Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 00:11

«Carla Bruni restera avec Nicolas Sarkozy pendant toute la durée de son mandat»

 undefined

 

Carla Bruni faisait déjà la couverture des magazines. Carla Sarkozy, elle, fait celle de trois livres, à paraître cette semaine. «Carla Bruni, itinéraire sentimental» (éditions Privé) est l’un d’entre eux, fait de recension d’articles de presse et de déclarations, rarement sourcées («un proche affirme…» «elle aurait dit…»). Hormis la façon dont Nicolas Sarkozy a fait sa demande à son épouse, pas de scoop en vue.

Les auteurs, Christine Richard, reconnaissent ne pas avoir rencontré l’intéressée ni l’avoir contactée mais assurent que «c’est le livre qu’aurait pu écrire» cette «pauvre petite fille riche», «personnalité complexe et dérangeante tour à tour formidable puis démoniaque» qui incarne, selon eux, «la dictature du désir».

 

Saviez-vous que Nicolas Sarkozy et Carla Bruni étaient sur le point de se marier?


Je l’ai appris deux jours avant que le mariage ait lieu. Mais je savais depuis longtemps que c’était imminent. Nicolas Sarkozy lui a dit «je suis dans une merde protocolaire noire. Je dois absolument savoir avant le 31 décembre si on se marie ou pas. Tu as trois semaines de réflexion.» Pour Carla Bruni qui déteste l’engagement, cela représentait un double ultimatum: le mariage d’un côté — qu’elle a toujours refusé — et le délai de réponse de l’autre. Mais elle a pris sa décision très vite, bien avant l’échéance.

Pourquoi, selon vous, a-t-elle accepté? Quel rôle pourrait-elle jouer aux côtés du chef de l’Etat?


Elle a accepté soit parce qu’elle est folle amoureuse et que le papillon a eu envie de s’installer, soit parce qu’elle a conscience des enjeux — les deux n’étant pas incompatibles. La première dame de France a le beau rôle, celui de représentation. Carla Bruni est une femme traditionnellement de gauche qui pourra adoucir l’image de droite dure qu’incarne son mari. Elle se dit femme d’influence, dans la lignée de Madame de Maintenon. A l’heure où Time Magazine proclame la mort de la culture française, Carla Bruni pourrait incarner l’exception culturelle française au-delà des frontières. Pour elle, détourner les règles est une jubilation intense. C’est peut-être même la plus grande victoire de sa vie.

Quels sont vos pronostics sur ce mariage? Sera-t-elle encore aux côtés du Président dans un an?


Elle restera avec Nicolas Sarkozy pendant toute la durée de son mandat car, en se mariant, elle a signé un papier qui l’engage à tenir son rôle de première dame. Or, selon un ex, elle envisage sa vie comme un podium. Pour elle, aucun faux pas n’est donc possible. Après l’échec de son deuxième album, elle aurait pu entamer une longue traversée du désert. Mais non, elle est devenue la femme du Président de la République!

François Guillot AFP ¦ Nicolas Sarkozy et Carla Bruni arrivent à la résidence de La Lanterne à Versailles, le 3 février 2008

 


Source 20minutes.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires