Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 19:24
A Travers Tout Le Territoire - Demain, Sauf A Alger Marche Nationale Contre Le Terrorisme
 
A l'appel des partis politiques, des organisations de masse et des associations, des marches contre le terrorisme auront lieu, demain mardi, à travers le territoire national, à l'exception d'Alger où un meeting a été autorisé par la wilaya.

L'annonce a été faite, hier, par la télévision nationale et confirmée par les représentants des formations politiques que nous avons contactés. «Ces marches sont destinées à soutenir la politique de réconciliation nationale» et «à dénoncer le terrorisme», a ajouté l'ENTV.

Pour ce qui est de la capitale, un communiqué de la wilaya a indiqué que le wali d'Alger a autorisé l'organisation mardi partir de 10h00, d'un rassemblement populaire, au niveau de la coupole du complexe olympique Mohamed Boudiaf, et ce à la demande des différentes associations représentant la société civile.

Au sein des états majors des partis politiques, l'heure est à la mobilisation. Les appels ont été lancés au militants et aux associations et organisations pour participer massivement aux marches qui devraient, en principe, avoir lieu un peu partout à travers le territoire national. Des responsables des partis de la coalition présidentielle affirment que depuis les attentats de mercredi, des démarches sont entreprises pour coordonner les actions entre les partis politiques, les organisations de masse et les représentants de la société civile.

Le porte-parole du RND M. Miloud Chorfi, qui rappelle que son parti a été l'un des premiers à dénoncer ces actes barbares, participera en masse aux marches et mobilisera, à l'occasion, ses troupes. «Nous soutenons toute démarche qui dénonce le terrorisme. Nous serons présents aux côtés des autres formations politiques pour réaffirmer notre soutien total au processus de réconciliation nationale, initié par le président de la République».

Même son de cloche, du côté du FLN, dont le porte-parole du parti Said Bouhadja, parle d'une mobilisation totale des cadres et militants pour «dire non au terrorisme et aux crimes abjects, et démontrer que tout le peuple algérien fait bloc derrière son président et ses institutions». M. Bouhadja a indiqué au passage que des instructions ont été données à toutes les mouhafadhates pour mobiliser leurs militants. «Les attentats criminels ne peuvent pas avoir d'impact sur la réconciliation nationale et le parti est déterminé à participer aux législatives», a affirmé M. Bouhadja.

Ce dernier a été en outre catégorique en affirmant que l'autorisation de marcher sera accordée aux partis politiques, car, dira-t-il, «c'est une décision de tout un peuple».

Le MSP participera aussi à ces marches. C'est ce que nous a confirmé le vice-président du mouvement, chargé des affaires politiques M. Menasra. «Tous nos militants sont appelés à participer à ces marches, pour dénoncer le terrorisme et à confirmer leur choix pour la concorde civile, dont le président de la République est l'architecte» dit M. Menasra, qui ajoute que ces manifestations prouveront aux ennemis de la nation, l'attachement du peuple aux valeurs de la paix et de la démocratie. M. Menasra a en outre indiqué que ces marches se feront en concertation avec l'administration.

Rappelant les récentes déclarations de la présidente du parti Mme Louiza Hannoune, le porte-parole du parti des travailleur, M. Djoudi, a affirmé que son parti s'associe à toutes les forces vives du pays qui rejettent le terrorisme et sera présent lui aussi en masse dans toutes les marches qui seront organisées dans le pays. Des consignes ont été données, dans ce sens, à tous nos militants», souligne M. Djoudi.

Ce dernier affirme que les attentats de mercredi sont un acte criminel qui dénote de la haine du terrorisme et ses vaines tentatives d'influer sur l'option de la réconciliation nationale. Selon M. Djoudi, le peuple algérien, à travers ces marches prouvera qu'il ne reviendra pas sur son choix, celui de la paix et de la réconciliation nationale.

Au sujet de l'appel lancé par les partis politiques pour une marche nationale, le premier secrétaire national du FFS, M. Tabou a indiqué que le seul appel du parti est la levée de l'Etat d'urgence pour permettre aux Algériens de s'exprimer librement. Sans toutefois se prononcer sur la participation ou non des militants du FFS à ces marches, M. Tabou a réitéré à l'occasion la nécessité de « libérer les espaces publics en indiquant qu'il est impératif de cesser d'exploiter les misères du peuple pour des basses manoeuvres politiciennes ».

Les organisations de masse et les associations, qui avaient dénoncé rigoureusement les attentats meurtriers de mercredi, devraient aussi mobiliser leur troupes, pour une participation massive à cette manifestation populaire. Dans un communiqué rendu public hier, le secrétariat de wilaya d'Oran de l'UNJA, «a appelé l'ensemble des Algériens à participer aux différentes marches qui se dérouleront, mardi, à travers le territoire national».
 
Source : Le Quotidien d’Oran
 
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires