Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 16:39

Toulouse en pleine expansion

Toulouse est la ville de France qui s'est le plus enrichie depuis 2003

L'agglomération toulousaine a vu son PIB par habitant augmenter de 31,6% entre 2003 et 2013. Bien plus donc que Paris et Lyon. Et depuis 2010, aucune ville de France n'a connu une plus forte croissance économique que Toulouse.

Le poids de Paris dans l'économie tricolore est énorme, si ce n'est démesuré. Une récente étude du Cologne Institute for Economic Research montrait ainsi qu'un tiers du PIB français reposait sur les épaules de sa capitale. Néanmoins, Paris n'est pas pour autant l'agglomération la plus dynamique de France. En effet, selon les récentes statistiques publiées début septembre par la Commission européenne dans son rapport "Urban Europe" (*), le PIB par habitant de la plus grande ville de France est passé de 40.726 euros en 2003 à 53.578 euros en 2013, soit une hausse de 31,56%.

Une hausse nettement supérieure à la moyenne, mais pas aussi forte que celle d'une autre capitale régionale. Le record est en effet détenu par Toulouse (+31,6%), le PIB par habitant passant de 28.733 euros par habitant à 37.833 euros. Mieux donc que Lyon, troisième avec une croissance de 30%.

Sur la période 2010-2013, Toulouse surclasse d'une façon encore plus spectaculaire toutes les autres agglomérations, avec un bond de 9,4% contre 3,8% pour Paris. Seul Poitiers (8%) s'approche un tout petit peu de Toulouse.

L'aéronautique mais pas que 

De fait, l'agglomération toulousaine jouit d'une attractivité forte. "Sur les vingt dernières années, Toulouse a eu la plus forte croissance démographique, devant Montpellier. 80% de cette croissance démographique est due à l'arrivée de personnes provenant d'autres régions. Et la moitié d'entre elles sont originaire de l'Île-de-France", explique Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole.

Ces nouveaux arrivants dans la ville rose ne sont évidemment pas (uniquement) attirés par le soleil et le climat de la capitale du Languedoc mais par des perspectives de carrières. "Ces nouveaux arrivants constituent des emplois très qualifiés, attirés par l'écosystème que nous avons créé", confirme Jean-Luc Moudenc. En effet, le bassin d'emploi de l'agglomération toulousaine est dominé par des industries de pointe, en croissance. Ce qui explique pourquoi le PIB par habitant, soit la richesse produite par chaque citoyen, ait tant augmenté.

Évidemment on pense au dynamisme d'Airbus, qui emploie 21.000 personnes à Blagnac. L'avionneur a multiplié les années de prises de commandes record avec un carnet de commandes qui représente plus de 10 ans de production. Et tout le réseau de sous-traitants du groupe est entraîné dans son sillon. Et outre Airbus d'autres grands groupes secteur (Safran, ATR, Thalès…) sont implantés à Toulouse.

L'Est et le Centre à la traîne

"Il est aussi un réalité plus discrète qui est le secteur spatial, très sensible à la conjoncture internationale, et qui, malgré un contexte de crise, a su se diversifier et multiplier les évolutions technologiques. Si bien qu'aujourd'hui il se porte bien", ajoute Jean-Luc Moudenc.

L'innovation appelant l'innovation, l'aéronautique et l'espace entraînent avec eux un ensemble d'entreprises spécialisées dans le numérique. Si bien que Toulouse a été l'une des premières villes à avoir obtenu fin 2014 le label French Tech décerné aux agglomérations ayant un fort tissu de start-ups.

Enfin, la ville est également un pôle important de recherche dont le vaisseau amiral reste l'École d'Économie de Toulouse, considérée comme l'une des meilleures d'Europe et incarnée par le Prix Nobel 2014 d'Économie Jean-Tirole ("un Toulousain resté fidèle à Toulouse", se réjouit Jean-Luc Moudenc).

En dehors de Toulouse le classement montre que le Sud et l’Ouest de la France sont bien plus dynamiques que l’Est et le Centre. Nice, Marseille et Montpellier sont autant de grandes villes qui ont vu leur PIB/habitant augmenter d’au moins 25% entre 2003 et 2013. À l’inverse, Besançon (+3,6%), Limoges (+7%), Mulhouse (+9,2%) et Orléans (+9,7%) sont les seules villes qui ne dépassent pas les 10%.  

(*) L'étude de la Commission européenne a retenu les métropoles françaises qui, ville et banlieues comprises, comptent au moins 250.000 habitants.

Source BFM-TV

Emeline Gaube (infographie) et Julien Marion

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Toulouse
commenter cet article

commentaires

Le Pèlerin 05/10/2016 15:49

Salut Ponpon
Heureusement que Toulouse n'a pas attendu après les "Politiques" pour faire démarrer l'économie
Certes certains d'entr'eux nous ont aidés
Mais surtout parce qu'ils étaient devant le fait accompli et que faire autrement leur aurait causé beaucoup de problèmes
Amicalement,
Le Pèlerin

ponpon de pey 05/10/2016 10:53

enfin l'économie repart.