Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 11:06

A real virus warning!!!

This is typical of dozens of false warnings I have seen (and have NOT forwarded to you) over the past years. To my enormous surprise, it is confirmed as genuine by the specialist sites who check these things, so watch out!                                                                                                        

PS Il y a, ou il y aura, sûrement un équivalent en français ou, pourquoi pas, en allemand!

Just for your Information

Snopes says its "real" - not a hoax

Here is a link to the snopes page:

http://www.snopes.com/computer/virus/postcard.asp<http://www.snopes.com/computer/virus/postcard.asp>

(
www.snopes.com/computer/virus/postcard.asp<http://www.snopes.com/computer/virus/postcard.asp>

http://www.firstcoastnews.com/news/local/news-article.aspx?storyid=65961

PLEASE SEND THIS TO EVERYONE ON YOUR CONTACT LIST!!

A new virus has just been discovered that has been classified by Microsoft as the most destructive ever. This virus was discovered yesterday afternoon by McAfee . This virus simply destroys Sector Zero from the hard disk, where vital information for its functioning is stored. This virus acts in the following manner: It sends itself automatically to all contacts on your address list with the title:

'You've received a Post Card from a Family member'.

As soon as the supposed virtual card is opened the computer freezes so that the user has to reboot. When the ctrl + alt + del keys or the reset button are pressed, the virus destroys Sector Zero, thus permanently destroying the hard disk. Yesterday in just a few hours this virus caused panic in New York according to news broadcast by CNN. This alert was received by an employee of Microsoft itself.

So don't open any mails with subject: 'A Post Card from .......  .' As soon as you get the mail, delete it!! Even if you know the sender!!!

Please pass this mail to all of your friends.

Forward this to everyone in your address book. I'm sure most people, like me, would rather receive this notice 25 times than not at all.

 

Source : Airbus Senior site

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

Z
Bonjour Henri.   Bien pour ton petit article. Il est vrais, cette fin d' année j' ai reçu des avis de cartes dont je ne connaissais pas l' expéditeur et qui m' ont paru suspecte.(ils étaient ridigés en anglais) et par mesure de précaution je me suis abstenu d' en prendre connaissance.
Répondre
L
Salut Pierre<br /> <br /> J'ai bien reçu tes voeux...Je t'avais écrit quelque chose...mais le message ne passait pas car il transitait par  ton service de cartes.....j'ai un ordi fatigué, et j'avais égardé ton adresse e-mail perso<br /> Bon ce message me permet de la retrouver.....Je t'enverrai donc ce message dès ce soir car je ne suis pas chez moi. Est ce que tu fais toujours de la randonnée? Nous pourrions faire une petite virée ensemble l'un de ces quatre. Je te salue mon cher Pierre ....Tous mes voeux pour 20O8 en attendant la carte que je t'avais destinée..En ce qui concerne les cartes postales tu fais bien de te méfier lorsque l'on ne connait pas... Amicalement, Le Pèlerin