bisous
Papa dit « Le Pèlerin »

thoa 01/05/2015 16:50

Merci Papa
Je suis touchée tu sais trouver les mots et j adore, j essayerai de venir plus souvent......
Je T aime
Sandrine

Le Pèlerin 01/05/2015 12:46

Merci pour elle Jean-Michel
Si elle ne le lit pas, je le lui transmettrai
Cordialement,
Le Pèlerin

jean Michel 01/05/2015 11:32

.Bon anniversaire nos vœux les plus sincères et que l'an prochain ...