Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 23:43

1 Coprincipauté d’Andorre la Vieille

undefined

Situation et Histoire 

Une situation privilégiée, une Histoire

undefined

Petit pays situé entre la France et l’Espagne, entouré de montagnes pyrénéennes, l’Andorre s’étend sur un territoire de 468 km2 et compte environ 76.875 habitants.

Les noyaux de population se situent le long des rivières les plus importantes: le Valira du Nord, le Valira d’Orient et le Grand Va lira.

Les délimitations géographiques et administratives, nommées paroisses, sont au nombre de sept: Canillo, Encamp, Ordino, La Massana, Andorra la Vella (capitale), Sant Julià de Lôria et Escaldes-Engordany.

La légende raconte que l’Andorre fut fondée par Charlemagne en l’an 805, en reconnaissance de l’aide apportée par ses habitants contre les Sarrasins.

Ce qui est vrai, c’est que l’héritage de plus de 700 ans de la tutelle féodale des Evêques d’Urgell et des Comtes de Foix a converti l’Andorre en une coprincipauté avec deux coprinces, l’Evêque d’Urgell et le Président de la République Française, successeur du Comte de Foix.

Les documents de constitution de ces accords féodaux datent de 1278 et de 1288 et se nomment Paréages.

Le 14 mars 1993, est adoptée par référendum, la première Constitution écrite d’Andorre.

Nature

Une nature luxuriante au sein de montagnes millénaires

undefined

 En Andorre, vous découvrirez un environnement naturel unique de haute montagne, où vallées et sommets forment des paysages d’une beauté luxuriante et quelques uns d’entrés eux sont classés au Patrimoine de l’Humanité, comme celui de la Vallée du Madriu-Perafita-Claror.

Dans ce paradis au cœur des Pyrénées, vous pourrez observer la faune -Pisard ou la perdrix blanche par exemple - et admirer une flore variée, dont la fleur la plus caractéristique est le narcisse.
Pendant la saison, vous serez surpris par la grande diversité des champignons qu’offrent les forêts andorranes.

Pour profiter pleinement de la nature andorrane, vous disposez d’une infrastructure de refuges de haute montagne - 27 à travers le pays -parfaitement équipés et ouverts toute l’année.
Pendant l'hiver, vous bénéficierez du domaine skiable le plus< vaste de tout le massif des Puténées et vous< adonnerez aux joies de la neige et des sports de glace sans retenues

En Andorre, le ski et le surf sont les activités sportives hivernales par excellence.

La création de GrandValira pour la saison 2003/04 avec la jonction du Pas de la Casa - Grau Roig et Soldeu El Tarter place l’Andorre au niveau de l’un des plus grands domaines d’Europe.

Ordino-Arcalis et Pal-Arinsal ont aussi uni leurs efforts au niveau commercial pour proposer un seul forfait pour les 2 stations,Vallnord, élargissant ainsi la diversité de choix. D’autre part le Parador Canaro apparaît comme une station pour débutants au monde blanc et le Camp de Neu de La Rabassa comme un lieu de découverte pour profiter de la nature en hiver.

Les stations de ski offrent la technologie la plus développée avec un large réseau d’enneigement.

Les équipements et les installations sont renouvelés chaque saison, afin que les skieurs profitent des splendides paysages enneigés dans un environnement moderne et sûr.

De nombreuses autres activités liées à la neige sont proposées, parmi lesquelles les randonnées en raquette, les excursions en traîneau et les ballades en moto neige.

Vous pouvez également pratiquer pendant toute l’année le patin à glace sous toutes ses formes, au Palau de Gel de Canillo.

Les domaines skiables Vallnord Mountain Park (Pal-Arinsal et Ordino-Arcalis), Grand Valira, La Rabassa, Canaro (Val d’Incles) Palau de Gel (Canillo) offrent aux skieurs et aux touristes tous les services et les moyens que l’on puisse imaginer…..

Sports estivaux

Une scène pour la pratique du sport à la portée de tous

undefined
En tant que pays de haute montagne, l’Andorre permet la pratique d’activités estivales comme les excursions à pied dans les vallées, les randonnées de moyenne montagne et les ascensions de pics dépassant les 2700 mètres d’altitude.

La Vallée del Riu Madriu, la Vallée d’Incles, le col de la Gallina, les lacs des Fessons et Tristaina, l’étang de la Nou et les pics du Coma Pedrosa et Casamanya sont - entre autres - des lieux traditionnels d’excursion au cœur de paysages spectaculaires.

De nombreuses activités s’adressent à toute la famille: circuits d’aventure, sentiers d’interprétation, chemins pittoresques, excursions en vélo, en quads, à cheval, pratique du tir à l’arc, escalade, golf ou pitch&putt .

D’autres sports, comme la gymnastique, la natation, le tennis etc... peuvent se pratiquer dans les centres sportifs des différentes paroisses.

Le Guide des activités de montagne vous propose une information plus détaillée des excursions possibles en Andorre. Tous les offices de tourisme de la principauté vous offrent la possibilité d’organiser des excursions dans les montagnes andorranes en compagnie de guides.

La nature est un écosystème sensible. Il faut la préserver. Pour cela, nous vous recommandons d’en prendre grand soin et de la défendre dans tous ses aspects, car la plupart de ses éléments sont irremplaçables.
A suivre
Demain, La vie au quotidien
Source Département du Tourisme, Gouvernement d’Andorre
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires