Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 23:25

Le Ramadan

1.      Quelle est la différence entre le Carême chrétien et le Ramadan ?

Les médias présentent souvent ces deux temps comme identiques avec une tendance de plus en plus marquée à parler davantage du Ramadan que du Carême. Le carême et le ramadan ont certes des points communs : ce sont des temps de jeûne, de prière et de partage et plus profondément des temps pour revenir à Dieu. 

Mais leur sens est très différent. Le Carême est un temps de préparation à la fête de Pâques et le mémorial des 40 années des hébreux dans le désert et des 40 jours de Jésus dans le désert. Le Ramadan n'est pas la préparation d'une fête ni le souvenir d'un évènement. C'est un mois de jeûne.

De plus la pratique du jeûne est différente. Pour le Carême chrétien, le jeûne qui avait beaucoup d'importance jadis, en a beaucoup moins actuellement, car l'accent est mis sur la conversion intérieure et le partage. Pendant le Ramadan, les musulmans jeûnent d'une manière très rigoureuse.  

Le Ramadan est la pratique principale par laquelle  le musulman exprime son attachement à la communauté musulmane et sa fidélité à la loi de Dieu. Le Carême n'a pas la même importance pour le chrétien.

2. Les chrétiens et le Ramadan

La manière dont les musulmans vivent le Ramadan peut être pour les chrétiens l'occasion de réfléchir à la manière dont ils vivent le Carême. Elle peut susciter une certaine émulation spirituelle chez les chrétiens et les faire penser à ce que le carême pourrait leur apporter.

Chaque année, l'Église catholique envoie un message de vœux fraternels aux musulmans du monde entier à l'occasion du Ramadan et de la fête qui le termine.  Rien n'empêche les communautés chrétiennes - paroisses, couvents et groupes divers - d'en faire autant et d'envoyer une lettre aux lieux de culte musulmans situés dans leur voisinage pour assurer les fidèles qui s'y réunissent de la prière et de l'amitié des chrétiens.

Message de Rome aux musulmans pour la fin du Ramadan http://news.catholique.org/5472-message-aux-musulmans-pour-la-fin-du-ramadan 

3. Histoire du jeûne  (Siam) du Ramadan

Le premier jeune imposé par Mahomet fut celui d'une seule journée pour la fête  juive de l'Achoura. Ce jeûne était calqué sur celui des juifs. Lorsque Mahomet se disputa avec les juifs, il institua le jeûne au mois de Ramadan et il le voulu plus sévère que chez les chrétiens.

4. Éléments caractéristiques du mois de Ramadan : La nuit du destin, l'Aïd el Seghir

Le Ramadan est un des cinq piliers de l'Islam, le quatrième  dans le Sunnisme et le troisième pour les chiites duodécimains (qui sont majoritaires parmi les chiites). Il dure le temps d'un mois lunaire de 29 ou 30 jours. Il est appelé Ramazan en Turquie.

Le mois de Ramadan est le mois au cours du quel, en 610, Mahomet a vu l'ange Gabriel lui annonçant qu'il avait été choisi pour être le messager de Dieu. C'est au Lailat al Qadar   (La nuit du destin), vers la fin du Ramadan, qu'on célèbre la révélation du Coran à Mohammed par une nuit de prière et de repentir.

Le Ramadan se termine par la fête de l'Aïd el Seghir (la petite fête) qui s'appelle aussi Aïd el Fitr (Fête de la rupture du jeûne). Cette fête marque la fin du Ramadan, la fin du jeûne . C'est une grande explosion de joie. Après la prière tôt à la mosquée, la famille, les voisins, les amis échangent des cadeaux et partagent des repas festifs. L'Aïd el Séghir a un caractère très différent de la fête chrétienne de Pâques qui est au terme du carême.

5. Les obligations du Ramadan ?

L'obligation essentiel est le jeûne (Siam) qui est très strict : pendant toute la journée, du lever au coucher du soleil, il faut s'abstenir de nourriture, de boisson et d'activité sexuelle. C'est bien pénible  lorsque le ramadan a lieu  en plein été, car le temps du jeûne est allongé avec le jour.

Mais, le plus importante est de se rapprocher de Dieu.   Le Ramadan est le temps de l'accueil de la parole de Dieu (lecture du Coran) et du retour à Dieu par la prière.   Souvent, le mois de Ramadan est une occasion de plus grande ferveur : dans les oratoires et les mosquées, la prière se prolonge dans la nuit.

Pendant le mois du Ramadan, les musulmans doivent aussi s’acquitter d’une aumône (zakât al-fitr). C'est une taxe qui est donnée au moment de la rupture du jeûne à la fin du ramadan.

6. Coutumes et  traditions du Ramadan

Les coutumes sont différentes selon les pays.  Dans certains pays musulmans, comme l'Égypte et le Maghreb,  le Ramadan est un mois de convivialité et de fête.  A partir de la tombé de la nuit, souvent plusieurs familles se rassemblent pour un repas pris en commun avec une certaine chaleur humaine. Il y a des traditions culinaires. Dans les rues règne une ambiance animée, de fête, qui se termine tard dans la nuit. C'est un mois de spectacles.

En Indonésie, plus grand pays musulman du monde par sa population, bars, discothèques et billards, et salons de massage sont fermés durant un mois.

En Turquie, le tambour chaque nuit, réveille tout le quartier à 3 heures du matin afin de réveiller les gens qui doivent manger avant le lever du jour.

La circoncision  peut être réalisé à n'importe quelle période de l'année, mais elle a souvent lieu le 27ème jour du Ramadan.

Pour la fête de la fin du jeûne, l'Aïd el Seghir, la tradition veut que les enfants portent des vêtements neufs. Le jour de la Fête de la rupture du jeûne dans de nombreux pays, on se rend au cimetière sur la tombe de ses proches et on célèbre les morts dans la joie.

7. Date du Ramadan : début et fin du Ramadan en 2007 

La date du début du Ramadan est différente chaque année, parce qu'elle suit un calendrier lunaire. Le ramadan peut donc tomber à toutes les époques de l'année.

Chaque année, la position de la lune (l’apparition du croissant lunaire) indique la date exacte du début du Ramadan en fonction de l'endroit où l'on se trouve sur le Globe. Les dates du début et de fin du jeûne sont fixées par les autorités musulmanes dans chaque pays. Elles peuvent varier d'un jour ou deux. La veille qui précède éventuellement le début ou la fin du mois de jeûne, on surveille avec une grande attention l'horizon local après le coucher du soleil.

Chaque année, le milliard de musulmans dispersés à travers le monde attendent avec impatience l’annonce du début du mois de jeûne, le Ramadan. Il en est de même pour la date de la fin du Ramadan. Mais calculs scientifiques ou observation empirique de la lune, aucune méthode ne semble pouvoir mettre d’accord les différentes instances religieuses nationales.

En France, c'est en principe le "Conseil français du culte musulman" (CFCM), association créé en 2003 et destinée à représenter les musulmans de France, qui fixe le début et la fin du Ramadan. Il aura lieu en France du 13 sept au 13 oct 2007,  du 2 sept au 2 oct 2008

Source http://catholique-nanterre.cef.fr/faq/fetes_careme_sens.htm#RAMADAN

 

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires