Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 20:39

Là ça se passe en Israël

L’Amour ne connait ni frontières ni religion

Moshé se rend chez son ami Samuel et lui dit:

- J’ai une liaison avec la femme du rabbin et nous avons envie de faire l’amour. Peux-tu me rendre service et le retenir à la synagogue une heure de plus après le service ?

Samuel est un peu ennuyé par cette demande, mais comme Moshé est son ami de très longue date, il finit par accepter.

Après le service, Samuel engage donc la conversation avec le rabbin et lui pose plein de questions oiseuses, pour l’occuper.

Au bout d’un certain temps, le sage rabbin devient suspicieux et finit par demander à Samuel où il veut au juste en venir avec toutes ses questions sans intérêt.
Alors, pris de remords et de culpabilité, Samuel finit par lui avouer :

- Voilà Rabbi, mon ami est en ce moment en train de faire l’amour avec votre femme qui est sa maîtresse et il m’a demandé de vous tenir occupé pendant une heure.

Le rabbin sourit et posant fraternellement sa main sur l’épaule de Samuel, lui dit :

- A ta place Samuel, je me dépêcherais de rentrer à la maison. Mon épouse est décédée depuis deux ans !

Bonne journée

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Rions ensemble
commenter cet article

commentaires

Poussy 22/12/2016 19:03

Un homme amène sa maîtresse dans un hôtel.
Dans le parking de l'hôtel, il voit la voiture de son beau-père garée et il dit :
Le vieux salaud ! Lui qui fait tout le temps la morale à tout le monde. Je ne vais pas le louper aujourd'hui.
Il s'approche de la voiture tout doucement et vole l'autoradio.
Le soir, il va rendre visite à son beau-père curieux de connaitre sa version des faits et il trouve le vieux très en colère.
Il lui demande : Qu'est-ce qui te met dans une telle humeur ?
Le beau-père répond :
J'ai prêté ma voiture à ta femme pour aller à l'église et on lui a volé l'autoradio pendant la messe !!!


--------------------------------------------------------------------------------


Texto du mari à sa femme :
Chérie,
Une voiture m'a heurté en sortant de mon bureau.
Jacqueline m'a amené à l'hôpital.
En ce moment, les médecins font des tests et prennent des radiographies.
Des blessures sévères à la tête, mais pas de risques d'avoir des effets durables.
La blessure a requis 19 points de suture.
J'ai aussi trois côtes cassées, un bras cassé et une grosse fracture à la jambe gauche.
L'amputation de mon pied droit est envisagée.
La femme répond qui est Jacqueline ?

> > > >
> > > >

Exxxccellentissime ! !
Un type cherche une place assise dans la bibliothèque.
Il demande à une jeune fille assise à une table : ça vous ennuie si je m’assieds à coté de vous ?
Et la fille de répondre à très haute voix :
"NON, JE NE VEUX PAS PASSER LA NUIT AVEC VOUS !"
Tous les étudiants dans la bibliothèque regardaient fixement le gaillard.
Il était très embarrassé et s’en alla vers une autre table.

Après quelques minutes la fille vint calmement vers la table du gars et lui dit en riant :
"j’étudie la psycho et je sais à quoi pense un homme. Je suppose que ceci vous a embarrassé n’est-ce pas ?"
Et notre gaillard de lui répondre à très haute voix :
"800 € POUR UNE NUIT ? MAIS C’EST UNE VÉRITABLE ARNAQUE......! "
Tous les étudiants présents regardaient la fille en état de choc.
Et le gars de lui murmurer à l’oreille : j’étudie le droit