Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 18:25

27.900 chômeurs de moins en janvier (-0,8%)

Avant que BFM- TV vous explique le contraire – BFM-TV, ces adeptes du « French Bashing » qui adorent vous informer lorsque les trains n’arrivent pas à l’heure et qui font leur choux gras dans la culture du pessimisme

Le nombre des demandeurs d'emploi a diminué de 0,8% en janvier (27.900 chômeurs de moins) en catégorie "A". Mais il est bien trop tôt pour parler d'inversion - enfin - de la courbe du chômage.

L'année commence pas trop mal  sur le front du chômage, même si, bien sûr, la prudence s'impose. En janvier, en catégorie "A", le nombre des demandeurs d'emploi a baissé de 0,8% (-27.900. Sur trois mois, en moyenne, la baisse atteint également 0,8%. Il y a très exactement 3.3552.600 demandeurs d'emploi en France métropolitaine (3.813.500 en incluant les DOM), contre 3.580.500 fin décembre. Ainsi donc, le chômage continue de faire du "yo-yo", après la hausse de 0,4% en décembre et la baisse de 0,4% en novembre.

Le nombre des contrats courts rend la marché du travail très volatile

Une situation due à la structure du marché du travail qui se caractérise  par une "sur consommation" par les entreprises du  nombre de contrats courts qui rendent les données mensuelles du chômage extrêmement volatiles d'un mois sur l'autre: il suffit que le nombre de contrats rompus soit inférieur au nombre de contrats conclus pour que le chômage baisse... un peu. Et, le mois suivant, ce peut être exactement l'inverse. Une situation qui va perdurer tant que la reprise ne sera pas suffisante pour "pousser" les entreprises à conclure des contrats de travail plus longs. Il suffit de savoir que, en janvier, les fins de contrats à  durée déterminée représentaient... 22,4% des motifs d'entrées en catégorie "A, B, C"...

Le "plan Hollande" encore sans effet

A noter également que cette baisse encourageante mais pas déterminante intervient avant même que les mesures "500.000 chômeurs formés", annoncées par le président de la République le 18 janvier, entrent en vigueur. Pour preuve, les demandeurs d'emploi inscrits en catégorie "D", celle qui accueille les chômeurs en formation, est en baisse de 0,3% sur un mois, alors quelle devrait prochainement augmenter du fait de l'afflux de chômeurs en formation que la mesure Hollande va provoquer.

Si, cette fois, on se concentre sur les demandeurs d'emploi inscrits dans les trois catégories "A, B, C", c'est-à-dire en incluant les chômeurs qui ont exercé une activité durant le mois, la baisse est de 0,3% sur un mois, soit 18.300 demandeurs d'emplois de moins. Ils sont 5.459.700 en France métropolitaine et 5.764.300 en incluant les DOM.

Par tranche d'âge, comme c'est globalement maintenant le cas depuis plus d'un an, le nombres des demandeurs d'emploi de moins de 25 ans baisse de 1,5% sur un mois, celui des 25-49 ans diminue aussi (-0,9%) , alors que celui des plus de 50 ans ne bouge pas.

L'intérim  continue de croître

Autre signe encourageant, les sorties de Pôle emploi pour "reprise d'emploi déclarée" sont en hausse de 5,1% sur trois mois.

D'ailleurs, à cet égard, on notera une relative bonne tenue de l'intérim en janvier, considéré comme un indicateur avancé de la situation de l'emploi. Selon le baromètre mensuel de Prism'emploi - la fédération professionnelles des entreprises de l'intérim - après avoir progressé de 9,7% en décembre 2015,  la croissance continue en janvier mais moins fortement (5,6%). Les signaux de reprise sont donc encore à considérer avec prudence. Et, répétons le, la volatilité actuelle du marché du travail, ne permet absolument pas de conclure que l'inversion de la courbe du chômage est enfin une réalité. Il faudra attendre trois mois pour discerner une vraie tendance.

Source La Tribune

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Le Pèlerin 27/02/2016 17:10

Bonjour Eucalyptus
Et bien ce n'est pas trop tôt
On nous annonce la venue de LCI dans la PAF
J’espère qu’ils seront un peu moins anti français que BFM
Parce qu’eux ils ne connaissent que L‘Audimat
En temps de guerre tous leurs dirigeants se seraient trouvés en prison
Cordialement,
Le Pèlerin

Eucalyptus 27/02/2016 16:37

AH ! B F M !
QUE FERIONS NOUS SANS " B F M " ?
JOURNAL COMPLET QUI TRAITE AVEC TANT DE COMPETENCE TOUS LES SUJETS !

BONNE JOURNEE