Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 00:19

Télévision - Tenez vous à votre parabole

 
Le ministre des Technologies de l’information et de la communication vient d’annoncer l’éradication des antennes paraboliques d’ici à 2009. Le test de ce jeudi va donc consister à vérifier si vous êtes attachés ou pas à votre parabole.
 
Des hommes chargés de déboulonner votre parabole sonnent à votre porte :

A- à peine l’escouade de "déboulonneurs" partie avec votre assiette sous le bras, vous sortez l’une des 36 000 paraboles que vous cachez dans votre cave et vous la branchez ;

B- vous piégez votre parabole et le chemin qui permet d’y accéder ;
 
C- vous tirez dans le tas, expliquant par la suite quevous pensiez à une incursion terroriste.

Les autorités annoncent que désormais, le fait de posséder une parabole individuelle expose le contrevenant à une amende de 20 mille dinars :

A-     vous payez d’avance deux ans de contraventions ;
B-      vous hypothéquez votre maison ;
C-       fauché, vous assignez à vos enfants la mission desurveiller de manière permanente et tournante la parabole, une pince à la main pour la faire disparaître avant l’arrivée des agents de l’ordre. Et pour la rebrancher, bien sûr, une fois ces derniers repartis.
Les autorités organisent une grande kermesse télévisée au cours de laquelle des millions de paraboles saisies sont écrabouillées par des bulldozers, afin de marquer la volonté du régime d’en finir avec ce phénomène :
A- vous vous dites que ces bulldozers seraient plus efficaces dans le programme du million de logements à construire ;
B- vous formulez à voix basse un vœu cher : «Un million de logements, deux millions de paraboles !»
C- vous ressortez votre ancien ampli Wizi 45 décibels et votre antenne UHF.

Les autorités expliquent qu’elles comptent remplacer les paraboles par un câble à travers lequel les programmes télés seraient contrôlés et aseptisés :

A- vous accrochez ce câble à votre lustre, vous placez une chaise en dessous et… ;
B- vous vous montrez moins dur avec les harragas et leur acharnement à quitter le pays ;
C- vous vous dites : «Maintenant, je sais ce que c’est que de vivre en Libye !» Et vous fumez du thé pour rester
éveillé à ce cauchemar cathodique qui continue.
H. L.
Que vous ayez un maximum de A, de B ou de C, une chose est sûre : malheur à celui qui osera toucher à votre parabole. Vous l’aimez un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Et leur câble…
 
Source Le Soir d’Algérie
 
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires