Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 10:33

Des fonds documentaires audiovisuels remis a l’ENTV
La mémoire historique de l’Algérie retrouvée

Les documents ont été remis au directeur général de l’ENTV, M.Hamraoui Habib-Chawki, par M.Emmanuel Hoog, président-directeur général de l’Institut français de l’audiovisuel.

Des fonds documentaires audiovisuels sur l’histoire de l’Algérie, filmés durant la période de la colonisation française, ont été mis, hier après-midi, à la disposition de la Télévision nationale qui aura toute latitude de les exploiter. Ce patrimoine audiovisuel, composé de 1 850 documents retraçant l’histoire de l’Algérie de 1940 à 1962, a été remis au directeur général de l’Entv, M.Hamraoui Habib-Chawki, par M.Emmanuel Hoog, président-directeur général de l’INA, au cours d’une cérémonie au siège de la Télévision nationale.
Cette remise fait suite au protocole d’accord signé entre l’Entv et l’INA le 4 décembre dernier à l’occasion de la visite d’Etat en Algérie du président Nicolas Sarkozy.
Une kyrielle d’évènements majeurs algériens y sont traités. Ces archives, issues d’images d’actualité, retracent l’histoire de l’Algérie de 1940 à juillet 1962. Certains documents sont muets.
On peut y voir les fêtes traditionnelles de l’époque, comme l’Aïd el Kebir (ou El Adha), le départ au pèlerinage à La Mecque en 1946..., les grandes dates sportives dont la finale de la Coupe d’Afrique du Nord ou encore les catastrophes naturelles comme celle du séisme de 1954 qui avait détruit la ville de Chlef, qui portait alors le nom d’El Asnam ou d’Orléansville pour les colons.
Ce corpus d’archives consacre une place importante au quotidien des Algériens. Y figurent l’image du départ d’une caravane de sel en 1946 traversant le Sahara jusqu’au centre de l’Afrique ou un documentaire en couleur qui date de 1950 sur les fiers paysans de l’Aurès. La majeure partie des documents remis est liée à l’histoire coloniale de la France. Ainsi est évoqué le début de l’industrialisation de l’Algérie avec le fameux Plan de Constantine et les grands chantiers. Sont également évoqués l’inauguration du Transaharien et même les premiers puits de pétrole à Bou Sâada.
L’Histoire de la France à travers l’Algérie est largement présente dans ces documents audiovisuels. On y énumère le document le plus ancien, le bombardement de la flotte française à Mers El Kebir en 1940, l’arrivée du général de Gaulle à Alger en 1958, au lendemain de son accession au pouvoir.
Bien sûr, la guerre d’Algérie est très présente à travers les évènements de novembre 1954, des scènes de «pacification» de l’armée française ou des actions armées du FLN à Alger et en France.
La question algérienne au sein de la société française est illustrée dans ces images, du procès des membres de l’Organisation de l’Armée Secrète (OAS) aux rapatriés d’Algérie.
Le président-directeur général de l’INA, Emmanuel Hoog, arrivé hier à Alger pour une visite de deux jours, remettra les archives détenues par l’Institut qu’il dirige à l’Entv. Cet acte donnera un contenu concret à la convention de partenariat signée.
Cet accord prévoit la mise à disposition de l’Entv d’une copie de l’ensemble des images d’actualité détenues par l’INA et relatives à l’Algérie, depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’à 1962, date de l’Indépendance du pays. L’accord permet, en outre, à l’Entv d’exploiter ces images par voie hertzienne ou satellitaire et de les commercialiser en Algérie. L’intégralité des archives nationales est sur le site: ina.fr.

 

Source l’Expression

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires