Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 23:07

Nouveauté. Grande première en Ariège : une marque française développe la vente de jouets sexuels à domicile.

 

Grande première en Ariège : une marque française développe la vente de jouets sexuels à domicile.Basée à Montaigut, pâtissière de formation et maman d'une petite fille de 10 mois, Christel devient donc la première vendeuse à domicile de jouets pour adultes dans le département.
Au départ, c'est en cherchant des sex toys sur Internet pour ma consommation personnelle que je suis tombée sur le site de Softparis, une marque française
Une analyse que Sabine livre d'autant plus aisément qu'elle vient de fixer un rendez-vous à son premier « amant » virtuel 
29 ans, Christel a décidé de se lancer dans une activité un peu particulière : la vente de sex toys (jouets sexuels en français) à domicile. Basée à Montaigut, pâtissière de formation et maman d'une petite fille de 10 mois, Christel devient donc la première vendeuse à domicile de jouets pour adultes dans le département. Une aventure mûrement réfléchie et totalement acceptée par son mari.
« Au départ, c'est en cherchant des sex toys sur Internet pour ma consommation personnelle que je suis tombée sur le site de Softparis, une marque française. J'ai vu qu'ils recherchaient des ambassadrices pour vendre leurs produits par le biais de réunion à domicile. J'ai trouvé l'idée intéressante, je les ai contactés. J'ai maintenant en charge le secteur sud toulousain, l'Ariège et l'Aude », raconte Christel.

Faire évoluer les mentalités


Sur le modèle des réunions de vente d'une célèbre marque américaine de boîtes de rangement en plastique, Softparis a misé sur les soirées « tupper-gode » pour diffuser ses produits. Autrement dit, un petit groupe de copines se réunit chez l'une d'entre elles pour une présentation des sex toys. Entre confidences et éclats de rire, chaque produit est expliqué par l'ambassadrice. Un moyen convivial et rassurant pour faire tomber certaines inhibitions et convaincre les futures consommatrices de sauter le pas. En un mot, de les « déculpabiliser ». Le concept peut étonner au premier abord, mais il fait déjà des émules chez nos voisins toulousains.

« Les sex toys sont très à la mode en ce moment, notamment à cause de certaines séries TV comme « Sex and the city ». Mais en réalité, beaucoup de gens en ont encore une mauvaise image et les associent à des pratiques glauques. Du coup, quand j'en ai parlé autour de moi, tous ont été d'abord surpris de ma démarche. J'ai profité de Noël pour offrir des sex toys en cadeau à mes proches : l'accueil a été plus que bon et les retours sont tous très positifs », explique Christel.
Armée de son catalogue et d'une mallette de démonstration réunissant une vingtaine de joujoux qui vont du fameux petit canard vibrant aux huiles de massage comestibles, Christel compte surtout sur le bouche à oreille pour se faire un réseau de clientes. À terme, elle aimerait pouvoir organiser au moins une réunion chaque week-end.
« Je voulais vendre des produits avec lesquels je me sente bien d'abord, pas trop chers mais de bonne qualité. Ceux que je présente ont des designs très étudiés et des jolies couleurs qui m'ont séduite. Il faut voir les sex toys, je pense, comme un jeu qui se joue à deux, un petit plus pour donner du piment et pas comme une concurrence pour les hommes, au contraire », conclut Christel, tout sourire.
Aux Ariégeoises de se faire une idée plus précise maintenant…
Site Internet : http://softparis.com. Pour contacter Christel : christel.softparis@gmail.com

Internet et discrétion, clés du sexe en Ariège


Etre-deux. com, Meetic, Recherche-partenaire… Les sites internet susceptibles de rapprocher les âmes sœurs et/ou seules ne manquent pas. S'ils ne sont pas nécessairement connotés « sexe », les échanges qui s'y épanouissent se réchauffent bien souvent. « C'est l'un des plaisirs de l'exercice », avoue Sabine, internaute Saverdunoise, récemment convertie. À 42 ans, l'Ariégeoise revendique un célibat choisi au terme de douze années de vie conjugale. Pour autant, les discussions sur le net et leurs potentielles suites amoureuses l'ont convaincues. « Il ne faut pas se leurrer, les rencontres intéressantes ne courent pas les rues en Ariège, même à Pamiers, la soit-disante grande ville du département. Avec les collègues nous en parlons souvent : pour les rencontres coquines c'est soit Toulouse en soirée, soit le net ». Une analyse que Sabine livre d'autant plus aisément qu'elle vient de fixer un rendez-vous à son premier « amant » virtuel. Un leitmotiv dont Michèle, amie de Sabine, se targue volontier : « J'ai 48 ans et j'habite Lézat. Pour moi, internet est une source inépuisable de rencontres… et même plus si affinités. Le fait de résider en Ariège ne change rien à l'affaire. C'est juste plus discret parce que tout le monde se connaît ici ».

Les sex toys vendus en soirées privées ? « Ça marchera, bien sûr. Si la discrétion est assurée », affirme Michèle.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Oeufs vibrants 06/01/2014 12:27


Est ce c'est pareille comme les soirées réunions sextoys ou il s'agit juste d'une vente à domicile?

Le Pèlerin 07/01/2014 08:57



Bonjour Œufs vibrants


Je ne me souvenais pas d’avoir passé cet article sur mon Blog


C’est certainement l’aspect e-commerce qui m’avait intéressé


Mais l’accès de l’individu à ce type de commerce m’intéresse


Internet a des ressources énormes et l’homme également…


Un minimum de contrôle s’impose pour ne pas conduire à des excès


Mais une liberté raisonnée ne peut que trouver des bénéfices dans ce type de commerce.


Quant à savoir s’il s’agit de vente à domicile …


Pour savoir si l’on peut espérer plus je vous propose de contacter le site de Christel


christel.softparis@gmail.com


Cordialement,


Le Pèlerin


 



sextoys 30/04/2011 15:38



oui c'est fort probable!



Le Pèlerin 01/05/2011 11:50



Bonjour Sextoys,


Il y a de tout dans la nature ....


Pourquoi s'en cacher..?


Je vous remercie pour l'intérêt que vous portez à mes blogs


Cordialement,


Le Pèlerin