Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 04:39
  Très beau poème sur l’Amitié

J'ai un ami au coin de la rue

Dans cette ville sans fin

Pourtant les jours s'en vont

et les semaines nous pousse

Et avant que je ne le sache, une année est passée

depuis que j'ai vu le visage de mon ami

Parce que la vie est une course rapide et terrible

Il sait que je l'aime autant

Que du temps ou j'allais sonner a sa porte

et qu'il venait sonner à la mienne du temps que nous étions jeune

Mais nous sommes occupés, fatigués

Fatigués de jouer à ce jeu de fou

Fatigués d'essayer de se faire un nom

"Demain" me dit-je, «je vais appeler Jim

Juste pour lui montrer que je pense à lui"

Mais demain est arrivé et demain est passé

Et la distance entre nous s'est élargie

Juste au coin de la rue, pourtant si loin.

"Voici un télégramme monsieur, Jim est mort"

C'est ce que vous recevez et que vous méritez à la fin

Au coin de la rue, un ami à disparu

Rappeler vous de toujours dire ce que vous pensez

Si vous aimez quelqu'un, dites lui

N'ayez pas peur de vous exprimer

Rejoignez les autres et dites leur ce que vous ressentez pour eux

Parce que lorsque vous sentirez que le moment est venu, il sera peut-être

trop tard

Profitez du moment, n'ayez aucun regret

Mais surtout, demeurez près de vos amis

Et de votre famille car il vous ont aider

A devenir la personne que vous êtes aujourd'hui

SOURIEZ, même aux travers de vos larmes.
Le Pèlerin

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

AMIE 03/10/2012 11:04


 
















 








 


                    

                  
                                                                                 




 






  














 


 





GUIDE SANTÉ À CONSERVER





 









Quel beau message
!
 
> Santé :

1.    Bois beaucoup d’eau
2.    Prends un déjeuner de roi, un dîner de prince et un souper de mendiant.
3.    Mange plus de nourriture qui pousse dans les arbres et plantes et mange moins de nourritures
manufacturées.
4.    Vis avec les 3 E : Énergie, Enthousiasme et Empathie.
5.    Trouve un peu de temps pour méditer.
6.    Joue plus souvent.
7.    Lis plus de livres que tu en as lus en 2011
8.    Assis-toi, en silence, au moins 10 minutes par
jour.
9.    Dors durant 7 heures
au moins.
10.   Prends des marches quotidiennes
de 10 à 30 minutes et en marchant, souris.

> Personnalité: 11.  Ne compare pas ta vie à celle des autres. Tu n’as aucune idée à quoi ressemble leur
vie.
12.  Évite les pensées négatives ou les choses dont tu ne peux
contrôler. Investis plutôt ton énergie dans le moment présent.
13.  N’en fais pas trop. Connais tes limites.
14.  Ne te prends pas trop au sérieux, personne d’autre ne te prend au sérieux..
15.  Ne perds pas ta précieuse énergie en commérage.
16.  Rêve plus souvent éveillé.
17.  L’envie est une perte de temps. Tu as déjà tout ce dont tu as besoin.
18.  Oubliez les problèmes du passé. Ne remémorez pas aux autres les erreurs
 passé. Ça ruine votre bonheur présent.
19.  La vie est trop courte pour la gaspiller à
détester.
20.  Fais la paix avec ton passé afin qu’il ne ruine pas le présent.
21.  Personne n’est en charge
de ton bonheur sauf toi.
22.  Prends conscience que la vie est une école et que tu y
es là
pour apprendre. Les problèmes
font simplement partie de ton curriculum qui apparaît et disparaît comme la classe d’algèbre, mais les leçons que tu
apprendras seront pour la vie.
23.  Souriez et riez le plus souvent possible.
24.  Tu n’as pas à gagner
chaque dispute. Accepte d’être en désaccord.

> Société:
25.  Téléphone à tes amis plus souvent ou envoies leur des courriels.
26.  A chaque jour, donne quelque chose de bien à
quelqu’un.
27.  Pardonne autant que possible.
28.  Passe du temps avec des gens plus âgés que 75 ans et plus jeune que 6
ans.
29.  Essaie de faire sourire au moins trois personnes quotidiennement.
30.  Ce que les gens pensent de
toi ce n’est pas de tes affaires











































.ExternalClass .ecxhmmessage P {
PADDING-BOTTOM: 0px; PADDING-LEFT: 0px; PADDING-RIGHT: 0px; PADDING-TOP: 0px
}
.ExternalClass BODY.ecxhmmessage {
FONT-FAMILY: Tahoma; FONT-SIZE: 10pt
}


.ExternalClass .ecxhmmessage P {
PADDING-BOTTOM: 0px; PADDING-LEFT: 0px; PADDING-RIGHT: 0px; PADDING-TOP: 0px
}
.ExternalClass BODY.ecxhmmessage {
FONT-FAMILY: Tahoma; FONT-SIZE: 10pt
}

Le Pèlerin 08/10/2012 07:35



Bonjour l’Amie


Je n’oublie pas les amis mais parfois ce sont eux qui nous oublient…..


Enfin d’autres apparaissent et ceux qui vous aident ne sont pas forcément ceux sur lesquels vous comptiez…


Restent les amis éternels….Il y aurait tant à dire


Je n’ai pas l’honneur de connaître ce « pseudo »


Je vous remercie de l’intérêt que vous porterez à mes Blogs


Cordialement,


Le Pèlerin



ETMOI ! ETMOI ! 25/09/2012 14:38


ET moi ! et moi ! et moi !


J. Dutronc


 


Sept cent millions de chinois
Et moi, et moi, et moi
Avec ma vie, mon petit chez-moi
Mon mal de tête, mon point au foie
J´y pense et puis j´oublie
C´est la vie, c´est la vie

Quatre-vingt millions d´indonésiens
Et moi, et moi, et moi
Avec ma voiture et mon chien
Son Canigou quand il aboie
J´y pense et puis j´oublie
C´est la vie, c´est la vie

Trois ou quatre cent millions de noirs
Et moi, et moi, et moi
Qui vais au brunissoir
Au sauna pour perdre du poids
J´y pense et puis j´oublie
C´est la vie, c´est la vie

Trois cent millions de soviétiques
Et moi, et moi, et moi
Avec mes manies et mes tics
Dans mon p´tit lit en plume d´oie
J´y pense et puis j´oublie
C´est la vie, c´est la vie

Cinquante millions de gens imparfaits
Et moi, et moi, et moi
Qui regarde Catherine Langeais
A la télévision chez moi
J´y pense et puis j´oublie
C´est la vie, c´est la vie

Neuf cent millions de crève-la-faim
Et moi, et moi, et moi
Avec mon régime végétarien
Et tout le whisky que je m´envoie
J´y pense et puis j´oublie
C´est la vie, c´est la vie

Cinq cent millions de sud-américains
Et moi, et moi, et moi
Je suis tout nu dans mon bain
Avec une fille qui me nettoie
J´y pense et puis j´oublie
C´est la vie, c´est la vie

Cinquante millions de vietnamiens
Et moi, et moi, et moi
Le dimanche à la chasse au lapin
Avec mon fusil, je suis le roi
J´y pense et puis j´oublie
C´est la vie, c´est la vie

Cinq cent milliards de petits martiens
Et moi, et moi, et moi
Comme un con de parisien
J´attends mon chèque de fin de mois
J´y pense et puis j´oublie
C´est la vie, c´est la vie





Et moi ! et moi ..........


 


 

Le Pèlerin 25/09/2012 16:10




 



Bonjour ETMOI ! ETMOI…Ou
la passion à la manière de Victor Hugo



Aimons toujours ! Aimons encore !...



Aimons toujours ! Aimons encore !
Quand l'amour s'en va, l'espoir fuit.
L'amour, c'est le cri de l'aurore,
L'amour c'est l'hymne de la nuit.

Ce que le flot dit aux rivages,
Ce que le vent dit aux vieux monts,
Ce que l'astre dit aux nuages,
C'est le mot ineffable : Aimons !

L'amour fait songer, vivre et croire.
Il a pour réchauffer le cœur,
Un rayon de plus que la gloire,
Et ce rayon c'est le bonheur !

Aime ! qu'on les loue ou les blâme,
Toujours les grand coeurs aimeront :
Joins cette jeunesse de l'âme
A la jeunesse de ton front !

Aime, afin de charmer tes heures !
Afin qu'on voie en tes beaux yeux
Des voluptés intérieures
Le sourire mystérieux !

Aimons-nous toujours davantage !
Unissons-nous mieux chaque jour.
Les arbres croissent en feuillage ;
Que notre âme croisse en amour !

Soyons le miroir et l'image !
Soyons la fleur et le parfum !
Les amants, qui, seuls sous l'ombrage,
Se sentent deux et ne sont qu'un !

Les poètes cherchent les belles.
La femme, ange aux chastes faveurs,
Aime à rafraîchir sous ses ailes
Ces grand fronts brûlants et réveurs.

Venez à nous, beautés touchantes !
Viens à moi, toi, mon bien, ma loi !
Ange ! viens à moi quand tu chantes,
Et, quand tu pleures, viens à moi !

Nous seuls comprenons vos extases.
Car notre esprit n'est point moqueur ;
Car les poètes sont les vases
Où les femmes versent leur coeurs.

Moi qui ne cherche dans ce monde
Que la seule réalité,
Moi qui laisse fuir comme l'onde
Tout ce qui n'est que vanité,

Je préfère aux biens dont s'enivre
L'orgueil du soldat ou du roi,
L'ombre que tu fais sur mon livre
Quand ton front se penche sur moi.

Toute ambition allumée
Dans notre esprit, brasier subtil,
Tombe en cendre ou vole en fumée,
Et l'on se dit : " Qu'en reste-t-il ? "

Tout plaisir, fleur à peine éclose
Dans notre avril sombre et terni,
S'effeuille et meurt, lis, myrte ou rose,
Et l'on se dit : " C'est donc fini ! "

L'amour seul reste. O noble femme
Si tu veux dans ce vil séjour,
Garder ta foi, garder ton âme,
Garder ton Dieu, garde l'amour !

Conserve en ton coeur, sans rien craindre,
Dusses-tu pleurer et souffrir,
La flamme qui ne peut s'éteindre
Et la fleur qui ne peut mourir !



Chaleureusement votre



Le Pèlerin



NINON 17/08/2012 22:02


Belles réflexions








 



 


Un très beau texte sur le fait de vieillir;


quel que soit l'âge on vieillit tous d'une journée chaque jour et ce, sans s'en rendre trop
compte.


  


Vieillir en beauté, c'est vieillir avec son cœur;


Sans remords, sans regret, sans regarder l'heure;


Aller de l'avant, arrêter d'avoir peur;


Car, à chaque âge, se rattache un bonheur.


  


Vieillir en beauté, c'est vieillir avec son corps;


Le garder sain en dedans, beau en dehors.


Ne jamais abdiquer devant un effort.


L'âge n'a rien à voir avec la mort.


  


Vieillir en beauté, c'est donner un coup de pouce


à ceux qui se sentent perdus dans la brousse,


Qui ne croient plus que la vie peut être douce


Et qu'il y a toujours quelqu'un à la rescousse.


  


Vieillir en beauté, c'est vieillir positivement.


Ne pas pleurer sur ses souvenirs d'antan.


être fier d'avoir les cheveux blancs,


Car, pour être heureux, on a encore le temps.


 


Vieillir en beauté, c'est vieillir avec amour,


Savoir donner sans rien attendre en retour;


Car, où que l'on soit, à l'aube du jour,


Il y a quelqu'un à qui dire bonjour.


 


Vieillir en beauté, c'est vieillir avec espoir;


Être content de soi en se couchant le soir.


Et lorsque viendra le point de non-recevoir,


 


Se dire qu'au fond, ce n'est qu'un au revoir.


 


Une pensée pour Ninon


 


 


 


 


 


 



 






Le Pèlerin 19/08/2012 16:44



Bonjour
Ninon


Ce texte est magnifique


Je vais le diffuser sous la forme d’un Blog dès demain


Je vous remercie d’apporter un grand verre d’amour en ces temps de
grosse chaleur


Merci pour cette rasade de charme et de tendresse


Merci pour ces mots qui nous vont droit au cœur


Un grand Merci à vous Ninon que je crois ne pas connaitre


J’avais à l’époque une Correspondante qui portaitce
nom…. !!!


Quoi qu’il en soit, je reste sous le charme.


Soyez en remerciée


Chaleureusement votre,


Le Pèlerin



sylvie 31/03/2011 01:01



bonjour


jolie voyage aur l'amitié


qui compte beaucoup pour moi


bonne journée


amitié Sylvie


http://www.desert-des-mots.com/#



Le Pèlerin 31/03/2011 11:18



Bonjour Poétesse


Je suis heureux de vous voir faire un détour chez nous, vous qui écrivez de si jolis textes


Je vais retourner visionner votre blog et je le ferai avec le plus grand plaisir


Merci pour l'intérêt que vous portez à mes blogs


Amicalement,


Le Pèlerin


 



noureddine 27/07/2009 01:42

salut a toutes les amis et freres pied noir chaque foit je retour au passe que je peux pas oublier dans mon encien cartier juste a birkadem ,

Le Pèlerin 27/07/2009 08:05



Bonjour Noureddine,

La majorité des Pieds Noirs te salue..
N'oublions pas le passé car nous avons pris tant de plaisir ensemble....
Peut être est-il temps de faire le point entre nous afin de mieux nous comprendre et mieux nous retrouver.
Les liens du cœur sont indestructibles
Cordialement,
Le Pèlerin



Isabelle 26/07/2009 21:06

Ces propos n'engagent que moi. Je suis algéroise El Biar .Ce beau poême .....n'est pas la réalité .......c'est du réveLa vie est dure ........l'etre humain est pervers .Isa

Le Pèlerin 27/07/2009 08:17



Bonjour
Isabelle,Heureusement qu'il reste le rêve...
Croyez bien que sans rêve nous courrons à l'échec....Rien de neuf n'a été découvert, construit sans une part de rêve sans une vision différente de la réalité quotidienne...
Ensuite il y a la réalité quotidienne....Là il nous appartient de lutter.....Rien ne s'est produit sans effort....Tant que vous rêverez, presque tout vous sera permis. Il y a mille et une
manières d'adapter votre vision des choses, voire vos rêves à vos capacités personnelles.
Ayez confiance en vous....Le pire est à venir .....lorsque vous cesserez de rêver
Je vous remercie, chère Isabelle, pour l'intérêt que vous portez à mes blogs
Cordialement,
Le Pèlerin  



Isabelle 25/07/2009 21:07

Qu'a apporter  ( une vilaine faute ) apporter ( er )

Le Pèlerin 25/07/2009 21:52


Bonsoir Isabelle,
Je n'ai pas saisi le sens de votre propos; peut être m'expliquerez vous ou me donnerez vous dees informations complémentaires,
Cordialement,
Le Pèlerin 


isabelle 25/07/2009 21:02

L'amour! l'amitié! des mots! toujours des mots ! creux , vide de sens ......qui ne servent qu'a apporté du vent ......a des personnes dans la peine ........Ceci dit " le poême " est bien fait ! un beau coup de sirocco!Isa

Le Pèlerin 25/07/2009 21:53


Bonsoir Isabelle,

Passer à côté de quelqu'un avoir échangé des propos, des confidences mutelles et voir cette personne s'éloigner sans qu'aucun des deux n'ait essayé....Non je ne trouve pas cela pas vide de de sens
du tout...
Quant au poème je le trouve merveilleux ....Elle n'a, elle non plus pas osé
Je vous remercie pour l'intérêt que vous portez à mes blogs
Je vous souhaite bonne soirée et bonne chance
Cordialement,
Le Pèlerin