Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 23:41
Samedi 3 mars 2007 - Un tour à Tipasa, la terre de mes ancêtres
 
Je me suis levé à 7h00 toujours plein de bonnes intentions mais je ne faisais plus que quinze minutes de gym puis je suis sorti.
Je n’aurai pas le temps d’aller au café…Les enfants s’apprêtaient à aller à l’école aussi après une bonne douche je me suis mis à préparer mon sac pour le Sud. Puis après son réveil, Philippe et moi sommes allés visiter le Port et Phare où je pris quelques photos.
En passant au Port je revis Watik en train de décharger les casiers de poisson. Je l’ai hélé ; il semblait heureux je me voir…Je revis également le grand Youcef…Je donnais rendez vous à Watik à 18h30….Il m’avait mis e coté du poisson…et je lui fit faux bond…Il faut dire que je rencontrais tant de monde à tous les coins de rue que je ne voyais pas le temps passer.
J’aimais bien l’ami Watik il était un Pêcheur confirmé et avait un savoir peu commun…J’adorais parler avec lui…Il avait bourlingué sur de nombreuses mers et avait un avis éclairé sur tous les sujets…
A Midi, nous étions invités chez Djamel et Houria dans leur somptueuse maison…Il faut dire que Djamel est entrepreneur en bâtiments et qu’il a pris tour particulièrement de sa maison…
Mais Houria râle sans cesse car il y a toujours un petit quelque chose qui n’est pas terminé…Djamel est tant occupé….
Au cours du repas, nous avons eu une longue discussion avec Djamel. Nous avons décampé à 16h15 pour Tipasa où nous sommes allés au cimetière où sont enterrés mon arrière grand père, mon arrière grand-mère et quatre de leurs enfants…je pris quelques photos…
Pour une fois Djilalli, le gardien du cimetière ne m’aura pas très fait courir…Il était chez lui.
Djamel connaît énormément de monde…Il s’arrête partout et prend énormément de monde en charge dans sa voiture…Heureusement que sa voiture est grande…. Et comme en plus, il a des tas de gens à voir et des tas de choses à régler cela nous prendra jusqu’à fort tard.
Philippe semblait ravi et participait énormément. De toutes façons il était déjà adopté par tous. En rentrant nous sommes passés par Hadjout (ex Marengo) et en rentrant sur Cherchell un peu avant Sidi Amar (ex Zurich), nous sommes passés devant la ferme de mon oncle Jean Panon, juste en face du camp militaire. Nous voici arrivés a l’entrée de Cherchell
Mais Djamel fait encore des tas de rencontres…Le voici interpellé pour un problème de tyrolienne.
Nous sommes finalement arrivés à Cherchell, juste pour mettre les pieds sous la table….En fait Isma a été fort occupée de son coté et nous irons dans un petit restaurant pour y prendre notre dîner…
C’était l’anniversaire à M’Hamed (72 ans – 3 mars 1935)…mais M’Hamed avait visiblement de la peine avec la perte récente de ses amis…Nous nul avions réservé une surprise et étions rentrés tôt à cet effet ….mais en rentrant M’Hamed dormait profondément…
Le soir nous avons retrouvé Watik au port….Il préparait un voyage en mer adriatique d’où il devait ramener un bateau acheté par un armateur Cherchellois….
Ah ! Ce jour il y avait une éclipse de lune….bien visible…Nous étions tellement fatigués que nous nous endormions sans assister à ce spectacle.
 
A suivre…
 
Demain derniers préparatifs et départ pour Tamanrasset
 
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires