Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 08:01

Premier jour du Président à Tamanrasset
Le Hoggar s’enflamme de joie

bouteflika.jpg

Les habitants de Tamanrasset ont réservé, hier, un accueil très chaleureux au Président de la République,  Abdelaziz Bouteflika, qui a entamé  une visite de travail et d’inspection de deux jours dans cette région du sud algérien. En effet, la rue El Hawanit, à quelques minutes de l’arrivée du cortège présidentiel, était noire de monde, tous venus souhaiter la bienvenue au Président. Même les danseurs de la «takouba», la chorégraphie par excellence de la région, étaient de la partie. Une fois le convoi arrivé, la foule excité de voir le Président brandissait  l’emblème national et chantait à la gloire du chef de l’Etat, en lui demandant par la même occasion de postuler à un troisième mandat.

Daïra de Tamanrasset : plusieurs projets à la clé

La visite du Président de la République donnera un nouveau souffle à la willaya de Tamanrasset. Dans le secteur de l’habitat, le Président a procédé à la mise en application et l’inauguration de plusieurs projets. Le plus important dans ce secteur et sans aucun doute celui de la réalisation des 1 028 logements sociaux dans la commune de Tamanrasset. Entrant dans le cadre du programme quinquennal 2005/2009, ce projet a atteint un taux d’achèvement de 60%, créant par la même occasion 2056 emplois temporaires dans cette région. Dans le même domaine, cette localité a bénéficié également de l’inauguration de 400 logements sociaux à Tabarket, ainsi que 100 logements à Tafsit Tamanrasset.
Le président Bouteflika, par la même occasion, a mis en service quarante locaux à usage professionnel destinés à créer 30 emplois pour le jeunes de Tamanrasset.
Dans le secteur de l’enseignement supérieur, le chef de l’Etat a inauguré un campus universitaire de
2 000 places pédagogiques. Ce pôle universitaire dispose également d’une cité de 1 000 lits, et ce, dans le but d’assurer l’enseignement et la prise en charge des nouveaux bacheliers de cette région. Il créera également 491 emplois. 
Concernant le secteur de la formation professionnelle, le Président de la République a mis en exécution un centre de formation professionnelle, ceci dans l’objectif d’augmenter les capacités d’accueil de la wilaya en matière de formation des jeunes de la région. Le secteur de l’éducation nationale a, lui aussi, bénéficié du lancement d’un lycée à Inkouf, et ce, dans afin d’assurer la scolarisation des élèves du nouveau  quartier et désengorgé par la même occasion, les établissements voisins.
Et afin de faciliter la circulation routière durant les périodes de crues du principal oued de la région, le président Bouteflika a posé la première pierre pour la réalisation d’un dalot multicellulaire. Il est à noter que ce projet a été lancé en mai 2007. Le taux d’avancement des travaux, quant à lui, est estimé à 50%. Dans le même secteur, à savoir  celui des travaux publics,   Abdelaziz Bouteflika a mis en service le renforcement de la trans-saharienne. S’étendant sur 150 km, ce projet se résume en deux tranches, ceci afin de désenclaver la zone frontalière d’In Gezzam, ainsi que le développement des échanges commerciaux avec les pays voisins.                       
Dans le but de promouvoir l’économie de cette région du sud algérien, cette tournée a été l’occasion d’inaugurer un siège de la Direction du commerce, ainsi que la mise en service d’une galerie pour les activités culturelles, artisanales et touristiques créant ainsi 65 emplois.
Cette visite de travail et d’inspection dans cette wilaya s’est également intéressée à l’environnement. En effet, le Président de la République a procédé au lancement d’une station de surveillance environnementale, ainsi qu’un siège de la Direction de l’environnement avec logement de fonction.     
Arrivant au secteur de l’hydraulique, M. Bouteflika a lancé la construction de deux lots d’alimentation en eau potable de Tamanrasset à Aïn Salah, et ce, dans le but de satisfaire les besoins des habitants jusqu’à l’horizon 2050.
A cet égard, le ministre des Ressources en eaux, Abdelmalek Sellal, en marge de cette visite, a déclaré que la région de Tamanrasset dispose d’une nappe phréatique de 30 000 milliards de mètres cubes d’eau. S’ils arrivent à exploiter cinq milliards, «elle répondra aux besoins de la région durant trois ou quatre siècles», précise-t-il.
Rappelons que le cortège présidentiel se dirigera à partir d’aujourd’hui dans la localité de Aïn Salah, où plusieurs projets vont être lancés par le Président de la République.

Source El Watan

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires