Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 10:59

La 11e édition du Festival culturel européen en Algérie se déroulera du 10 au 31 mai, à la salle Ibn Zeydoun d’Alger.

festival-cultuel-europeen-alger.jpg

 

Fidèle à son rendez-vous annuel, la délégation de l’Union européenne en Algérie, en collaboration avec les services culturels des Etats membres de l’UE, a arrêté un programme artistique et culturel des plus riches. Les grandes lignes du programme en question ont été dévoilées, hier, à l’hôtel Sofitel, au cours d’une conférence de presse animée par Laura Baeza, ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne. « Le festival culturel européen en Algérie revient chaque année comme un espace de partage culturel entre les artistes européens et le public algérien. Cette 11e édition intervient à un moment historique pour l’Union européenne avec l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne, qui renforcera encore la cohérence de la politique étrangère européenne et le renforcement des liens de l’UE avec ses partenaires à l’échelle mondiale, pour la mise en place du service extérieur d’action commune », dira-t-elle.

Pour cette 11e édition, onze artistes représentant 17 etats membres de l’UE se relayeront sur la scène de la salle Ibn Zeydoun pour présenter des spectacles aux couleurs de l’Europe. Les nombreux intéressés pourront découvrir un programme des plus éclectiques comme des concerts de musique, des expositions, des projections de films, des danses folkloriques, des spectacles de marionnettes ou encore des pièces théâtrales pour enfants. Le volet musical englobera tous genres confondus dont, notamment, la musique classique, le jazz, le flamenco, le fado et le rap. La danse sera à l’affiche avec deux spectacles qui seront donnés le vendredi 21 mai à 19h à Alger et le 23 mai à Annaba par la compagnie Astrab Roma Ballet.

Les enfants ne seront pas en reste puisqu’ils auront le privilège d’assister à une série de rendez-vous fort intéressant à travers des lectures de contes et des spectacles de marionnettes. Les bambins pourront assister, lundi 10 mai, à une pièce théâtrale roumaine intitulée Le miel, le sucre et le sel. Représentant la Roumanie, Saddek El Kebir se prêtera, le 11 mai à 14h, à une lecture des contes d’Andersen. au registre des expositions, se déroulera, dans le hall de la salle Ibn Zeydoun, une belle exposition d’affiches intitulée « Voyage en Orient 1761-1767 ». Cette rétrospective retracera l’histoire des expéditions d’explorateurs danois.

Le cinéma occupera une place de moindre importance, puisque seulement cinq films seront projetés à la salle Ibn Zeydoun, dont un film pour le jeune public, un film documentaire et trois longs métrages de fiction. Le festival se clôturera en apothéose avec la prestation du groupe Gaâda Diwan de Béchar. La reconduction de cette formation est motivée par le franc succès de leur concert enregistré l’année dernière .

Source El Watan Nacima Chabani

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires