Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 23:01
Dimanche 11 mars 2007- Lever du soleil à l’Assekrem
et retour à Tamanrasset – un jardin extraordinaire
 
Je me réveillais vers 5h00….En effet il me fallait me préparer et partir tôt pour pouvoir photographier mon lever de soleil….Il me fallait 20 minutes pour atteindre l’Ermitage au sommet de l’Assekrem….J’avais prévu quelques provisions, mais je ne les utiliserai guère.
Le lever du soleil à l’Ermitage était annoncé pour 6h50, aussi je décampais à 6h20…. J’arrivais à 6h40 ; Philippe me rejoindra 5 mn plus tard…Frère Edouard venait de se lever.
Nous échangions quelques mots …la température était de 0° C / + 1°C, alors que la nuit précédente avait enregistré une température de mois 5°C ( la température la plus basse de cet hiver).
Le ciel était légèrement capricieux et le soleil avait des difficultés à se monter. Il ne se montrera que vers 7h00 enveloppé d’une légère brume.
J’en pris toutefois de nombreuses photos et avec un peu d’imagination, nous pouvions deviner ce que nous aurions vu sans la brume
Peut être reviendrions nous une autre fois et bénéficier de conditions météorologiques plus clémentes.
 
 
 
11-mars-2007--3-.jpg
Un lever de soleil bien brumeux
 
 
11-mars-2007--16-.jpg

De la brune...et il n 'y faisait pas chaud

 

11-mars-2007--2-.jpg
 
11-mars-2007--1-.jpg
 
L'Ermitage de Charles de Foucauld
 
 
Frère Edouard nous offrit un café au fait et quelques biscuits
Nous ne remercierons jamais assez Frère Edouard pour son accueil ses explications son hospitalité et sa gentillesse. Nous repartions une heure plus tard pour rejoindre le refuge en contrebas….Rachid dormait …Il récupérait d’une mauvaise nuit.
 
Ci dessous, photos avec le Frère Edouard 
 
 
11-mars-2007--7--copie-1.jpg
11-mars-2007--7-.jpg
11-mars-2007--8-.jpg
11-mars-2007--9-.jpg
 
 
 
 
11-mars-2007--10-.jpg
Le Refuge vu de l'Assekrem
11-mars-2007--12-.jpg
Le refuge au pied de l'Assekrem
Rachid au Refuge
11-mars-2007--14-.jpg
Mustapha et Salah au refuge
________________
 
Photos suivantes ..en redescendant de l'Assekrem
 
 
11-mars-2007--18-.jpg
11-mars-2007--17-.jpg
Philippe à dos de dromadaire
11-mars-2007--20-.jpg
Arrêt au pied du Mont Ihagen
11-mars-2007--22-.jpg
11-mars-2007--24-.jpg
11-mars-2007--23-.jpg
11-mars-2007--25-.jpg
Votre Serviteur au repos
 Nous avons pris notre petit déjeuner préparé par Mustapha vers 8h45….comme d’habitude…Nous avons pris nos dernières photos des lieux….Un dernier regard et nous voilà repartis vers Tamanrasset….
Il nous a fallu redescendre ces chemins caillouteux que nous avions pris en montant
La descente était pire que la montée que je vous ai décrite précédemment. Je prenais de nombreuses photos d ces lieux.
En descendant nous rencontrerons d’autres Targuis. Ce fût l’occasion pour Salah et Mustapha d’échanger leurs impressions avec eux.
Je prendrai de nombreuses photos des pitons rocheux des alentours car la région en présentait de nombreux très magnifiques.
Nous nous sommes arrêtés face à l’un d’eux ( le pic Iharene) pour y prendre notre déjeuner…ce fût notre dernier servi par Mustapha….Nous n’étions plus qu’à une trentaine de km de Tamanrasset…Nous n’avons pas oublié d’effectuer une petite sieste pour autant …
Le dernier segment fut effectué assez rapidement….Nous étions de retour à Tam vers 16h15.
 
Arrivés à Tamanrasset, nous avions rendez vous chez Larshen le responsable de notre agence pour les dernières formalités…Il était toujours aussi magnifique et très digne dans sa tenue de Targui.
Il faut dire qu’il s’était déjà rendu deux fois à La Mecque et restait un valeureux pratiquant de l’Islam …il arborait sur son PC une photo dans laquelle il sert la main de notre Pape actuel à l’occasion d’une rencontre au Vatican avec lui.
Après nous être douchés, Larshen nous conduisit chez notre chirurgien dentiste le Docteur Boudaoud .
Celui-ci nous conduisit « au jardin ».
 
Le Jardin un petit coin de Paradis
 
 
11-mars-2007--26-.jpg
 
 
11-mars-2007--27-.jpg
 
 
11-mars-2007--28-.jpg
 
 
11-mars-2007--29-.jpg
 
 
11-mars-2007--30-.jpg
 
11-mars-2007--32-.jpg
Le jardin était un lieu magnifique où il recevait ses amis ….un mini jardin ’essai où il y plante toutes sortes d’arbres et de plantes les plus divers à deux pas de la Montagne d’Adrienne.
Tout d’abord il y avait un puit de plus de 20 mètres pour assurer l’alimentation en eau de ce jardin…. Une jeune gazelle en liberté (une seconde plus âgée…un mâle vivait dans un enclos).
 
Il y avait un appartement doté de tout le nécessaire pour recevoir des amis et y passer de très bons moments…
Vous énumérer tout ce qui est planté serait tâche difficile, tant il y en avait. Je vous en citerai quelques uns toutefois.
Un massif de canne à sucre, un jujubier, un manguier, des cotonniers,des palmiers dattiers, abricotiers, figuiers (traditionnels et de Barbarie), karmousiers,  citronniers, orangers, néfliers, cognassiers, grenadiers, pommiers, pêchers, poiriers, pruniers, des melons et des pastèques, du fenouil, des tomates, des légumes les plus divers sans oublier les fleurs (dont de nombreuses espèces de roses magnifiques ) et les arbres fleuris, dont des bougainvillées de toute beauté, des plants de verveine, et autres pour effectuer les tisanes les plis diverses…les plants de henné…et j’en oublie…
Un abris tonnelle construit en dur était aménagé…L’on pouvait s’y prélasser et y paresser…
Adrienne la fille aînée de notre Docteur, à peine âgée de treize ans nous fit un magnifique exposé sur les lieux …cette fille était hyper douée…a treize ans elle était en classe te troisième et elle était déjà la journaliste de son collège dont elle était la responsable du journal.
Elle s’affairait autour d’une branche de canne à sucre…En effet son professeur lui avait affirmé que l’on ne trouvait de la canne à sucre que dans les contrées équatoriales …et de citer nombre de pays….
Mais j’en ai dans mon jardin s’écria Adrienne…Le professeur incrédule mettra cette erreur sous le compte se son jeune âge…..eh oui elle en avait dans son jardin et elle s’apprêtait à le lui démontrer dès le lendemain.
Nous avons passé une soirée inoubliable en ces lieux…
Nous avions regagné nos bungalows…Rachid pourra dormir puisque je dormais seul dans un bungalow circulaire très bien emménagé.
L’épouse de notre Docteur qui avait un enfant d’à peine un mois, ainsi que son fils et des amis nous ont rejoints pour cette soirée…Notre bienfaiteur nous avait préparé un couscous et des grillades dont je garderai un souvenir inoubliable.
Parmi les amis, Smaïl d’Air Algérie et Saïd l’ami de toujours. Airbus est devenu un sujet curant…. 
 
Le soir nous avons effectué quelques partie de pétanque dont je garderai le meilleur souvenir…je ne sais plus qui a gagné ou perdu mais cela se passa fort bien et la soirée se passa admirablement bien.
A Minuit ce fut l’extinction des feux car notre dentiste travaillait le lendemain et Adrienne devait mener ses morceaux de canne à sucre au Collège…Je ne mis pas très longtemps pour m’endormir tant les lieux étaient calmes, tant le repas avait été copieux et tant l’accueil avait été convivial et chaleureux. 
 
 
A suivre…
 
Le Pèlerin
Demain – Dernière journée à Tamanrasset et Décollage pour Alger
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Le Sud Algérien
commenter cet article

commentaires