Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 00:40

Tisanes, jus de fruits, bouillon,

Activités sportives et vous êtes comme neuf

 undefined

 

A l'heure où certains se re­trouvent pour des pique-niques bien garnis et des soirées barbecue endiablées, d'au­tres décident, au contraire, de faire une pause alimentaire... Pour laisser à leur organisme le temps de se refaire une santé, de se « restaurer», ils décident d'aller jeûner! Eh oui, plu­sieurs milliers de Français suivent désormais l'exemple de millions d'Al­lemands en jeûnant chaque année pendant une semaine. Chacun sait que nous mangeons trop, des nour­ritures trop raffinées, et que nous nous « encrassons ». Les chiffres sont éloquents : pour mieux vivre et plus longtemps, il faut manger moins et mieux. À défaut d'une modification complète de notre alimentation, avec une semaine de repos alimen­taire bien méritée, notre organisme peut faire des miracles !

 

Hyperten­sion, maux de tête, dermatoses….Nombre de troubles disparaissent naturellement!

 

Pour mieux comprendre ce qui se passe, il faut savoir qu'à longueur d'année l'organisme doit, d'une part, «traiter» et assimiler toute la nour­riture qui lui arrive, d'autre part, éli­miner les déchets qui en résultent. Or nos sociétés de surabondance ali­mentaire lui laissent peu de temps pour éliminer les toxines et les déchets. On « s'encrasse » donc en permanence. En pratiquant un jeûne, on permet à notre corps de se puri­fier et de repartir d'un bon pied.

Évidemment, quand vous parlez de jeûne autour de vous, on vous répond que « le moindre repas sauté et c'est la crise d'hypoglycémie », «qu'il faut être fou pour ne pas man­ger plusieurs jours de suite », «que c'est contre-nature»... Erreur! L'hu­main est conçu pour faire face aux disettes, quand elles ne durent pas trop longtemps. Qu'on ne soit pas habitué, en revanche, c'est sûr ! C'est pourquoi il vaut mieux se faire aider ! Pour cela, en France, on a la possibi­lité de partir une semaine à la décou­verte de paysages dans la Drôme, en Bretagne, au Pays basque ou ailleurs (en stage associant le jeûne et des randonnées dans la journée). Une quinzaine de centres existent déjà. Ces stages sont proposés depuis plus de quinze ans et remportent de plus en plus de succès. Ils s'adressent aux adultes en BONNE santé (sauf les femmes enceintes ou allaitantes) et n'ont pas la prétention de soigner.

Au début, on choisit le jeûne Buchinger (du nom d'un Allemand qui l'a mis au point) : des tisanes le matin, un peu de jus de fruits dans de l'eau pendant la randonnée et du bouillon filtré le soir. Vous vous demandez : « Mais comment peut-on marcher, grimper dans les montagnes, sans manger?» Eh bien, on a des réserves, et plus qu'il n'en faut ! Gisbert Bôlling, qui fut, avec sa femme Gertrud, à l'initiative de ce type de stages en France, a étudié tout cela depuis quinze ans. Quand vous arrivez chez les Bôlling, dans la Drôme, vous mon­tez sur une balance qui vous donne votre poids, mais aussi votre taux de graisse, d'eau, de protéines... Et vous recommencez après une semaine. Ce que vous avez perdu, c'est environ 7 % à 8% de votre poids, pour moitié de le graisse et pour moitié de l'eau. Côté muscles, tout va bien, vous les faites fonctionner toute la journée et ils m fondent pas, bien au contraire ! Vous rentrez chez vous en pleine forme mince et dynamique. Ça vaut la peine d'essayer! Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site de la Fédération française du jeûne et randonnée: www.ffjr.com

ou bien sûr www.jeune-et-randonnee.com

 

Source TV Magazine

 

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires