Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 17:23

Poème à la mémoire de nos chers disparus lors des attentats du 23 novembre 2015

Barbarie sans limite - Attentats de Paris - 13 novembre 2015

Attablés à une terrasse de café
Au Bataclan un concert en train d'écouter
à un match de foot être allé
Ou simplement dans la rue en train de marcher

Que des victimes innocentes
De cette folie indécente
Des enfoirés qui tuent impunément
Des larmes coulent maintenant

Chaque heure le bilan s'alourdit
Entre les morts et les blessés grave
On sait que c'est malheureusement pas fini
Et que le nombre de victimes s'aggrave


Pourquoi mon Dieu autant de barbarie
Moi qui rêve que de gens qui rient
Mais qui constate aujourd'hui le malheur

Que nombreux vont être les pleurs

Je ne veux faire aucun amalgame
Avec la religion musulmane
Moi j'aimerai tellement être bien
Qu'on se tienne main dans la main

Hier soir le sang à coulé
à cause de personnes illuminées
Qui ont voulu faire passer un message
Ce 13 novembre restera un ancrage

Des hommes et des femmes sont morts
Des pères et des mères de famille aussi
Abandonnant pour certains à leurs triste sort
Enfants famille et aussi amis


Quel ironie pour un jour étant celui de la chance
Un vendredi 13 quand on y pense
Le paradis va accueillir beaucoup d'ange
On aimerait que des fois ça change

J'espère pour ces terroristes qu'ils iront l'enfer
Même si pour eux on peu rien y faire
Mes pensées sont toutes aujourd'hui
à celles et ceux qui ont perdu la vie

Je leur dédie ce modeste texte
J'aurai aimé trouver un autre prétexte
Pour composer ce jour cette poésie
Pour coucher ce jour à nouveaux des maux dits…

De la part d’une Toulousaine

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le Pèlerin 06/12/2015 18:27

Salut Ponpon;
Je pense malheureusement que la guerre va durer....
Sommes-nous partis pour une autre guerre de 100 ans ce n'est pas impossible
L'époque où régnait la raison est révolue
Maintenant c'est c'est chacun pour soi et .....
Npn l'évolution de la société a mal tourné
Et plutôt que de régler des problèmes, on les a cachés et la crise aidant, la haine a gagné du terrain
L'étranger est devenu le bouc émissaire de tous nos maux alors qu'en période d’opulence on a fait venir des migrants à gogo.
Qui les a fait venir....Répondre à cette question c'est déjà une amorce de réponse
Je vous laisse réfléchir sur le sujet
Cordialement,
Le Pèlerin

Le Pèlerin 24/11/2015 21:57

Salut Ponpon
Je crois que l'image de ces évènements nous ne sommes pas prêts de l'oublier
Aujourd'hui voilà que l'on reparle d'Artigat
Le terrorisme gagne ainsi l’Ariège
J’espère que tout ceci va s'arrêter bientôt
Amicalement,
Le Pèlerin

ponpon de pey 19/11/2015 15:20

un bel hommage en vers ravissants à conserver.

Anonyme d'Algérie 18/11/2015 19:20

Très triste ce poème, mais que faire? Que dire ? Ces criminels sont là où on les attends pas. Voila qu'ils commettent un carnage. J'en suis ému et je suis solidaire avec les familles, les amis des victimes. Mes pensées vont à eux. J'ai pas de mots pour condamner ce carnage. Tu te rappelles Pélerin de ces années où nos trois Religions vivaient côte à côtes. Personne n'osait dire du mal de l'autre. Pourquoi maintenant? Est ce que le monde a changé. Cela me fait mal de voir cela de qui que ce soit. Cela me fait mal aussi quand je vois les victimes Palestiniennes mourir quotidiennement de la sorte. Pourquoi ne pas être simplement bon et aimer l'autre. Jer ne sais pas si cela devrait arriver un jour. Merci

IMAGINE 06/12/2015 16:35

Imaginez qu'il n'y a pas de Paradis,
C'est facile si vous essayez,
Aucun enfer en dessous de nous,
Au dessus de nous seulement le ciel,
Imaginez tous les gens,
Vivant le présent...

Imaginez qu'il n'y a aucun pays,
Ce n'est pas dur à faire,
Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,
Aucune religion non plus,
Imaginez tous les gens,
Vivant leurs vies dans la paix...

Vous pouvez dire que je suis un rêveur,
Mais je ne suis pas le seul,
J'espère qu'un jour vous nous rejoindrez,
Et que le monde vivra uni

Imaginez aucunes possessions,
Je me demande si vous le pouvez,
Aucun besoin d'avidité ou de faim,
La fraternité des hommes,
Imaginez tous les gens,
Partageant tous le monde...

Vous pouvez dire que je suis un rêveur,
Mais je ne suis pas le seul,
J'espère qu'un jour vous nous rejoindrez,
Et que le monde vivra uni

https://youtu.be/t_YXSHkAahE