Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 09:00

Le porte-parole du gouvernement l’a affirmé hier

Instructions pour la mise en œuvre des nouvelles grilles de salaires

Les directions de wilaya de la fonction publique (DGFP) ont été instruites de mettre en œuvre les nouvelles moutures des statuts particuliers de la fonction publique, portant notamment les nouvelles grilles salariales, lesquelles concernent pas moins de 200 000 fonctionnaires. Le porte-parole du gouvernement, Abderrachid Boukerzaza, qui donnait hier cette information lors du traditionnel point de presse au sortir du Conseil de gouvernement, a précisé que cette décision a été prise lors d’un conseil interministériel qui lui a été expressément consacré. Au cours de celui-ci, a-t-il ajouté, des mesures exceptionnelles ont été prises au profit des secteurs qui peuvent connaître des difficultés à mettre en œuvre les nouveaux statuts. Les antennes de la DGFP, a-t-il explicité, ont été ainsi instruites de faire fi des contraintes que peuvent poser les branches d’activité en vue de mener à bon port les décisions de la dernière tripartite en ce qui concerne les augmentions de salaires. La déclaration de M. Boukerzaza s’ajoute à celle du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh, qui affirmait lundi que le chef du gouvernement, Abdelaziz Belkhadem, a donné récemment des instructions à l’effet d’«accélérer l’examen et la promulgation des statuts particuliers des différents secteurs». Le ministre a affirmé, en marge d’une rencontre sur la formation professionnelle, que «l’application effective de l’augmentation, prévue par la nouvelle grille des salaires de la fonction publique, reste tributaire de la promulgation du statut particulier de chaque secteur, précisant que plus tôt ces statuts seront promulgués, plus tôt l’augmentation des salaires sera mise en application». Pour revenir à l’ordre du jour du conseil de gouvernement d’hier, celui-ci a été consacré à quatre points : le suivi du schéma directeur du secteur de la santé, du Plan national de l’enfance ainsi que la présentation de deux projets de loi, l’un concernant les prérogatives de nouvelles structures sanitaires appelées «les maisons de séjour de santé» et l’autre inhérent à la création d’établissements «d’emplois protégés» destinés aux personnes handicapées.
A caractère public industriel et commercial (EPIC), précisera M. Boukerzaza, ces établissements ont pour vocation d’encourager l’emploi et, partant, l’insertion sociale de ces catégories spécifiques de la société. «Les emplois seront aménagés en fonction du nombre d’heures effectuées», a-t-il précisé. La ministre déléguée auprès du ministre de la Santé chargée de la famille et de la femme, Nouara Djaffar, a expliqué, quant à elle, que le Plan relatif à l’enfance comporte des dispositions censées défendre les intérêts de cette catégorie vulnérable de la population. Ledit plan, qui remonte à 1992 et qui s’étale jusqu’à 2015, n’a pu être traduit sur le terrain dans sa totalité à cause des événements tragiques de la décennie écoulée.

Source La Tribune

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires