Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 00:31

Syndrome de l’apnée du sommeil

Le syndrome de l’apnée du sommeil nécessite aujourd’hui selon les spécialistes un programme national de prise en charge qui sera accompagné par la création d’un laboratoire du sommeil dans les structures universitaires.

Cette recommandation est, entre autres, l’une des propositions faites à l’issue du symposium international sur le syndrome du sommeil et l’assistance respiratoire à domicile organisé par la société algérienne d’asthmologie, d’allergologie et d’immunologie à l’hôtel El Aurassi. Cette rencontre qui a regroupé des experts algériens et étrangers a axé sur la gravité de cette maladie, les symptômes, les complications et les traitements existants. Les intervenants ont insisté sur la gravité de cette pathologie dont la prévalence est estimée à 4% qui peut entraîner des complications cardiaques chez le patient, tels que l’hypertension artérielle (HTA) ou l’accident vasculaire cérébral (AVC). Elle est d’autant plus grave qu’elle peut provoquer la mort subite du patient, ont-ils indiqué en précisant qu’elle est à l’origine de 30% des accidents de la circulation. Ils recommandent ainsi une prise en charge sérieuse du patient. Comme ils ont plaidé pour la mise en place d’une nomenclature des actes de soins à domicile incluant l’assistance respiratoire et les autres soins (nursing, douleur, alimentation parentérale). Cette pathologie – qui se caractérise, ont-ils expliqué, par un arrêt du flux aérien d’une durée supérieure ou égale à 10 secondes, la reprise respiratoire coïncidant habituellement avec un éveil très bref ou l’allègement du sommeil – touche principalement des patients obèses, de grands ronfleurs, ont précisé les praticiens spécialistes. Le tabac, l’alcool, les somnifères et les antidépresseurs constituent aussi des facteurs favorisants pour cette pathologie. Le syndrome de l’apnée du sommeil touche indifféremment les jeunes comme les personnes âgées et les enfants. Selon le Dr Belmadani, qui a présenté son expérience dans la prise en charge du SAS à Alger, deux tiers des malades sont des personnes obèses et 30% des malades ont souvent une maladie associée. « 30% des malades présentent des problèmes cardiovasculaires et l’hypertension artérielle HTA », a-t-il indiqué. Le Dr Belmadani a déploré le manque de structures de prise en charge de cette maladie qui nécessite un appareillage spécial. Il s’agit d’un masque respiratoire que l’on porte chaque nuit sur le nez et la bouche qui est relié à un compresseur qui envoie de l’air sous pression. Cet air crée un courant d’air au fond de la gorge et l’empêche de se fermer. Un traitement par la pression positive continue est considéré efficace à 100%. D’autres indications sont également posées telles que les appareils dentaires qui permettent de repositionner la mâchoire inférieure et la langue afin que l’air passe plus facilement. La chirurgie est aussi, selon les spécialistes, utilisée dans certains cas d’apnée sévères et sous condition d’une anatomie adaptée, pour rétablir une circulation normale dans les voies respiratoires aériennes supérieures. Ainsi, les participants à ce symposium ont plaidé pour le remboursement des actes de soins à domicile par la sécurité sociale.

-

Source El Watan

 

Avis personnel : Les appareils proposés sont d’une utilité toute relative….Certes les appareils peuvent apporter une amélioration mais encore faut il ne pas oublier de les utiliser…..La chirurgie au laser a fait bien des progrès et elle propose une solution bien plus radicale….Votre serviteur s’est fait le 13 décembre 2007; il n‘a qu‘un seul regret: ne pas l‘avoir fait plus tôt, adieu les apnées, sévères ou pas sévères; adieu les ronflements…..C‘est tout bénéfice….

A bon entendeur salut….

 

Le Pèlerin

 

Une maladie qui dérange mais qui se soigne

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> juste un point c'est une des répose les plus juste que je pouvais avoir <br /> <br /> <br /> a titre information que si votre cas et bien reussi sachez que sur les intervention en ORL c'est tenu un congré ou les ORL qui au debut des années 90 ont eux aussi le droit de traiter le SAOS et<br /> malheureusement c'est devenu tellement commercial que l'etat a stoper la catastrophe dans les années 95 ou 96 juste a titre que un cas ne peu se justifier sur des etudes de plus de 15<br /> hopitaux <br /> <br /> <br /> merci a vous <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bonjour Melaiche, Merci pour l'information A l'occasion j'irai me refaire mesurer le niveau d'apnée...on ne sait jamais Cordialement, Le Pèlerin<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> juste une opinion plus sérieuse l'obésitée et un signe primaire du dépistage et sur toutes les etudes faites il en résulte que le plus grand nombre d'apnéeique ne sont pas justement obése comme<br /> stipuler dans votre article et le 2éme point et que le laser et depuis 2003 en france mis en examen car ce qui faut dire et que le muscle de la luette se regénére donc ceux qui veulent se<br /> soulager par laser c'est faisable mais il faudrait passée au billard tous les 2 ans en moyenne <br /> <br /> <br /> avant d'écrire des choses ayez l'instint de consultées les vrais spécialiste de la matiére <br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Cher Monsieur,<br /> <br /> <br /> Je suis un adepte de Descartes et ne tiens pour vrai ce que j’ai moi-même vérifié<br /> <br /> <br /> En l’occurrence je me suis fait opérer il y a plus de huit ans à Toulouse par un Professeur<br /> originaire de sétif<br /> <br /> <br /> Et depuis je ne présente pas les régénérescences dont vous vous faites écho<br /> <br /> <br /> Alors je vous prie<br /> <br /> <br /> Sois de réviser vos sources<br /> <br /> <br /> Soit ne pas faire d’un cas particulier une généralité<br /> <br /> <br /> Quant au surpoids c’est un des éléments propices aux apnées, ce n’est pas le seul<br /> <br /> <br /> Je ne vais pas essayer de vous faire la leçon ; vous semblez en connaitre plus que<br /> d’autres<br /> <br /> <br /> Sachez qu’en bien des cas, le doute est le commencement de la sagesse<br /> <br /> <br /> Cordialement,<br /> <br /> <br /> Le Pèlerin  <br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />