Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 09:36
Idée singulière pour pimenter la fête des amoureux.
Saint-Valentin. Un sex-toy dans les bouquets de la fleuriste

undefined

Que cache donc cette mystérieuse pochette en satin au milieu de trois magnifiques roses couleur passion… Pas une bague de fiançailles ni un billet pour Venise. Non, un sex-toy ! Dans la carte du tendre version 2008, le joujou sexuel est une étape quasi-obligée, si on ne veut pas passer pour un(e) coincé(e). En tout cas, Claudine Alabert, une jeune fleuriste toulousaine, a décidé de s'amuser de cette mode qui fait le bonheur des marchands de gadgets érotiques.

Elles veulent voir la chose de plus près

Dans sa boutique du boulevard Lascrosses, une véritable ménagerie trône au milieu des cœurs rouges de la fête des amoureux. Vache, cochon, canard, pieuvre, grenouille… Autant de bêtes de sexe aux allures de jouets inoffensifs ? Ces mini vibromasseurs sont les derniers arrivés de la collection de sex-toys importés par la société AGM PEC à Beauzelle. José Pecci, directeur commercial de cette entreprise a été très étonné lorsqu'unde ses distributeurs toulousains lui a annoncé qu'il s'associait à une fleuriste pour proposer des bouquets coquins pour la Saint-Valentin. « Je crois que les sex-toys se sont vraiment démocratisés. Maintenant ça ne choque plus grand monde. Moi-même j'ai implanté des distributeurs dans des discothèques et clubs libertins deToulouse et ailleurs, et ça marche très bien. J'attends une centaine de nouvelles machines».

Les « toons » mesurent environ sept centimètres. Certains ont neuf vitesses, qui permettent à chacune de doser l'intensité de la vibration. Les toutes petites oreilles de la vache ont une forme étudiée pour le plaisir féminin.Claudine se fait un joli coup de pub, car son idée semble assez unique en France. « Je n'ai pas l'intention de faire ça toute l'année, car ce que j'aime c'est quand même avant tout les plantes et les fleurs. C'est juste un petit clin d'œil pour la Saint-Valentin. Les clientes, ça les intrigue, ça les amuse. Elles veulent voir la chose de plus près ».

Pour cette fleuriste « on peut être romantique et coquin à la fois, ce n'est pas incompatible. Si elles ne pratiquent pas toutes, les femmes se sont bien désinhibées par rapport au sex-oy, surtout depuis que c'est sorti du contexte sex-shop. Moi-même j'ai essayé pour voir. C'est plus amusant qu'autre chose ». Est-ce que les hommes oseront offrir ce bouquet un peu spécial ? Réponse ce soir.

Source 20minutes.fr

 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires