Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 13:22

La vie en communauté c’est comme un train ou certains montent dans le train pour nous rencontrer

D’autres en descendent soit par désillusion soit par désamour

 

Le train de la vie

On monte et on descend, il y a des accidents, à certains arrêts, il y a des surprises et à d'autres, il y a une profonde tristesse.

Quand on naît et qu'on monte dans le train, Nous rencontrons des personnes et nous croyons qu'elles resteront avec nous pendant toute le voyage: 
Ce sont nos parents!

Malheureusement la vérité est toute autre.

Eux ils descendent dans une gare 
Et ils nous laissent sans leur amour et leur affection, 
sans leur amitié et leur compagnie.

En tous cas, il y a d'autres personnes qui montent dans le train 
et qui seront pour nous très importantes, ce sont nos frères et nos sœurs, nos amis et toutes les personnes merveilleuses que nous aimons.

Certaines considèrent le voyage comme une petite promenade.
D'autres ne trouvent que de la tristesse pendant leur voyage.
Il y a d'autres personnes toujours présentes et toujours prêtes à aider ceux qui en ont besoin. 

Certains quand ils descendent laissent une nostalgie pour toujours…
D'autres montent et descendent tout de suite 
et nous avons tout juste le temps de les croiser…

Nous sommes surpris que certains passagers 
que nous aimons, s'assoient dans un autre wagon 
et que pendant ce temps nous laissent voyager seul.

Naturellement, personne ne peut nous empêcher 
de les chercher partout dans le train.

Parfois malheureusement nous ne pouvons pas
nous asseoir à côte d'eux car la place est déjà prise.

Ce n'est pas grave…le voyage est comme ça: 
plein de défis de rêves, d'espoirs, d'adieux….mais sans retour.

Essayons de faire le voyage de la meilleure façon possible.

Essayons de comprendre nos voisins de voyage et cherchons le meilleur en chacun d'entre eux.

Rappelons nous qu'à chaque moment du voyage,l’un de nos compagnons peut vaciller et peut avoir besoin de notre compréhension.

Nous aussi pouvons vaciller et il y aura toujours quelqu'un pour nous comprendre.

Le grand mystère du voyage est que nous ne savons pas 
quand on descendra du train pour toujours, 
Nous ne savons pas non plus 
quand nos compagnons de voyage feront la même chose. 
Même pas celui qui est assis juste à côte de nous.

Moi je pense que je serai triste de quitter le train….j'en suis sûr!

La séparation avec tous les amis que j'ai rencontrés dans le train sera douloureuse, laisser mes proches seuls sera très triste.

Mais je suis sûr qu'un jour ou l'autre j'arriverai à la gare centrale et je les reverrai tous arriver avec un bagage qu'ils n'avaient pas quand ils sont montés dans le train.

Par contre je serai heureux d'avoir contribué à augmenter et enrichir leur bagage

Nous tous mes amis, faisons tout le possible pour faire un bon voyage et essayons de laisser un bon souvenir de nous au moment où nous descendrons du train.

A ceux qui font partie de mon train, je souhaite un

BON VOYAGE!

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Société
commenter cet article

commentaires

Le Pèlerin 06/12/2016 21:03

Bonjour Maryse ,bonjour Alain,
En fait nous sommes dans le même train
Mais peut-être étiez vous en tête de train alors que j'étais en queue
Il faudra bien que nous nous retrouvions au milieu du train
Je viens de rentrer d'Algérie,oùcomme toujours j'ai pris du bon temps
Quand serez-vous de retour à Vèbre?
Je dois avouer que je suis un peu honteux .....Je n'ai pas trouvé le temps de mettre de l'ordre dans mes photos anciennes
Il me faudra procéder différemment en cernant l’essentiel puis revenir sur les photos marginales unpeu plus tard
Je vous embrasse tous deux
Amicalement,
Le Pèlerin

Le marrec 06/12/2016 19:01

C'est très beau maryse

Le Pèlerin 11/09/2016 17:03

Bonjour Azeddine,
Tout le plaisir était pour moi
Cordialement,
Le Pèlerin

Azeddine 11/09/2016 16:26

Merci