Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 07:03
Saïd Barkat à Tipasa
«Les fruits et légumes abondent, les prix ne sont pas de mon ressort»
La flambée des prix, l’érosion du pouvoir d’achat sont autant d’obstacles pour les familles qui ne savent plus où donner de la tête en ce mois sacré du Ramadhan et la rentrée scolaire. Cette situation a lourdement grevé le budget familial des Algériens compte tenu des différentes hausses enregistrées ici et là. L’occasion a été donnée au ministre de l’Agriculture en visite dans la wilaya de Tipasa pour s’enquérir de la production maraîchère.

Cette visite n’est pas fortuite, il s’agit pour M. Saïd Barkat de rassurer les citoyens sur l’abondance des fruits et légumes.
Il y a lieu de souligner que Tipasa est une région où la culture maraîchère tient une place de leader en matière de production de fruits et légumes et peut se targuer d’assurer l’approvisionnement de la population locale et celle de la wilaya d’Alger.
Au cours de la visite qu’il a effectuée à l’AEC N° 13 dans la commune de Cherchell, le ministre a soulevé le problème des fruits et légumes hors saison tout en reconnaissant que les prix sont pratiquement inabordables du fait de leur cherté. M. Barkat a par ailleurs assuré que «la période des chaînes devant les étales est révolue depuis très longtemps». S’agissant de la pomme de terre qui est devenue une denrée rare, le ministre a là aussi rassuré la population en indiquant que «l’Etat a prévu l’importation de 100 000 tonnes de pommes de terre pour assurer le ravitaillement durant le Ramadhan en attendant la récolte locale prévue au mois d’octobre de cette année».
«Il faut savoir, a ajouté le ministre de l’Agriculture, que durant l’année 2006 nous avons produit 21 millions de quintaux de pommes de terre contre 10 millions en 2000. Ce bond démontre la volonté des pouvoirs publics à améliorer la quantité de cette denrée très prisée par les citoyens». La rareté de ce produit en 2007 est liée, selon M. Barkat à la maladie du mildiou qui a ravagé la presque-totalité des cultures sur le territoire national, ce qui a créé une véritable crise.
En ce qui concerne la production des viandes rouges et blanches, le ministre s’est dit confiant quant à la disponibilité de ces produits durant le mois sacré. A rappeler que la wilaya de Tipasa a une surface agricole de 64 311 hectares dont 8 775 ha irrigués, tandis que les structures foncières comptent 6485 exploitations réparties en : exploitations  privées 4528, EAC 1254, EAI 661, fermes pilotes 8, concessions 4. Pour ce qui est du FNDRA, 5000 investisseurs pour une enveloppe de 7 100.000 DA et les réalisations soutenues quant à elles sont de 2 500 000 DA, le nombre de bénéficiaires est de 2927 pour 4200 dossiers déposés. La population agricole s’élève à 62 748 et les différents programmes ont généré 8200 postes d’emploi, le taux de croissance est au beau fixe avec 28%. Il faut savoir que 8200 hectares sont consacrés à la culture maraîchère avec une production de 1 500 000 q et 917 hectares à la culture plastique  avec un rendement de 516.665 q.
Source La Nouvelle République 
 
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires