Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 23:45

Les travaux de revêtement débuteront cet été

 
Le taux d’avancement des travaux de terrassement de la chaussée du projet de la rocade sud d’Alger est à 90%. Les travaux de revêtement sont prévus au cours de cet été. En visite d’inspection, jeudi dernier, aux principaux chantiers de cet important projet, le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, a invité les entreprises chargées de la réalisation de profiter de la saison estivale pour accélérer le rythme des travaux. Tout en étant intransigeant quant au délai et à la qualité du projet, le ministre a affirmé qu’il ne tolérerait aucune défaillance. Il a d’autre part relevé l’importance du raccordement de cette rocade à l'autoroute Est-Ouest, la zone industrielle de Rouïba, la ville nouvelle de Sidi Abdallah ou encore l'aéroport international d'Alger. Quant aux procédures d'expropriation, M. Ghoul a sommé les autorités locales des communes desservies par le projet de régler tous les cas d'une façon juste, équitable et dans le cadre de la souplesse de la loi. D’un linéaire total de 61 km, cette rocade, destinée à absorber 60% du trafic routier de la rocade sud d’Alger, traverse notamment les communes de Zeralda, Tessala El Merdja, Birtouta, Sidi Moussa, Meftah, Khemis El-Khechna, Ouled Moussa et Boudouaou. Le plus important, dans cet ouvrage, est de relier les wilayas de Blida, Alger, Boumerdès en évitant les réseaux routiers existants de chaque wilaya et surtout celui de la capitale. Un axe routier qui renforce la rocade sud reliant Ben Aknoun à Dar El-Beïda et qui déverse dans l'est et le sud d'Alger, sachant que pas moins de 180.000 véhicules empruntent chaque jour cet axe. Réitérant l’envergure du projet de l’autoroute Est-Ouest, le minsitre a tenu à réaffirmer que ce tracé ne représente aucun risque pour le parc d'El Kala. «Longeant 15,5 km, ce tronçon, déclare le ministre, ne représente aucun risque de dégradation et ne traverse qu’une superficie de 1,5 km2 soit 0,02% de la surface du ce parc, qui s’étend sur 780 km2».
Le ministre rappelle que l’étude du projet n’a rien laissé au hasard. Elle a été élaborée en consultation avec toutes les parties concernées : les ministères de l'Environnement et de l'Agriculture, et approuvée au niveau des autorités locales (APW d'El Tarf) avant d'être soumise au Conseil du gouvernement puis le Conseil des ministres. Faut-il rappeler que le suivi technique des travaux est assuré par un bureau d'études canadien. Ce même bureau assure l'assistance technique pour le projet de construction de la grande mosquée d'Alger. Aucun détail n’a été laissé au hasard. Tous es aspects liés à la pollution, la nuisance sonore et la protection de la faune et la flore du parc avaient été pris en charge par cette étude.
Le tronçon de l'autoroute ne traversera ni les lacs ni les massifs forestiers. Il ne pourra cependant contourner le parc sans perdre son objectif et sa dimension maghrébine
Ce projet, de grande importance, nécessiterait, selon le ministre, le perçage d'une vingtaine de km de tunnels pour un coût de 150 milliards de dinars (près de 2 milliards de dollars).

Source Horizons
 
Le Pèlerin
 
Partager cet article
Repost0

commentaires