Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 23:41

Saverdun : La Porte d’Ariège Pyrénées 

Saverdun-vue-a--rienne.jpg

 
Située à l'entrée immédiate de l'Ariège, à moins de 50 km de la métropole toulousaine et du site de Blagnac, le haut lieu de l'aéronautique européenne, et sur les axes routiers transeuropéens Nord-sud, la RN 20 et l'A 66 et sur l'axe ferroviaire Nord-sud Amsterdam - Bruxelles - Paris - Toulouse - Barcelone via La Tour de Carol, Saverdun mérite assurément son nom de "Porte de l'Ariège".
Chef-lieu du Canton et de la Communauté de Communes du même nom, elle vous accueille dans ses dix villes et villages avec chaleur et bonhomie sur un terroir fleurant bon le Pays Occitan et empreint de son riche passé historique et culturel.
Saverdun, en celte, "Forteresse sur la hauteur" aurait été créée selon C. Barrière Flavy, antérieurement aux invasions Romaines (Histoire de la ville et de la châtellenie de Saverdun- Edouard Privât, Éditeur Toulouse). 

Saverdun-la-place.jpg


Après la période Romaine, au cours de laquelle elle serait restée un poste fortifié et une agglomération importante, elle devint le siège d'une importante châtellenie dont faisaient partie Saint-Quirc, Lissac, Labatut, Brie, Esplas, Unzent, Bonnac et Le Vernet d'Ariège en même temps qu'une des cinq villes maîtresses du Comté de Foix avec Foix, Mazères, Pamiers et Tarascon sur Ariège.
Très affectée par les troubles du Catharisme du Xlème au XIIIe siècle et de la Réforme aux XVIe et XVIIe siècles, la ville n'a conservé de son passé médiéval que les ruines de la très imposante tour du château construit "hors les murs" sur l'important promontoire qui la domine. De la Renaissance et du XVIe au XVIIe siècles, le centre ville a conservé une aile de l'Hôpital Saint-Jacques reconstruite après l'incendie de 1751 et qui abrite aujourd'hui les services de la Poste et certains services municipaux, l'Eglise Notre-dame, reconstruite en 1648 et l'hôtel particulier de la famille Durrieu de Madron qui héberge les services de la Communauté de Communes du Canton de Saverdun. 

Aujourd'hui petite ville de Province de quelque quatre mille habitants, Saverdun est un bourg, centre rural, richement pourvu en services publics et commerciaux variés et multiples, répondant à toutes les exigences d'un Chef-lieu de Canton et de Communauté de Communes.
Grâce à l'étendue de son territoire, elle possède un hinterland agricole considérable peuplé d'une soixantaine de fermes et d'élevages bovins, ovins, porcins et avicoles dispersés dans la campagne, perchés au sommet des coteaux ou nichés au creux des vallons, jalonnant souvent les chemins de randonnées pédestres, équestres ou à VTT, aménagés et balisés. Plusieurs fermes offrent aux randonneurs le gîte et/ou le couvert en s'ouvrant en gîtes ruraux et tables d'hôtes. 
Les vacanciers en quête de loisirs reposants ou sportifs y trouveront une gamme de produits susceptibles de satisfaire les plus exigeants et les plus éclectiques. Outre les randonnées diverses, les rives de l'Ariège, de l'Hers et de nombreux lacs offrent des dizaines de kilomètres de parcours de pêche. Des descentes encadrées ou libres sur l'Ariège et l'Hers permettent de contempler les deux rivières au fil de l'eau sous des angles inattendus et pleins de surprises. Les familles trouveront leur bonheur sur le Compact golf de Terra Green, pendant que les plus sportifs s'en donneront à cœur joie sur la demi-douzaine de courts de tennis du Champ de Mars ou sur les jet skis du lac de la Ginestière.
 
Source Pyrénées Magazine
 
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires