Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 23:34
Pas d'écran noir avant trente jours pour les versions pirates de Vista
Contrairement à la rumeur, l'éditeur n'a pas renforcé à ce point son dispositif anti piratage : les copies illicites du nouveau Windows se désactivent au bout d'un mois.
« L'écran noir de la mort. » C'est le traitement que Microsoft réserverait aux copies illicites de Windows Vista au bout d'une heure d'utilisation. C'est du moins ce que laisse croire un courrier publié hier, mardi 11 septembre, par le site américain Computer World et qui aurait été expédié par un responsable de la firme à ses clients revendeurs et distributeurs.
Dans ce document, l'éditeur indique qu'il a renforcé le dispositif de lutte antipiratage incorporé dans son système d'exploitation et activé au niveau mondial une fonction de Vista baptisée « fonctionnalités réduites ». Désormais, si elles ne passent pas le cap du test d'authentification en ligne mis en place par Microsoft, les versions pirates du logiciel seraient désactivées, et ce, dans l'heure qui suit la tentative. Avec les conséquences suivantes : « Ecran noir, disparition du bureau, du menu Démarrer et de la barre des tâches. » Un scénario catastrophe pour les utilisateurs... Mais qui n'est pas totalement vrai.
Microsoft dément en effet que son mécanisme antipiratage se déclenche une heure seulement après une tentative infructueuse d'activation. Mais ce qui est vrai, c'est que Vista incorpore bel et bien un dispositif capable de le désactiver. Celui-là est d'ailleurs connu depuis le lancement du système d'exploitation, en novembre 2006.
« C'est toute la différence entre Windows XP et Vista, confirme Nicolas Mirail, responsable du marketing Windows chez Microsoft. Au début, avec XP, une activation ratée du système d'exploitation laissait le programme fonctionner mais bloquait l'accès aux mises à jour (Windows Update). Avec Vista, si l'activation se fait toujours en ligne, les tentatives frauduleuses sont sanctionnées par un changement de comportement du programme. »
Un bug dans l'activation de Vista
En pratique, l'utilisateur qui se trouve dans l'illégalité a trente jours pour se mettre en règle, c'est-à-dire pour faire l'acquisition d'un Windows Vista sorti des usines Microsoft. Pendant cette période, à titre de mise en garde, certaines fonctionnalités (comme Windows Aero, Ready Boost, ou une partie de Windows Defender) sont désactivées. Une alerte s'affiche avec un compte à rebours. A l'issue du délai, le mode « fonctionnalités réduites » entre en action et c'est l'apocalypse informatique...
C'est tout Vista qui est désactivé, et si les données stockées sur l'ordinateur ne sont pas effacées, elles sont en grande partie inaccessibles. Le menu Démarrer disparaît, ainsi que la barre d'état, et les fonctionnalités de l'explorateur sont réduites. L'utilisateur peut seulement accéder à une fenêtre lui permettant de rentrer une clé d'activation valide. Si l'opération échoue, la session est fermée.
« Avec Vista, nous avons mis l'accent sur le renforcement du comportement antipiratage à partir du produit même, souligne Nicolas Mirail. L'objectif n'est pas de pénaliser le consommateur, mais bien au contraire de viser les distributeurs et les revendeurs à marges réduites, qui bien souvent se livrent à des pratiques douteuses. » Et qui fournissent à leurs clients des clés d'activation invalides. Microsoft planche également sur un moyen d'améliorer le dispositif pour prendre en compte les nouvelles techniques de contournement utilisées par les pirates.
Cela étant, les procédures d'authentification de Windows Vista ne sont pas toujours infaillibles. Dans la nuit du 24 au 25 août dernier, un dysfonctionnement des serveurs de vérification des produits chez Microsoft a transformé plus de 10 000 clients au programme d'authentification WGA (Windows Genuine Advantage) en autant de délinquants en puissance. Avec pour effet immédiat la dégradation des fonctionnalités de leur système d'exploitation. L'incident a vite été détecté. Tout est rentré dans l'ordre et les présumés pirates informatiques sont redevenus des clients ordinaires. 
Source 01.net
 
Le Pèlerin
 

Partager cet article

Repost0

commentaires