Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 00:58

Le Dakar s'élancera de Buenos Aires

ledakar.jpg

Un concurrent du rallye-raid Dakar le 18 janvier 2007 lors de la 12e étape entre Ayoun El Atrous (Mauritanie) et Kayes (Mali)

 

Elle n'aura de Dakar que le nom. L'édition 2009 du célèbre rallye-raid aura lieu du 3 au 18 janvier en Argentine et au Chili. Au programme de ce «Dakar-Argentine-Chili» -qui partira et arrivera dans la capitale argentine-, un parcours de 9.000 km, dont 6.000 de spéciales.

En janvier dernier, l'épreuve avait été annulée, en raison de menaces d'attentats islamistes en Mauritanie. Pour son 30e anniversaires, la course créée par Thierry Sabine en 1979 changera donc de continent. Mais l'aventure et le désert restent au programme. Des détails sur le parcours devaient être dévoilés mardi à Buenos Aires par les organisateurs au siège de la présidence argentine.


Trois semaines de traversée

«Les concurrents du Dakar-2008 seront prioritaires pour s'inscrire, à partir du 15 mai, au Dakar Argentine Chili 2009 et les droits d'inscription seront les même qu'en 2008», a précisé Etienne Lavigne, le patron du Dakar. Les Latino-Américains qui voudront participer à ce rallye bénéficieront d'un tarif spécifique. Pour les concurrents venant d'Europe, l'embarquement des véhicules se fera par bateau fin novembre-début décembre, la durée de la traversée de l'Atlantique étant de trois semaines.

Cette annonce suit d'une semaine la création des «Dakars Series», des rallyes satellites également organisés par ASO, dont la première épreuve aura lieu du 20 au 26 avril 2008, en Europe centrale.

La nouvelle formule de ce Dakar ne manque pas de susciter l'intérêt de la part des concurrents. Ainsi, Dominique Serieys, le directeur de Mitsubishi Motorsport, s'est dit «très intéressé». «C'est une bonne nouvelle, un mois après l'annulation du rallye 2008. Je pars à la fin de la semaine au Japon pour présenter le nouveau projet et Mitsubishi annoncera sa décision fin février-début mars. A priori nous sommes très intéressés, a déclaré le patron de la filiale sportive de la firme automobile japonaise, invaincue depuis 2001 sur le Dakar. Nous connaissons la qualité d'organisation d'ASO (Amaury Sport Organisation) et la médiatisation de son épreuve. Il était nécessaire de faire un break en Afrique compte tenu du contexte géopolitique. Le fait de repartir sur un nouveau continent est une bonne nouvelle.»


«Pas une promenade de santé»

Interrogé sur les caractéristiques propables du ce Dakar-2009, Dominique Serieys affirme que «ce ne sera pas une promenade de santé». «Nous avons déjà participé à l'Atacama rallye et au rallye Las Pampas. Le Chili et l'Argentine sont des pays où il y a une grande variété de terrains. Le désert d'Atacama est très difficile. Il y a des dunes impressionnantes, de véritables montagnes, plus difficiles à franchir qu'au Dakar. Il y a aussi de belles pistes et des "salinas" (lacs asséchés) à franchir. Il y aura aussi de la navigation et les Andes sont un autre terrain délicat. Le tout, dont on ne connaît pas encore le détail pour le Dakar-2009, donne un format très difficile. Ca tombe bien, nous souhaitons un épreuve éprouvante.»

 

Source : 20 minutes.fr

 

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires