Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 23:33

Contre la constipation, de l'eau et des pruneaux !

undefined


Si elle est rarement grave, elle s'avère souvent franchement pénible. Mais la constipation n'est pas une fatalité ! Avec quelques bonnes habitudes et en l'absence de toute pathologie, vous devriez retrouver un transit idéal.

Maux de ventre, sensation de pesanteur dans l'abdomen et, surtout, impossibilité d'aller à la selle pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines (si si !) : tels sont les douloureux symptômes de la constipation. Aiguë ou chronique, elle empoisonne ses victimes au quotidien. Un cercle vicieux puisque c'est bien souvent dans cette vie de tous les jours que se trouvent les causes de la constipation : mauvais régime alimentaire,

» Avant tout, êtes-vous sûr que cette constipation n'a pas une cause en particulier ? Ainsi, certains médicaments peuvent rendre les selles beaucoup plus dures. Il suffit alors que votre médecin vous prescrive un autre traitement, équivalent mais sans cet effet secondaire, pour que tout rentre dans l'ordre. Le stress est également une cause fréquente de constipation : envisager sa journée sereinement est certainement un facteur de bon transit. Pas toujours facile de relativiser seul ses soucis : n'hésitez pas à faire appel à un spécialiste si votre stress vous encombre au quotidien. Point positif : ce sont autant de choses faciles à changer.

Les fibres aident à converser un bon transit. On les trouve en quantité dans les fruits et légumes ainsi que dans beaucoup de céréales.

 

» Première bonne habitude à prendre : boire de l'eau en quantité. 1,5 L à 2 L par jour, minimum. La constipation est notamment provoquée par le fait que les selles ne sont pas assez humides et progressent donc mal dans l'intestin. En buvant beaucoup, vous avez de bonnes chances d'évacuer le problème… L'idéal est de commencer par un grand verre d'eau, le matin à jeun.

» L'eau est retenue dans les selles grâce aux fibres… Moralité : il convient donc également de se jeter sur les fibres ! Que l'on retrouve en grande quantité dans les fruits et légumes (cinq par jour, n'oubliez pas !) mais aussi dans certaines céréales, notamment le son de blé ou de lin. Vous pouvez les consommer à l'état quasi brut (le son en poudre par exemple) mais peut-être préfèrerez-vous les boîtes de céréales dont les nombreuses publicités télévisées nous vantent chaque jour les mérites. Attention toutefois à ne pas faire de surconsommation : elle pourrait diminuer l'assimilation des vitamines et nutriments nécessaires à votre bonne forme. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter un spécialiste qui prescrira un régime adapté à votre cas.
D'autres aliments sont également réputés pour leurs effets laxatifs. C'est par exemple le cas du miel ou des fameux pruneaux, d'Agen ou d'ailleurs. Ne vous privez donc pas, en plus c'est bon !

» Si malgré nos imprécations vous ne vous y êtes toujours pas mis, voici une raison supplémentaire de chausser vos baskets : l'activité physique facilite le transit ! Le fait de bouger et de renforcer sa musculature, notamment au niveau abdominal, facilite l'évacuation des selles.

» Autre habitude de vie qui peut vous aider : ayez un rythme de vie régulier, notamment au niveau des repas. De même, forcez-vous à vous rendre aux toilettes tous les jours au même moment, par exemple juste après le petit déjeuner. L'idéal est de ne pas se retenir et de pouvoir se précipiter aux toilettes dès que l'on ressent l'envie d'aller à la selle.

» Rien n'y fait ? Les médicaments laxatifs parviendront sûrement à vous soulager. Demandez conseil à un professionnel de santé avant de les utiliser et n'en abusez pas : ils pourraient provoquer l'effet inverse ou engendrer une accoutumance.

Si malgré ce programme santé vos soucis perdurent, il vous faudra consulter un médecin afin de vérifier que vous ne souffrez pas d'une pathologie digestive. Pas de panique : vous retrouverez rapidement votre légèreté et votre bonne humeur

Source l’Internaute

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires