Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 00:49

Foix compte ses habitants: lancement du recensement quinquennal à partir du 17 janvier 2008

undefined


Depuis janvier 2004, le comptage de la population organisé tous les huit ou neuf ans est remplacé par des enquêtes de recensement plus régulières en fonction d’un seuil de population fixé à 10 000 habitants.

Ainsi les communes de moins de 10 000 habitants, comme Foix font l’objet d’une enquête de recensement exhaustive tous les cinq ans.

La mairie de Foix a recruté, via l’ANPE, 21 agents qui après quelques heures de formation dispensée par Evelyne Ruffat, responsable du service population à la Mairie de Foix, Denis Charpenet, responsable de l’encadrement et M. Rivart de l’Insee, seront capables d’ici quelques jours de remettre aux habitants les questionnaires et enveloppes mais aussi et surtout de répondre à toutes fins utiles aux questions des fuxéens recensés.

M. Soffiatti, responsable des ressources humaines à la mairie précise: «nous avons sélectionné dans un premier temps une cinquantaine de dossiers, puis 26 ont été retenus, deux agents municipaux sont à disposition pour aider les agents recenseurs. Quant à la rémunération, elle a été majorée selon les recommandations de l’INSEE et nous finançons également les frais de déplacement pour une période de un mois et demi»

Le dernier recensement date de 1999 et on a pu dénombrer 9102 fuxéens…

Jean-Noël Fondère qui a réuni tous les agents, salle du conseil municipal vendredi 4 janvier, espère bien que le nombre de ses concitoyens va augmenter.
Le premier magistrat de la ville a également évoqué les difficultés d’une telle opération.

«La ville est très étendue avec les quartiers périphériques… les gens ne sont pas toujours aimables car ils ont l’impression qu’il y a intrusion dans leur vie privée.

Il faut être vigilant et pugnace car le comptage de la population, outre les dotations fiscales permet d’avoir une vision exhaustive des foyers, de leur besoins en équipements: nombre de crèches, d’hôpitaux, de logements, d’établissements scolaires
»

A partir du 17 janvier, les fuxéens vont donc recevoir à leur domicile la visite d’un agent recenseur, identifiable grâce à une carte officielle tricolore sur laquelle figurent sa photographie et la signature du maire.

L’agent déposera dans chaque famille: une feuille de logement, un bulletin individuel pour chaque personne vivant habituellement dans le logement recensé ainsi qu’une notice explicative.

Les questionnaires doivent être remis aux agents recenseurs ou retournés à la mairie ou à l’Insee avant le 16 février 2008.

Participer au recensement est un acte civique mais aux termes de la loi du 7 juin 1951, c’est également une obligation. Enfin, il est important de préciser que toutes les réponses sont absolument confidentielles.

Elles sont ensuite transmises à l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et ne peuvent donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal.
Les chiffres officiels de ce recensement seront publiés en janvier 2009.

 

Source Ariegenews

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires