Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 14:12

Livraison du 5.000e avion produit par Airbus à la compagnie australienne Qantas

 
Le constructeur aéronautique européen Airbus a livré vendredi près de Toulouse son 5.000e avion, un A330-200, à la compagnie australienne Qantas, qui devrait recevoir son premier A380, l'avion géant, en août 2008, a constaté une journaliste de l'AFP.
Plus de 250 personnes, parmi lesquelles le président d'Airbus Thomas Enders et le directeur général de Qantas, John Borghetti, ont assisté au centre Henri-Ziegler de Colomiers à la cérémonie de livraison de l'avion à l'empennage rouge doté d'un profil de kangourou blanc et portant sur sa carlingue la mention "Qantas, spirit of Australia" (Qantas, l'esprit de l'Australie).
Airbus n'attendra pas "35 ans pour célébrer la livraison d'un autre 5.000e appareil", s'est amusé le président d'Airbus, qui s'est réjoui de cette livraison. "Si nous prenons les bonnes mesures pour rester compétitifs, des mesures-phare, il est évident que nous aurons encore plus de réussite", a poursuivi M. Enders.
"Je suis pressé désormais de revenir en août prendre les clés de notre premier A380", a déclaré M. Borghetti, qui a confirmé à l'AFP que la compagnie australienne devrait recevoir quatre avions géants d'Airbus d'ici janvier 2009.
Avec 20 commandes d'A380, la compagnie australienne est le deuxième client d'Airbus sur le carnet de commandes de cet avion après Singapore Airlines.
Les deux responsables ont par ailleurs démenti que la livraison de cet A330-200 ait été réalisée gratuitement pour la compagnie australienne,
comme le laissaient entendre des informations de presse. M. Borghetti a précisé que Qantas avait reçu des compensations pour le retard de livraison de l'A380.
Le 5.000e avion d'Airbus, dont le prix est estimé à 172 millions de dollars (117 millions d'euros), s'envolera, vendredi soir pour Melbourne.
Il est le premier appareil d'Airbus à bénéficier d'une nouvelle technique de peinture permettant "de produire des avions plus écologiques et économiques", a insisté M. Enders, avec deux couches au lieu de six habituellement et un temps d'application entre deux couches divisé par six.
Six autres avions de la compagnie Qantas seront peints de la même façon.
Depuis 2006, Airbus a livré plus d'avions que son concurrent l'Américain Boeing. Mais depuis mai 1974, date de livraison du premier avion d'Airbus, Boeing, né en 1916, a vendu 12.223 appareils, contre 5.000 pour son concurrent européen.
Pour les deux constructeurs, 2007 a été une année record en terme de commandes avec 1.204 commandes entre janvier et novembre pour Airbus contre 1.144 commandes pour l'Américain.
Ce niveau historique de commandes pour Airbus et cette 5.000e livraison interviennent cependant dans un contexte social tendu avec l'application du plan de restructuration Power8, qui prévoit 10.000 suppressions d'emplois en quatre ans et la vente ou la cession de sept sites européens.
Le président d'Airbus a précisé vendredi qu'Airbus était entré dans "la dernière étape" pour la cession des sites, qui devrait intervenir "très bientôt".
 
Source     Journal du Net
 
Le pèlerin
 
Partager cet article
Repost0

commentaires