Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 23:28

 Les Toulousains et 30 communes proches peuvent acheter 8 000 produits alimentaires sur internet et se faire livrer à domicile.

Consommation. Poussez votre chariot sur internetundefined

On passe commande parmi les 8 000 produits alimentaires référencés. On règle par CB. Et on fixe le jour et l'heure de la livraison.

Ça va du dentifrice Colgate (2,29 €) aux 12 rouleaux de papier hygiénique Carrefour (2,89 €), en passant par le sac de 3,5 kg de croquettes light pour chien Pedigree (10,69 €) au produit nettoyant vitres voiture (3,69 €). Sans oublier les produits frais comme une miche de pain de seigle (3,54 €), un rôti de veau cocotte d'1 kg (16,60 €), un chou vert à 4,99 €, un sac de pommes de terre de 2,5 kg à 4,99 €… Désormais, en quelques clics, vous pouvez faire vos courses alimentaires en ligne avec Carrefour. L'hypermarché développe cette offre sur internet avec la possibilité pour les habitants de Toulouse et d'une trentaine de communes environnantes de se faire livrer à domicile. Dans les 24 heures qui suivent la commande, le client choisit le jour et l'heure du rendez-vous, tous les jours de 16 heures à 21 heures et de 9 heures à 14 heures le samedi. Si vous habitez Colomiers, Castanet, Rouffiac Tolosane, Villeneuve-Tolosane, Mons… vous faites partie des 330 000 foyers qui ont accès à ce nouveau service depuis hier dans la région toulousaine.

Huit mille produits alimentaires, de marque Carrefour mais aussi de nombreuses autres grandes marques (Neslé, Danone…), sont référencés sur le site carrefour.fr, dont 1 800 produits frais et surgelés, 250 fruits et légumes, 400 produits pour bébé et une large gamme de produits bio. « La vente alimentaire en ligne existe déjà sur 15 autres sites Carrefour en France mais les Toulousains bénéficient de l'offre la plus complète du web », assure Luc Le Fraper du Hellen, responsable communication. De grandes métropoles comme Paris, Rennes, Nantes, Lyon et Bordeaux sont desservies. Les livraisons toulousaines sont d'ailleurs acheminées depuis la plateforme logistique de Bordeaux. Les frais de transport sont de 9 €, ramenés à 3 € seulement lorsque le panier alimentaire est supérieur à 180 €.

Face au développement fulgurant des ventes en ligne, Carrefour s'est lancé depuis bientôt dix ans dans la vente en ligne. « Depuis, on enregistre une croissance régulière de la clientèle », poursuit Luc Le Fraper du Hellen. L'enseigne possède un autre site internet dévolu à l'électroménager, hifi, et vidéo, sur « Ooshop.fr ».
L
'arrivée il y a quelquetemps du concept inédit « Express drive », lancé par l'hypermarché voisin, Leclerc de Roques-sur-Garonne, aura peut-être été un coup d'accélérateur pour Carrefour en région toulousaine. Encore faut-il avec le drive se déplacer avec sa voiture jusqu'aux pistes de livraisons pour récupérer son panier alimentaire. Sur carrefour.fr, on passe commande, on règle par carte bancaire et c'est tout. Ces services en ligne sont de plus en plus courus par les usagers qui cherchent le gain de temps, le côté pratique au quotidien. Avec un profil type. Surtout des jeunes urbains ou des cadres dynamiques avec enfants, comme Toulouse en compte beaucoup. Même si le panier électronique reste plus cher que les mêmes produits affichés en magasin. Ce qui compte pour la ménagère qui achète en ligne, ce n'est pas tant le choix et le prix du produit. Mais le service et la rapidité qui y sont liés.
Les 30 communes desservies

31000: Toulouse; 31100: Toulouse; 31120: Roques, Roquettes, Portet-sur-Garonne; Lacroix-Falgarde, Pinsaguel, Goyrans; 31130: Quint-Fonsegrives, Flourens, Pin-Balma, Balma; 31140: Pechbonnieu, Saint-Loup-Cammas, Launaguet, Saint-Alban, Montberon, Fonbeauzard, Aucamville; 31150: Gratentour, Fenouillet, Bruguières, Gagnac-sur-Garonne, Lespinasse; 31170: Tournefeuille; 31180: Rouffiac-Tolosan, Lapeyrouse-Fossat, Castelmaurou, Saint-Géniès-Bellevue; 31200: Toulouse; 31240: L'Union, Saint-Jean; 31270: Cugnaux, Frouzins, Villeneuve-Tolosane; 31280: Mons, Drémil-Lafage, Aigrefeuille; 31300 Toulouse, Péchabou, Pechbusque, Rebigue, Vigoulet-Auzil, Auzeville-Tolosane, Aureville, Vieille-Toulouse, Castanet-Tolosan, Mervilla; 31400: Toulouse; 31490: Léguevin, Brax; 31500: Toulouse; 31520: Ramonville-Saint-Agne; 31600: Labastidette, Seysses, Saubens, Lherm, Lamasquère, Muret, Saint-Clar-de-Rivière, Eaunes; 31650: Auzielle, Lauzerville, Saint-Orens-de-Gameville; 31670: Labège; 31700: Cornebarrieu, Mondonville, Beauzelle, Daux, Blagnac; 31750: Escalquens; 31770: Colomiers; 31780: Castelginest; 31820: Pibrac; 31830: Plaisance-du-Touch; 31840: Aussonne, Seilh; 31850: Beaupuy, Mondouzil, Montrabé; 31880: La Salvetat-Saint-Gilles.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

 


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

René 14/05/2009 11:23

On n'arr^te pas le progrés! mais çà peut être intéressant pour des gens qui ont des difficutés à se déplacer,ou cloué à leur domicile pour différentes raisons(maladie....)à condition que les prix ne soient pas majorés au dela du raisonnable.

Le Pèlerin 14/05/2009 23:39


Bonsoir René

Oui progrès ily a....Quant aux prix, le système trouvera son équilibre après une période où il ne faudra pas se faire plumer...Restons optimistes

Cordialement,

Le Pèlerin