Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

27 décembre 2007 4 27 /12 /décembre /2007 00:00

Cherchell 

undefined

 
Cherchell est une ville d’Algérie située à 100km à l'ouest d'Alger. Elle abrite la plus grande académie militaire inter arme d’Afrique, en plus des deux musées dédiés aux vestiges romains laissés dans la ville (Amphithéâtre, Statues romaines, mosaïques, monuments architecturaux, …etc.).
La ville constitue un pôle touristique important dans le pays, avec son port de pêche, ses plages et ses infrastructures en cours de réalisation ; elle est aussi caractérisée par ses nombreux artistes, qui perpétuent la tradition de la musique arabo-andalouse à travers un conservatoire dédié à cet effet.
 
Cherchell a un potentiel énorme mais aurait besoin d’un coup de fouet, pour lui faire retrouver son lustre d’antan…Toutefois la mentalité cherchelloise n’a rien perdu de sa verve et la communauté cherchelloise fait preuve d’une ouverture d’esprit peu commune…
 
Antiquité
 
Fondée au IVe siècle avant notre ère par les Phéniciens sous le nom Iol ou Jol, elle passe sous le contrôle de la Maurétanie après la chute de Jugurtha.
Caesarea de Maurétanie, actuelle Cherchell, fut une des plus importante cité du littoral occidental de l'Afrique du Nord antique, particulièrement à l'époque romaine.
La ville a été refondé en 25 avant J-C par Juba II, sous le nom de Césarée de Mauritanie (Caesarea Mauretaniae). La ville est devenue après 40 la capitale de la Maurétanie Césarienne, qui s'étend jusqu'à l'Océan Atlantique.
Juba II fit de sa capitale, une ville importante, entourée d’une enceinte et conçue selon les principes de l’urbanisme hellénistico-romain. Après l'annexion du royaume de Maurétanie, elle reste la capitale d'une des deux provinces romaine qui lui succèdent. Ses statues de types hellénistiques d'une qualité exceptionnelle et les mosaïques de ses maisons -plus tardives - manifestaient l'opulence de la couche dirigeante. Des ruines de temples et monuments romains témoignent de cette période.
La ville qu'édifia Juba II était entourée d'une enceinte qui fut une des plus vastes du monde romain : un mur continu de 4460 m, peut-être complété par un rempart de mer, entourait 370 ha. Seule la partie nord de l'espace ainsi délimité, c'est-à-dire le plateau littoral large à cet endroit de 4 à 500 m, fut effectivement bâti.
Pour des raisons combinant des nécessités stratégiques et surtout, semble-t-il, une volonté ostentatoire, le rempart sud avait été construit à une altitude voisine de 200m sur le rebord du plateau qui domine la ville et tout un amphithéâtre de collines se trouvait inclus dans l'enceinte.
Ces caractères rapprochent l'enceinte de Césarée de celles des villes hellénistiques et c'est seulement parce qu'il semblait invraisemblable qu'Auguste ait permis à un roi indigène de se doter d'un tel instrument de puissance que l'on a longtemps refusé d'attribuer à Juba II la première construction de cette enceinte.
Caesarea fut dotée par son roi des édifices publics qui devinrent caractéristiques de la ville romaine. Son théâtre est, avec celui d'Utique, alors capitale de la province d'Afrique, le plus ancien d'Afrique du Nord et un des plus anciens de Méditerranée occidentale ; il est contemporain du théâtre de Marcellus à Rome.
Son amphithéâtre est construit selon un plan particulier mu par le désir de disposer d'un édifice assez vaste pour donner des spectacles de combats de fauves ou de groupes de gladiateurs.
 
Histoire contemporaine
 
Les 21 et 22 octobre 1942, la conférence de Cherchell mit en présence le général américain Clark et les responsables de la résistance en Algérie pour préparer l'opération Torch et conduire au débarquement américain du 8 novembre 1942.
 
Une école d'élèves officiers (qui fut après-guerre assimilée à Saint-Cyr) y fut crée en 1942 par l'Armée française pour remplacer les écoles de la métropole alors occupé durant la seconde guerre mondiale. Elle forme depuis l'indépendance les cadres de l'armée algérienne.
 
Source Internet diverses plus rappels persos
 
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires