Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 23:49

Santé - Ventre plat - Les bons conseils

 

La plupart des gens pensent qu’il suffit de travailler un peu tous les jours ses abdos pour avoir un ventre ferme et plat. Ce n’est malheureusement pas aussi simple. Voici quelques conseils.

Pour faire un ventre plat, c’est un peu comme pour réussir une recette, il faut plusieurs ingrédients : peu de graisse (aussi bien cutanée que profonde), des muscles exercés, des organes bien contenus. Bref, ce n’est pas seulement parce que vous aurez accumulé les mouvements d’abdos que vous aurez le ventre de vos rêves. Pour commencer, les exercices abdominaux ne brûlent pas assez de calories pour pouvoir espérer perdre la graisse locale, qu’elle soit sous-cutanée (entre peau et muscles) ou abdominale (autour des organes). Le corps entier doit être mis à contribution par une activité qui sollicite aussi la sangle abdominale. Pour cela, les sports les plus efficaces sont la musculation, la boxe, l’aviron, le tennis et... la danse orientale ! Les séances d’abdos vont tonifier les muscles. Les exercices doivent être variés et accomplis lentement, muscles abdominaux bien tenus en place, de sorte que vous travaillez vraiment vos muscles et que vous n’agitez pas seulement les épaules, les bras ou les jambes. Comptez 10 à 15 minutes d’abdos chaque jour, suivies d’étirements du ventre et du dos. Pour acquérir un ventre plat et ferme il faut bien sûr être attentif à ce que l’on avale. Si vous raffolez des légumes secs, des légumes crucifères (choux) ou des crudités, si vous ne pouvez pas vous passer de sodas, si vous êtes très “chewing- gum”, vous vous exposez à une production de gaz intestinaux qui distendront votre ventre.
Autre ennemie : la constipation ; on la prévient en buvant chaque jour 1,5 litre d’eau riche en magnésium.
Le stress est un ennemi mal connu des ventres plats ou qui aspirent à le devenir. Il entraîne la surproduction d’une hormone, le cortisol, qui conduit la graisse à être stockée. Dommage pour le tour de taille. On obtient de bons résultats contre le stress avec le yoga, la méditation, le tai chi, les activités artistiques comme la peinture ou la musique. Les coups de pouce sont à rechercher du côté du magnésium et des plantes comme l’ascholtzia ou la valériane. (En pharmacie). En attendant les effets visibles de ce programme, le moyen le plus rapide de donner à votre ventre moins d’importance, c’est bien de corriger votre posture. Assise ou debout, pensez à chaque instant à vous tenir plus droite et rentrer vos muscles abdominaux. En position assise, c’est facile si vous étendez vos jambes, plutôt que de les replier sous la chaise. La musculation, le yoga peuvent vous aider à maintenir inconsciemment une posture adéquate. A vous de jouer !
Retrouvez une taille de guêpe
Une étude d’octobre 2003 publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition montre la voie à suivre si vous tenez à vos abdos. L’étude, qui a duré 9 ans, montre l’impact des habitudes quotidiennes sur le tour de taille après l’âge de 40 ans. Parmi les facteurs aggravants, les graisses trans que l’on trouve dans les biscuits, gâteaux, confiseries, certaines margarines et surtout les corps gras solides pour fritures. Tout aussi désastreux, le nombre d’heures passées devant la télé.
20 heures de télé de plus par semaine, c’est près de 0,6 cm de tour de taille supplémentaire
Mais si vous augmentez de 12 g la quantité quotidienne de fibres alimentaires, vous en perdrez autant. Côté sport, avantage incontestable à la musculation : 30 minutes au moins par semaine vous font fondre de près d’un centimètre : c’est deux fois plus que l’aérobic et le jogging.

Source Le Soir d’Algérie

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires