Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 août 2007 4 09 /08 /août /2007 23:17

Toulouse et les Grandes Surfaces

 
Où ferez-vous vos courses en 2010 ? C'est à cette question que les élus de l'aire urbaine et la Chambre de commerce de Toulouse tentent actuellement de répondre face aux prochaines ouvertures de nouvelles grandes surfaces. D'ici 2010, 100000 nouveaux mètres carrés s'ajouteront à l'offre déjà pléthorique de l'agglomération toulousaine. Ces surfaces de vente ont déjà été autorisées, mais d'autres candidats à l'ouverture se bousculent. Plus de 153 000 m2 supplémentaires pourraient être déposés en Commission départementale d'équipement commercial (CDEC) dans les prochains mois. Face à ces extensions ou nouvelles implantations, la Chambre de commerce de Toulouse et son élu au commerce Daniel Benhiaya ont tiré la sonnette d'alarme début juillet en provoquant une réunion autour du préfet de Région. « Les projets sont étudiés et autorisés sans regarder la cohérence globale sur l'aire toulousaine. Il faut changer notre façon de procéder, sortir du cas par cas et raisonner dans l'intérêt de l'équilibre du territoire » réagit Daniel Benhiaya (CCI).
Même son de cloche du côté du maire de Tournefeuille et président de l'Interscot (schéma de cohérence territoriale), Claude Raynal : « Il est urgent de mettre le pied sur le frein ! Il faut localiser les centres commerciaux près des bassins de population pour éviter aux habitants de faire 30 kilomètres pour faire leurs courses ». Pour lui, le projet de village de marques de Nailloux s'inscrit parfaitement dans cette démarche d'aménagement du territoire. « Il faut éviter que Toulouse et sa proche périphérie aspirent tous les projets commerciaux » prévient-il. Mais quand on regarde les projets d'ouvertures, la majorité continue d'irriguer Toulouse.
L'agglomération est cernée : Gramont, Labège, Portet-sur Garonne, Blagnac… Pour le maire de Toulouse, « il faut regarder si on autorise des centres commerciaux là où la population s'installe réellement. Bien sûr la mairie s'associera à la démarche de concertation de la CCI afin de mieux aménager l'espace », assure Jean-Luc Moudenc.
Certes l'agglomération attire 18500 nouveaux habitants par an mais la grande distribution a déjà consommé les mètres carrés qui lui était alloués par le schéma de développement commercial. Ce dernier prévoyait 200 000 m2 d'ouverture en six ans alors que 202 000 m2 ont déjà été autorisé ! En outre, Jean-Luc Moudenc assure qu'il sera attentif aux conséquences pour les commerçants du centre-ville : « Nous veillerons aux intérêts de tous ». Prochaine réunion de concertation fin août.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires