Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 23:03
Toulouse  
30 km/h en centre-ville 


toulousecarte2.jpg
C'est une révolution. Ou une vélorution, selon le terme inventé par des militants du deux-roues non motorisé. Après l'ouverture d'une seconde ligne de métro pour désengorger la Ville rose, la priorité exprimée hier par le maire de Toulouse en faveur des modes doux (métro, bus, vélo, piéton) pour l'hyper centre met un peu plus au pas l'auto dans la ville, réduite à la portion congrue.
«Nous voulons donner une nouvelle impulsion pour le vélo au centre, au moment où la ligne B du métro entre en fonction, où nous allons lancer un système inédit de location de vélos et où le plateau à priorité piéton considérablement étendu, avec quelque 110 000 m2 de superficie, devient l'un des plus importants de France», a commenté Jean-Luc Moudenc, hier au Capitole, en présentant les mesures nouvelles qui seront présentées au prochain conseil municipal de vendredi.
Première rupture radicale, qui risque de choquer quelques mentalités automobilistes bien ancrées : les cyclistes auront le droit de circuler à contresens dans les rues à priorité piétonne, à sens unique, de l'hyper centre. Les véhicules , dans ces artères étroites, seront limitées à 10 km/h afin d'assurer la sécurité. La vitesse sera limitée à 30 km/h partout ailleurs dans le périmètre du centre intra boulevards.
«Les expériences conduites dans les autres villes montrent que ce type de mesures ne génère pas de difficultés de cohabitation, ni d'augmentation du nombre d'accidents, entre automobilistes et cyclistes, grâce notamment au faible trafic et à la vitesse limitée dans les centres -villes» a assuré Jean-Luc Moudenc, qui a finalement adopté la thèse très vélophile de ses adjoints à l'environnement (Dr Dufetelle) et à la circulation (Jean-Michel Lattes), fervents défenseurs de la «petite reine».
13,7 millions d'€ vont aussi être investis sur trois ans, avec le Grand Toulouse, afin de résorber la discontinuité des pistes cyclables, suite au constat dressé avec l'association Vélo. Un effort important puisque l'action en faveur du vélo représentait jusqu'ici un budget annuel de 2,7 millions d'€ seulement. 2 800 emplacement vélos (et 1 200 pour motos et scooters) vont être créés.
Seule bonne nouvelle pour les automobilistes, on pourra se garer gratis au centre entre le 1er et le 15 août, ceci afin de favoriser le stationnement des touristes en cette période de faible transit
 
Source « La Dépêche du Midi »

Le Pèlerin
 

Partager cet article

Repost0

commentaires