Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 07:02

Convention France-Maghreb 2008
Le projet de l’union euro-méditerranéenne au menu

Le projet d’une union politique apportant «la paix et le développement» entre les deux rives de la Méditerranée devient de plus en plus le projet phare pour lequel optent les pays de la Méditerranée. Au lendemain de la réunion qui a eu lieu entre le président français Nicolas Sarkozy et les chefs de gouvernements italien Romano Prodi et espagnol José Luis Zapatero en lançant  un appel pour concrétiser le projet de l’union euro-méditerranéen, la 8e édition France Maghreb, qui se tiendra les 5 et 6 février 2008 au Palais Brongniart à Paris, sera essentiellement consacrée à favoriser le développement des relations transversales dans l’espace Euro-med, d’identifier de nouveaux besoins, de valoriser des réussites franco-maghrébines dans les domaines économiques et de créer des réseaux d’affaires spécialisés par domaine d’activité. Ledit projet, qui a été continuellement défendu par la France, a été au centre des deux principaux voyages officiels entamés par le chef de l’Etat français Nicolas Sarkozy au Maroc (discours de Tanger) et en Algérie (discours de Constantine). Selon le chef de l’Etat français, le sommet de chefs d'État et de gouvernement sur ce projet se tiendra le 13 juillet 2008 à Paris, avant le sommet informel qui se tiendra le 14 du même mois.
 Parrainée conjointement par les ambassades des pays du Maghreb, le Quai-d’Orsay et la Mairie de Paris, la Convention France Maghreb est le forum qui relie toutes les initiatives françaises et maghrébines dans les domaines économiques et de l’emploi. En sus, la convention en question est considérée  comme un bon accompagnateur pour tous les projets qui apportent aux clients et partenaires des résultats et les aident à accélérer leur développement et à adapter leur stratégie aux réalités sans cesse en évolution. Les objectifs fixés pour cette nouvelle édition, selon le communiqué rendu public par les organisateurs de l’événement, sont, entre autres, l’accélération et l’amélioration des négociations commerciales et partenariats, ainsi que la création de  réseaux d’affaires spécialisés par domaine d’activité. Comme à son accoutumée, l’Algérie prendra part à cette rencontre aux cotés des autres pays du Maghreb. A travers ce rendez - vous, les hommes d’affaires algériens, à l’instar de leurs homologues, auront l’opportunité de rencontrer des compétences pour des postes en France ou au Maghreb. Cela dit, en plus de la réalisation des projets d'implantation au Maghreb ou en France, une dizaine de thèmes seront, cependant, développés par les exposants et les partenaires. Un complément indispensable pour réussir les projets France-Maghreb. Néanmoins, des conférences et ateliers sur l’actualité et les perspectives d’emploi et opportunités d’affaires seront à l’ordre du jour de la convention France- Maghreb 2008. Plusieurs chefs d’entreprises maghrébins et français y prendront part, ajoute le même communiqué. De nouvelles sociétés cherchant à développer leur présence au Maghreb seront présentes, telles que Brinks, Orly International, Meditel, Baker Tilly… ainsi que des institutions des pays du Maghreb représentant différentes régions. «Avec le soutien de l’AcsE, l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances, les trophées de la diversité seront remis pour la 4e année à plusieurs cadres, entrepreneurs, entreprises et collectivités locales qui se seront distingués par des actions dans le management de la diversité culturelle comme le Groupe Accor, Algérie Poste, Simap, Greffe du tribunal de Paris, Véolia, Groupe Vedior, Cofimag», lit-on dans le même document.

Source : La Nouvelle République

 

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires