Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 08:49

Les assises nationales du tourisme
L’Algérie veut redorer son blason

undefined

Les autorités du tourisme planchent sur une stratégie à même de capter l’intérêt du touriste étranger.

Capter l’intérêt des touristes étrangers. Chérif Rahmani semble déterminé à faire de l’Algérie une destination attractive à ces derniers. Les assises nationales et internationales qui se tiendront les 11 et 12 février au Palais des congrès à Alger prévoient des excursions pour faire découvrir l’Algérie aux participants étrangers. Ces assises sont organisées par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme.
Ce dernier saisira l’opportunité de la présence de participants étrangers pour leur faire découvrir les richesses de l’Algérie dans ce secteur stratégique. Nos hôtes auront l’opportunité de découvrir la ville d’Alger au cours des visites d’exploration. Une visite de découverte ciblera également la vallée du M’zab. Par ailleurs, une exposition sera organisée au Palais des congrès. Elle aura pour thème «Villages d’excellence touristique: Destination Algérie».
Lors de cette exposition, plusieurs villages touristiques seront présentés. Cela est susceptible d’attirer non seulement les touristes, mais aussi les investisseurs qui peuvent trouver dans ces villages typiques des supports à leurs projets. Les assises nationales et internationales de cette année participent à enrichir et consolider la stratégie du développement touristique et mobiliser les différents opérateurs pour son application. Le débat rassemblera quelque 1200 participants.
Des organisations professionnelles, des investisseurs, des réseaux consulaires et des opérateurs y prendront part. En outre, une large participation étrangère est attendue. Les principaux partenaires étrangers seront présents, à l’instar d’organisations gouvernementales et non gouvernementales et des investisseurs venant, notamment de France, Italie, Espagne, pays du Golfe et Canada.
Des leaders d’opinion, des chercheurs, des experts, des spécialistes de la communication et des journalistes seront aussi présents au cours de ces assises pour partager savoirs et expériences en termes de tourisme. Chaque participant étranger aura un apport spécifique et une expérience propre que l’Algérie pourrait exploiter pour son développement touristique.
Le tourisme algérien pourrait s’inspirer du Portugal dans le domaine du tourisme balnéaire ou de l’Afrique du Sud pour sa stratégie réussie de communication et de promotion.
Toutes ces actions reflètent la volonté du ministère du Tourisme de redonner un nouveau souffle au tourisme algérien. Selon Chérif Rahmani, le tourisme n’est plus une option secondaire, il est désormais inscrit comme une priorité. Il intègre tout une politique visant à développer une économie hors hydrocarbures. Le premier responsable du département du tourisme se donne l’année 2025 comme échéance pour concrétiser le Sdat (Schéma directeur de l’aménagement du tourisme). Rappelant que le Sdat repose sur cinq axes: la valorisation de la destination Algérie, les nouvelles technologies dans le tourisme, l’articulation dans la chaîne touristique, les pôles d’excellence touristique, le plan qualité tourisme et le plan de financement.
Cela dit, les assises nationales viennent compléter et résumer les assises régionales tenues tout au long du deuxième semestre de l’année 2007.
Ces dernières ont touché les pôles d’excellence touristique tels que Ghardaïa et Oran. Elles ont mobilisé plus de 3000 participants ayant un rapport direct et indirect avec le secteur du tourisme.

 

Source L’Expression

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires