Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 23:25
Vista contre Ubuntu : les compétiteurs

 

 

 

Ubuntu :
 
Cette distribution Linux, qui va sur ses 3 ans, vient de débouler en version 7.04, le mercredi 19 avril. Son nom signifie "humanité aux autres". De fait, elle a séduit plus d'un tiers des Linuxiens, qui, ensemble, ne représentent toutefois qu'un petit pourcent des utilisateurs de PC.
Le match:
David peut-il battre Goliath ? Besoins matériels, facilité d'installation, esthétique, ergonomie, distributions offre logicielle, compatibilité matérielle, tarifs, un match au meilleur des 7 rounds !
Besoins matériels : avantage Ubuntu
 
Tout a déjà été écrit sur les exigences et la gourmandise de Windows Vista sur le plan matériel et la consommation de ressources. Pour rappel, le nouvel OS de Microsoft demande un processeur puissant, 1 Go de mémoire vive, une carte graphique récente, 12 Go de libre sur le disque dur et enfin un lecteur DVD.Ubuntu possède pour sa part un appétit de moineau. 256 Mo de mémoire vive et 2 Go de libre sur un disque dur permettent de faire tourner cette distribution. Un simple lecteur de CD-Rom fera enfin l'affaire pour débuter l'installation. Pas de recommandation spéciale côté processeur ou carte graphique. Une carte 3D sera néanmoins
Installation / Migration : avantage Vista
L'installation de Windows Vista, qui a duré environ 25 minutes, place l'utilisateur sur des rails. Il est également possible de mettre à jour son sytème sans perdre de données si on utilisait Windows XP SP2 précédemment. Windows Vista, sur une partition dédiée, cohabite par ailleurs très bien avec Windows XP. Les données présentes sur chaque partition sont accessibles et modifiables
Le temps d'installation pour Ubuntu est à peu près identique et la procédure aussi très bien encadrée. Seul le choix d'un partition en ext3 et d'un point de montage constituent des gestes nouveaux. Ubuntu propose enfin un assistant de migration pour passer de Windows à Ubuntu en sauvegardant certains paramètres essentiels (compte de messagerie, favoris) à défaut de pouvoir tout conserver en raison du changement de système de fichiers. Ubuntu, sur une partition dédiée, cohabite très bien avec Windows XP . Une limitation toutefois, si Ubuntu peut lire les fichiers stockés sur une partition NTFS, il ne peut pas écrire dessus par défaut. Un logiciel NTFS-3G permet d'y remédier sans avoir une partition d'échange en FAT32 ou une clé USB pour d'eventuels transferts dans le sens Ubuntu - Windows..
Esthétique : avantage Vista
L'interface de Vista, à dominante verte et noire rompt avec le style des précédents Windows. La 3D et la transparence apportées par Aero ont fait couler beaucoup d'encre et s'il existe des avis tranchés entre amateurs et détracteurs, c'est uniquement la consommation de ressources associée à ces effets qui est décriée, pas l'esthétique de l'OS en elle-même. Objectivement, Vista est très réussi
La charte graphique d'Ubuntu qui joue sur des nuances d'orange est très agréable mais la finesse des graphismes et surtout des polices le placeclairement un cran en-dessous de son rival. Malgré des besoins sans comparaison, Ubuntu s'autorise cependant des fantaisies visuelles par la grâce du plugin Compiz déjà implémenté. Une fois les effets du bureau cochés, les fenêtres rebondissent, deviennent élastiques et l'on peut passer d'une application à l'autre en jonglant avec un cube 3D.
Ergonomie : avantage Ubuntu
Windows Vista a passablement été réorganisé par rapport à Windows XP dans le but d'offrir une navigation plus intuitive à l'utilisateur. Si l'objectif a été partiellement atteint, certains réglages ou certaines options échappent à ce jugement d'ensemble et demandent encore à l'utilisateur un long cheminement depuis le menu principal.
Au départ, nous n'aurions pas pensé donner ce point à Ubuntu mais cette distribution Linux nous a surpris de manière formidable : jamais nous n'avons eu à nous battre avec la ligne de commande, la hantise du débutant ! Les menus sont peu nombreux, explicites et ramassés, comme les applications regroupées par catégorie. De nombreux assistants se mettent en branle pour télécharger par exemple les codecs ou les plugins internet manquant. Du très bon !
 
Offre logicielle : avantage Vista
La distribution logicielle de Windows s'est relativement étoffée à l'occasion du passage à Vista. Galerie photo, agenda, création de DVD, montage vidéo, reconnaissance vocale, mais si nous donnons le point à Vista sur ce segment, c'est que l'offre logicielle semble sans fond : la majorité des applications libres ont été portées sous Windows et ne demandent qu'à être téléchargées, on trouve une foule de freeware dignes d'intérêt et on peut enfin installer des progiciels sans difficulté. Par défaut, Ubuntu est plus riche que Windows Vista. Illustration de l'esprit Linux qui cherche à aller au devant des besoins de l'utilisateur : messagerie instantanée, suite bureautique, logiciel de retouche graphique forment un socle d'applications appréciable. Pour tout besoin complémentaire, l'assistant Synaptic se charge de télécharger des nouveaux programmes libres et le choix est très vaste. Malgré tout, certains logiciels propriétaires qui n'ont pas été déclinés en version Linux, se refuseront à vous.
Compatibilité matérielle : Vista devant
Pour coller à la réalité, nous avons choisi d'effectuer ce test sur une configuration domestique et personnalisée (voir ci-dessous). Bonne surprise, tous les périphériques ont fonctionné. Il a seulement fallu fournir dans un premier temps le CD-ROM de la carte mère à Vista pour qu'il installe le pilote du controleur Ethernet 3Com Gigabit. Grâce à la connexion Internet retrouvée, Vista a ensuite pu télécharger les autres pilotes nécessaires.
Ubuntu s'est également très bien tiré de cet exercice. La connexion Internet était immédiatement fonctionnelle et seule la fonction d'impression de notre multifonction manquait à l'appel. Il nous a suffit d'installer une nouvelle imprimante en sollicitant l'assistant du menu système. De nombreux pilotes HP étaient proposés mais pas le nôtre et c'est sur le site linuxprinting.org que nous l'avons trouvé. Un téléchargement plus tard, l'affaire était réglée, comme sous windows... Petite déception, la résolution maximale proposée pour notre écran LCD Hyundai 19 pouces était de 1024 x768 pixels. Dommage. Les deux OS se sont donc bien comportés, nous attribuons le point à Vista car même si la situation générale reste imparfaite, les fabricants ne tardent pas à réagir tandis que leurs efforts envers Linux sont moins intenses en raison des parts de marché respectives.
Tarifs : avantage Ubuntu
Windows Vista se décline en trois versions : familiale basique (270 €) , familiale premium (375 €) et intégrale ou "ultimate" (500 €). L'édition la moins chère n'est pas pourvue de l'interface 3D aero et l'édition la plus onéreuse comprend une série d'utilitaires présents sur l'édition professionnelle ainsi qu'une série de bonus (jeux, gadgets).
La distribution Ubuntu 7.04, comme ses devancières, est complètement gratuite. Il n'est même pas nécessaire de sortir de chez soi pour se la procurer. Il suffit de télécharger l'image ISO sur le site officiel ou celui de la communauté francophone et de la graver ensuite sur un un CD-Rom vierge (utilisable une fois ou bien
 
Verdict - Vista, vainqueur aux points
 
A l'arrivée, Windows Vista l'emporte d'une courte tête sur cet improbable challenger. Le soin apporté par l'équipe Microsoft aux qualités graphiques de son système d'exploitation a pesé très lourd dans le décompte des points. Linux, avec Ubuntu 7.04, ayant démontré d'énormes progrès. Pour la première fois, il nous a semblé constituer une alternative crédible même pour un novice. En retrait sur le plan graphique, Ubuntu se rapproche à grandes enjambées en matière de compatibilité matérielle ou de facilité d'installation. L'ajout de pilotes propriétaires, d'assistants pour télécharger les codecs manquants viennent renforcer une très bonne ergonomie et s'ajouter aux qualités intrinsèque des distributions Linux : gratuité (le plus souvent) et légèreté. Gageons qu'Ubuntu devrait sortir de la confidentialité.
 
Source Journal du Net
 
Le Pèlerin
 
 
Tout simplement le dernier système d'exploitation développé par Microsoft, sorti le 31 janvier 2007. Depuis 25 ans, la firme de Redmond domine le marché et Windows, toutes versions confondues, équipe près de 96% du parc informatique mondial.
Windows Vista :

Partager cet article

Repost0

commentaires