Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 23:46
Lundi 5 mars 2007 – Une visite de Tamanrasset et départ sur le Hoggar – le Pied
 Nous avons voyagé de nuit et sommes arrivés à Minuit trente.
L’avion affichait à notre arrivée une altitude de 1480 mètres.
 
Le Responsable de notre agence Larshen était là dans toute sa splendeur…Il avait tenu à nous accueillir personnellement. Il nous a conduit à l’auberge de jeunesse de Tamanrasset…Nous nous sommes couchés à 2 h 00 du matin.
je me réveillais à 6h50 ….J’aurais bien dormi plus mais quelqu’un avait frappé à la porte dès 7 h 20…alors… Nous avons pris un petit déjeuner dans un café proche puis notre agence nous a pris en charge dès 8h30…Nous avions un contact sur Tamanrasset, un chirurgien dentiste Monsieur Boudaoud un ami d’un ami à Rachid…qui prit soin de nous. Après un bon thé réparateur, nous sommes allés visiter le Bordj du Père de Foucauld (dont je ferai un exposé particulier et séparé)
Rana une amie de notre ami dentiste le docteur Boudaoud
5-mars-2007-le-bordj-de-Tam--1-.JPG
Visite du Bordj avec Rana
5-mars-2007-le-bordj-de-Tam-.jpg
Rania Boussaid
BP 76
11000 Tamanrasset
Algérie
 
Lors de notre visite au Bordj nous avons rencontré un Amateur de Culture Touareg :
 qui nous a parlé de culture Touareg
et du film l’Atlantide, créé en 1921, tourné à Toughourt.
Il nous a parlé de a mer Antinéa,
Du Patrimoine, de la musique, des traditions, des vêtements et de la culture Touareg
(Il est vrai que les Targuis ont un habillement terrible)
Il nous a parlé de l’Abbé Pierre à l’Assekrem de sa signature sur le livre d’or de l’Assekrem.
Il nous a parlé de l’eau dans le désert et de ce fameux proverbe locale relatif à l’eau
L’eau s’écrit :
Je suis aveugle mais si tu me diriges je peux te rendre riche
Nous avons ensuite visité le Petit Marché et avons procédé à l’achat de notre cheich (3 mètres de long s’il vous plait pour chacun d’entre nous….). Le cheich est en effet de rigueur. 
Tamanrasset est caractérisé par des maisons généralement basses de couleurs ocre à ocre rouge…On y trouve des antennes paraboliques énormes pour pallier les déficiences de câblages de télécommunications (les distances avec le nord sont si grands)
Nous avons retrouvé Larsen et avons fait connaissances de nos deux compagnons de voyage :
Salah et Mustapha. Nos deux Touaregs avaient l’air fort sympathique et fort courtois…Voilà qui s’annonçait bien…
Nous avons déjeuné dans un petit restaurant Salade, cotes d’agneau aux olives, Orange.
Après une bonne douche et les dernières négociations financières avec Larsen, nous avons Le véhicule essence était muni de huit jerricans d’essence de 20 litres supplémentaires et du ravitaillement pour une semaine
 
Nous avons pris l’Ihansaten ou reg du désert….La sortie de Tamanrasset n’est pas ce qu’il y a de plus poétique, la piste est étroite, mais très vite nous nous éloignerons pour sentir l’appel du désert
Après une heure et demie de pistes, nous nous sommes arrêtés à un 1er col après lequel nous avons pris l’ oued des zazar,
Nous avons pris ensuite un oued et après un 2ème col arrêt nous sommes arrêtés toujours sur l’oued Ararar
face à « Aelume » vers 17h00.
 
5-mars-2007--1-.jpg
Première photo dans le Reg
5-mars-2007-1.jpg
 
Le cheich est de rigueur ...Rachid et Philippe ci-dessus
Votre Serviteur ci-dessous
5-mars-2007-1--1-.jpg
Je m’attendais à un quelconque abri….Nenni le sol était bien plat et sablonneux et c’est là que nous passerons notre premier bivouac.
J’étais un peu fatigué et j’avalais un cachet de Paracétamol pour reprendre un peu de vigueur.
Nous avons assisté à un coucher de soleil magnifique dont je pris plusieurs photos et ensuite nous avoins connu nos premières sensations du froid saharien
Le Sahara est un pays froid avec un soleil chaud …et dès que le soleil se cache le froid reprend le dessus…Enfin nous avions de bons duvets …Celui de Rachid était un peu léger mais nos Touaregs<avaient pensé à tout et nous avions de bonnes couvertures supplémentaires.
Salah conduisait donc le 4X4 et dirigeait la manœuvre ; Mustapha officiait aux fourneaux et à la confection de nos repas…Toutefois le thé était de rigueur… 
3 thés nous attendaient à chacun des trois repas et c’était Salah qui était chargé de cette préparation. 
Nous nous installions pour bivouaquer …c’était la première fois que nous bivouaquions….surprenant au départ mais nous nous y ferons très bien. Toutefois Rachid ne put retenir une expression dont je me souviendrai toute ma vie :
« La Misère !!»
Lorsque je vais raconter ceci à Isma (son épouse)
Elle va me dire :
« Et tu payes pour cela….la Misère »
Rachid s’y habituera assez vite et prendra son pied comme tout le monde
Coucher de soleil magnifique
Le soir j’avais une faim de loup et j’ai failli mangé la ration de soupe de Mustapha….ce dont je prierai l’intéressé de m’excuser tout le long de notre périple…Nous avons mangé en plus de la soupe un Couscous et des dates de Ghardaïa….( Mustapha assurait parfaitement la cuisine)
Le ciel était magnifiquement étoilé vers 20h00
Etoiles, Satellites, Etoiles filantes…. tel sera notre spectacle quotidien pendant tout notre séjour….
5-mars-2007-Salah-et-le-Th--.jpg
Première soirée en bivouac ci dessus et premier lever de lune ci desssous

5-mars-2007-1--2-.jpg

Je ressentais une sensation de bien être et de calme face à ce ciel pour unique compagnon
Toutefois un lever de lune toujours magnifique vers 22h00 apportait un peu de clarté mais entachait la vision de ce panorama lumineux qui nous était offert au début de la nuit
 
A suivre…
Demain Le Tassili du Hoggar (1) La Misère
Le Pèlerin
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires