Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 23:09
Lundi 12 mars - Dernière journée à Tamanrasset et Décollage pour Alger 
12-mars-2007--1-.jpg
 
12-mars-2007--10-.jpg
Visite au Bordj
12-mars-2007--2-.jpg
Philppe près de la Frégate
12-mars-2007--5-.jpg
à l'intérieur de la Chapelle dessus ainsi que les suvantes
12-mars-2007--4-.jpg
12-mars-2007--3-.jpg
12-mars-2007--7-.jpg
12-mars-2007--8-.jpg
12-mars-2007--9-.jpg
Propos de Charles de Foucauld
Nous avons visité le Marché Africain ainsi que le petit marché d’artisanat local, les petites échoppes vendant des tissus des plus colorés. (photo ci-dessous)
12-mars-2007--13-.jpg
Notre docteur viendra nous retrouver avec son ami pour aller manger dans un petit restaurant proposant des grillades…ces petits restos ont un nom bien précis, mais j’en ai oublié la dénomination.
En fait la majeure partie d’entre eux sont tenus par des immigrés du Niger ou du Mali…Qu’en est-il advenu ce jour là ? Il semblerait qu’il y ait eu un contrôle d’identité….et qu’aucun d’eux n’ait pu ouvrir ce jour…
En Algérie aussi on fait donc la chasse aux sans papiers.. Finalement nous nous rabattrons sur l’un d’eux originaire ….de la région algéroise….qui nous servit de quoi nous régaler…
12-mars-2007--11-.jpg
Après le repas nous sommes retournés au marché africain…nous avons traversé l’oued immensement large où de nombreux commerçants vendent des articles d’artisanat local…
Nous avons visité les nombreuses petites ruelles de Tamanrasset et avons pris de nombreuses photos
12-mars-2007--16-.jpg
Philippe dans l'une des ruelles de Tamanrasset
Il faisait assez chaud aussi nous sommes allés nous désaltérer dans un bar .
Nous nous sommes retrouvés ensuite à l’agence de Larshen ou nous en profitions pour prendre une dernière douche avant de partir et de sacrifier aux dernières formalités
Larshen nous recommanda de laisser là nos derniers cailloux souvenirs ( y compris le sable, si nous en avions.)
En effet l’Algérie a eu à faire à des touristes indélicats, pilleurs de pierres représentants des gravures ou des peintures rupestres…et depuis les Policiers y font la chasse
J’avais ramassé avec Rachid 2 cailloux chacun des plus ordinaires à l ‘Assekrem…Il me fallut vider complètement mon sac pour les retrouver et les laisse là…
Larshen avait organisé une soirée où tous les Touristes, les guides, Antoine et lui même étaient présents
Nous eûmes droit à un excellent couscous et à une soirée des plus agréables…
12-mars-2007--17-.jpg
La soirée d'au revoir de Larshen
12-mars-2007--18-.jpg
Parmi les touristes figuraient de nombreux Italiens qui prenaient le même avion que nous et qui filaient ensuite sur Milan
Là nous apprenions que notre avion aurait du retard…Enfin vers 23h00 nous étions à l’aéroport…Nous attendrons jusqu’à 2h15 du matin, pour prendre notre avion
En attendant et après effectués tous nos contrôles j’avisais quelques pierres autour d’une plante dans la salle d’attente.. j’en profitais pour prendre à nouveau 6 cailloux…( 2 chacun…)..
Finalement nous eûmes droit à la reconnaissance des bagages et une dernière fouille corporelle
Mon policier naturellement découvrit les cailloux que j’avais dans la poche.. Il appela aussitôt son chef qui s‘écria : «Ah M’sieur c’est formellement interdit» Je n’emporterai aucun souvenir de Tam, aussi futile soit il … mis à part ces quelques mots que je vous rapporte.
Philippe et Rachid s’endormirent dans la salle d’attente
Nous avons finalement décollé à plus de 2h30 et sommes arrivés aux alentours de 5h00
à l’aéroport d’Alger Maison Blanche
Dès notre descente d’avion, le premier à nous accueillir était Mourad. .On ne voyait que lui vêtu d’un gilet phosphorescent….qui ne lui permettait pas de passer inaperçu
C’est vrai qu’il travaillait à la Maintenance d’Air Algérie et il avait usé de sa faculté d’accès à la piste pour nous accueillir …cela nous faisait énormément plaisir.
13-mars-2007--24-.jpg
L'arrivée à Alger ( Maison Blanche)
Arrivés dans la salle d’embarquement mon trouvions M’Hamed et Isma.. la famille était presque au complet.. ils n’avaient guère dormi de la journée…Mais nous primes aussitôt la voiture et dès que nous sommes arrivés près de la côte, cela sentait un peu Tipasa et Cherchell
Il est bon de revenir à la maison tout de même…
 
Ainsi s’achevait notre premier voyage dans le Sud algérien.. Nous nous sommes promis de revenir dès l’an prochain dans la région de Djanet
 
Le Pèlerin
Nous avons rencontré un ami à lui qui nous conduira tout le long de notre visite à Tamanrasset.
Nous avons visité le Marché africain, très pittoresque ; Rachid n’oubliera pas de faire un saut à l’ONAT ( Office National du Tourisme) car il nous fallait préparer déjà l’année suivante et prendre des adresses
Nous sommes allés ensuite à la Frégate, et la petite chapelle de forme allongée, édifiée en 1905, par Charles de Foucauld . Antoine Chatelard vit à proximité
Il y a sur Tamanrasset, trois frères, trois sœurs, et trois laïques
Antoine Chatelard (dont je consacre d’ailleurs un blog…), nous fit visiter les lieux. Je pris de nombreuses photos des lieux en sa présence d’Antoine…
 
Il était 6h45 et J’avais bien dormi dans le bungalow du Docteur Boudaoud
Le jardin était extraordinaire et il m’aura fallu descendre jusqu’à Tamanrasset pour voir un jardin aussi varié et aussi agréable.Les lieux étaient fort calmes …

12-mars-2007--14-.jpg

La Montagne d’Adrienne semblait veiller sur nous
 
Phlippe et Rachid semblaient dormir dans le bungalow voisin et j’en profitais pour faire un tour dans le jardin tant il paraissait calme et reposant
7h 30 Philippe et Rachid se réveillèrent.. Je prenais une douche sommaire, imité en cela par Rachid et Philippe….La cuisine était équipée et nous avons pris un petit déjeuner léger.
9h00 Notre cher Docteur Boudaoud venait nous chercher pour nous conduire en ville.
Arrivés en son cabinet j’en profitais pour faire un transfert de fichiers photos. J’avais pris tant de photos..!!

Partager cet article

Repost0

commentaires