Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 août 2007 7 05 /08 /août /2007 23:20

Algérie - Saison estivale
Plus de 10 millions de visiteurs ont déjà séjourné à Tipasa

 
Plus de 10 millions de visiteurs ont déjà séjourné dans la wilaya de Tipasa depuis l’ouverture de la saison estivales à travers  les 13 communes côtières de la région où l’on enregistre un grand rush en particulier en ce mois d’août où toutes les infrastructures, établissements  et autres demeures privées affichent complet.
Cette arrivée massive des vacanciers n’est pas sans créer de vives tensions en particulier sur les routes où des queues interminables se constituent à longueur de journée avec des pics insupportables en fin de journée où des bouchons sont constatés sur 20 kms.         
Les éléments des services de sécurité (police et gendarmerie), grâce au plan "Delphine" et "Azur", tentent tant bien que mal d’y remédier en organisant  le trafic routier sur les principaux axes de la wilaya, notamment sur les  RN 11, 67 et 42 et certains CW qui posent problèmes mais, déplore t-on, "l’incivisme  des citoyens et de nombreux automobilistes réduit quelquefois à néant ces efforts".
Alors, il reste aux vacanciers à s’armer de patience et admirer la grand  bleue qui s’offre à eux le long du littoral ou encore faire une petite halte  pour s’approvisionner sur les bas-côtés des routes auprès de commerçants exerçant  illicitement qui ajoutent à l’engorgement des voies et au danger qui guette  les automobilistes qui n’ont aucune possibilité de se rabattre en cas de nécessité.         
De nombreux visiteurs, en particulier ceux au fait des programmes de  développement de la wilaya rencontrés dans les villes, s’impatientent de voir  démarrer le projet de voie express qui reliera Khemisti à Nador dans une 1ere  phase avant de se poursuivre jusqu’à Cherchell, ce qui permettra de libérer  la RN 11.
Le projet, indiquent les responsables chargés de sa gestion, est fin  prêt et le balisage de la voie sur 32 kms est déjà réalisé et visible sur les  hauteurs des communes concernées en attendant le lancement des travaux dans  les prochaines semaines. Sur les plages et autres lieux de détente, les éléments de la Protection  civile sont aussi présents avec leurs différents services opérationnels qui  comptabilisent à ce jour pas moins de 6.062 interventions.  Sur les 6.062 interventions, 4.316 ont eu lieu sur les 43 plages  ouvertes à la baignade qui ont permis de sauver de la noyade 2.802 personnes  dont 156 évacuées vers les hôpitaux et 1.200 soignées sur place.
 
Cinq personnes sont toutefois décédées dans des zones rocheuses  interdites à la baignade dans diverses zones de la wilaya de Tipasa, selon  la protection civile.
Sur les routes, les agents de la protection civile sont intervenus 170  fois pour porter secours à des automobilistes lors d’accidents sur les RN 11  et 42 qui sont à l’origine de 6 décès.
 
 Concernant les feux de forêts, les mêmes services qui ont effectué  46 interventions signalent que ces incendies
 
Source El Moudjahid
 
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires