Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 00:21

Troubles du sommeil

undefined

 

Nous passons un bon tiers de notre vie à dormir – quand nous avons la chance de trouver le sommeil. D’autres passent une grande partie de la nuit à se retourner dans leur lit sans pouvoir fermer l’œil: ces personnes souffrent d’insomnie.
Il n’est pas sans importance de oir un peu ce qui se passe dans notre corps pendant que nous dormons. Nombreux sont en effet ceux qui ont une fausse idée, et partant, des attentes infondées à ce sujet. Par exemple, il est inexact de dire que «le sommeil avant minuit est le plus réparateur». Il est vrai en revanche que les premières heures de sommeil sont les plus profondes et les plus réparatrices. Qu’elles se situent avant ou après minuit n’a aucune importance, elles nous permettent quand même de récupérer. Le sommeil étant de toute manière «plus léger» le matin, il ne s’agit pas de totaliser le nombre d’heures de sommeil, mais de oir quand le sommeil satisfait aux besoins de l’organisme. Et il le fait en grande partie durant les premières heures de sommeil profond. Ce sont donc les premières heures de sommeil qui sont déterminantes. Il est faux d’affirmer qu’il est préférable, voire impératif, de dormir huit heures par nuit pour ne pas encourir de préjudices pour sa santé. En se fixant ce genre d’attente, on ne réussit qu’à se mettre sous pression pour de mauvaises raisons.


Les causes des troubles du sommeil sont nombreuses


Exception faite des insomnies dues à une maladie ou en elles-mêmes pathologiques, la majorité des cas qui nous occupent sont des troubles d’endormissement et du sommeil. Or, il convient de distinguer ici les insomnies liées à une situation particulière et les insomnies chroniques. Une insomnie « de situation » ne dure en général pas plus de trois semaines ; elle est due le plus souvent à un motif d’énervement particulier, à une situation de conflit personnel, mais aussi à des écarts par rapport aux habitues alimentaires tels qu’une consommation de café, d’alcool ou de tabac à des heures «indues», ou encore à des douleurs passagères. Dans l’insomnie chronique, en revanche, des problèmes de comportement, des angoisses et le stress jouent un rôle déterminant. C’est dire que les facteurs psychiques sont importants dans les deux formes d’insomnie.


Conseils pour un sommeil réparateur


Ne plus consommer de produits stimulants comme du café, de l’alcool ou de la nicotine à partir de la fin de l’après-midi; ceci vaut également pour les médicaments excitants et les vitamines
Éviter les hautes performances sportives, mais aussi intellectuelles, le soir
Ne pas regarder trop la télévision immédiatement avant le coucher
Prendre des repas équilibrés
Maintenir la température à 18°C au maximum dans la chambre à coucher
En cas de difficultés à s’endormir, se relever et ne revenir se coucher que plus tard

 

Source Le Figaro

 

 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires