Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 00:00

Foix. Le covoiturage roule mieux avec Internet

undefined 

 

L'aventure, unique en Ariège, du collectif fuxéen « En route » rebondit grâce au succès de son site web.

Le covoiturage est d'abord né du constat que, tous les jours, nombre de personnes partent du même endroit… pour se rendre au même endroit. Alors, pourquoi ne pas les réunir ? Surtout sur des territoires ruraux comme en Ariège, où la question de la mobilité est essentielle. Pourtant, le covoiturage reste pour une grande part de la population trop souvent empreint de clichés, même si le temps de la petite annonce papier accrochée au bureau, près de la machine à café, est révolu, Internet est passé par là et a changé la donne.

Avec plus de 150 utilisateurs inscrits sur le site internet du réseau local de covoiturage « En route », l'Ariège est un des départements précurseurs en la matière. D'un simple clic sur le www.enroute09.org vous voilà mis au courant des actualités du réseau et de tous les trajets proposés. Par exemple vous habitez Ganac et vous cherchez à covoiturer pour vos trajets réguliers. Rien de plus simple : dans la section trajet, un clic sur la ville de départ ou d'arrivée et vous découvrez la régularité du trajet proposé par un conducteur qui l'effectue déjà, des horaires de ces déplacements… À l'inverse vous pouvez également déposer en ligne votre proposition de trajet. Si vous le souhaitez, il vous faut alors créer votre profil, accepter la charte de covoiturage, et vous serez directement mis en relation avec les personnes concernées par vos déplacements.

Une « newsletter » est également envoyée régulièrement aux inscrits. Et puis n'oubliez pas que derrière cet outil informatique se cache son créateur, Lionel Bouzonville, prêt a répondre a toutes vos questions techniques.

Malgré des difficultés d'ordre économique qui ont conduit l'association créatrice à la dissolution, et à l'arrêt du poste en contrat d'avenir, « En route » repart sur un principe de collectif regroupé au sein de l'Equi'Table. Ils en partagent donc les locaux, en ayant installé un espace d'accès Internet, des panneaux d'affichage et en mettant à disposition des manuels d'explication du covoiturage.

L'organisation d'un trajet entre plusieurs personnes qui se dirigent dans la même direction est devenue si simple et efficace que le covoiturage est en train d'élargir son public et de gagner son statut de mode de transport à part entière. Pas étonnant non plus dans un contexte ou un conducteur dépense en moyenne 17 % de son budget annuel pour se déplacer. En résumé, le covoiturage est économique, écologique, convivial et facile d'accès depuis que le web s'en est emparé. Alors en route !

 

Avec aller-retour s'il vous plait !

Voici trois exemples de trajets réguliers proposés par des usagers possesseurs d'un véhicule, des trajets aller-retour :

- De Foix à Lavelanet, lundi et mardi, départ 8 heures/arrivée 8 h 30 .

De Lavelanet à Foix, départ 17 h 30/arrivée 18 heures.

- De Foix à Carcassonne, le lundi, départ 6 h 30/arrivée 8 heures.

De Carcassonne à Foix, le vendredi, départ à 12 heures/arrivée à 13 h 30.

- De Saint-Pierre-de-Rivière à Saverdun le samedi, départ 7h20/arrivée 8 heures ; de Saverdun à Saint-Pierre, départ 16h45/arrivée 17h30.

- De Artigat à Toulouse, du lundi au vendredi, départ 7 h 30/arrivée 9 heures. De Toulouse à Artigat, du lundi au vendredi, départ 17 h 30/arrivée 19 heures.

 

Source : La Dépêche du Midi

 

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires