Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 23:53
Les contribuables invités à déclarer leurs revenus en ligne à partir du 2 mai

Le service sera accessible dès le début mai. Une réduction de 20 € est à nouveau accordée aux contribuables internautes.

Qui dit printemps dit aussi, et c'est moins drôle, déclaration des revenus auprès de l'Administration fiscale. A partir du 2 mai, le service de télé déclaration sera ouvert sur le site du ministère des Finances aux contribuables qui souhaitent effectuer cette procédure à distance (1). Si ceux qui optent pour la déclaration papier ont jusqu'au 31 mai pour la déposer, les télédéclarant, eux, bénéficient d'un délai supplémentaire, comme l'an dernier. Ils pourront envoyer leur télé déclaration jusqu'au 12 juin dans la zone A, jusqu'au 19 juin dans la zone C et les DOM et jusqu'au 26 juin dans la zone B et la Corse. Pas de changement non plus en ce qui concerne la réduction d'impôts : les contribuables qui se servent de la Toile se verront accorder une réduction de 20 euros. L'an dernier, ce sont près de 5,7 millions de Français qui ont choisi Internet pour déclarer leurs revenus auprès de l'Administration fiscale. Cette année, ce chiffre devrait être dépassé.
Opération « Un coup de fil, c'est déclaré »
Malgré cet engouement, l'Administration fiscale ne craint pas de bugs ou de saturation, comme en 2005. « Ces mauvais souvenirs sont derrière nous », assure-t-on à la Direction générale des impôts. En 2006, excepté un embouteillage provoqué par des retardataires de la déclaration papier le 30 mai (date limite d'envoi par La Poste des déclarations de revenus), le service en ligne n'a pas enregistré d'engorgements majeurs grâce au renforcement de sa plate-forme Internet. L'infrastructure peut désormais supporter jusqu'à 10 millions de déclarations en ligne et 25 000 peuvent être réalisées chaque heure, contre 6 500 en 2005.
Le ministère de l'Economie incite néanmoins les internautes à effectuer leur démarche en ligne le soir ou pendant le week-end, et à profiter des délais réservés à la télé déclaration. Afin d'éviter les heures de pointe, les internautes peuvent suivre l'affluence en temps réel sur le site des impôts pendant toute la campagne de déclaration.
En marge d'Internet, une expérimentation, baptisée « Un coup de fil, c'est déclaré », sera lancée dans les cinq départements normands. Les contribuables dont la déclaration pré remplie ne nécessite ni correction ni complément pourront accomplir leur démarche d'un simple appel à un numéro dédié.
(1) Pour pouvoir télé déclarer leurs revenus, les contribuables doivent s'inscrire sur le site du ministère, afin d'obtenir un certificat électronique. Ceux qui se sont abonnés en 2006 seront tranquilles pendant deux années encore. En cas de perte de son mot de passe, de changement d'ordinateur ou de reconfiguration du disque dur sans avoir fait de sauvegarde, il faudra résilier le certificat et recommencer toute la procédure.
Source 01net.fr
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires