Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 09:01

Un nouveau bâtiment dédié aux 485 salariés de l'usine fuxéenne où Continental monde base son centre de compétences.

Industrie. Continental mise sur l'excellence à Foix

Electric-Moteur-ontinental.jpg

Avec un chiffre d'affaires de plus de 25 milliards d'euros (en 2006), Continental figure parmi les cinq premiers équipementiers du monde. L'objectif du groupe : optimisation de la sécurité au volant tout en préservant la planète et son climat

Directeur monde d'Electric Moteur Continental, Jean-Yves Paulin était à Foix lundi soir en compagnie de Jean-Marc Nozeran, président de Continental Automotive France. À l'occasion de la pose de la première pierre du bâtiment « Pyréne » sur le site ariégeois de l'usine Continental que dirige Dietman Hohm depuis plusieurs années. Un bâtiment de 2 000 m2 qui accueillera des bureaux administratifs, les vestiaires des salariés, ainsi qu'une salle de réunion. Un bâtiment hautement symbolique que la direction de Continental dédie à ses 485 employés fuxéens, en raison de leur excellence sur laquelle mise l'entreprise allemande aux ramifications internationales.

« Avec moins de 5 défauts par million de pièces fabriquées, la main-d'œuvre ariégeoise place l'usine de Foix en tête des 200 sites Continental répartis dans 36 pays ; juste devant le site coréen de la multinationale, expliquait le directeur monde Jean-Yves Paulin.

Qualité, productivité, rentabilité : la compétitivité est particulièrement exceptionnelle à Foix. En 24 ans, l'usine n'a cessé de progresser vers cette excellence : on le doit à l'exemplarité du personnel et à son travail d'équipe. C'est pourquoi Continental a décidé de faire en Ariège son centre de compétences.

La qualité du travail réalisé à Foix est reconnue par les clients que sont Renault, PSA et Ford : elle a contribué au développement de leur part de marché. Il est donc important que la performance et la rigueur fuxéennes soient accompagnées pour pérenniser les acquis : d'où la nouvelle infrastructure qui va voir le jour ».

Bien placé pour connaître l'évolution de l'usine Continental Foix, premier employeur de la ville, le maire Jean-Noël Fondère a salué « la qualité des gens qui travaillent ici, dans un secteur économique modern et non polluant, devenu le fleuron du développement » que semblent ignorer ceux qui évoquent « l'immobilisme de Foix ». Venu en compagnie de son adjointe la députée Frédérique Massat, Jean-Noël Fondère assura le soutien de la municipalité à une entreprise qui mise sur l'avenir et l'Ariège. Président du conseil général, Augustin Bonrepaux répondra en écho « qu'avec ces nouveaux investissements qui pérennisent le site, c'est toute l'économie de l'Ariège qui en profite. Et, de saluer à son tour, la qualité de la main-d'œuvre locale qui classe l'Ariège en bonne place » dans le marché mondial de l'emploi.

Jean-Marc Nozeran remercia les pouvoirs publics qui depuis 24 ans se sont penchés sur le berceau de Siemens devenu Continental en août 2007. Rappelant, devant les nombreux décideurs du département invités, le symbolisme du nom de baptême « Pyrène ». Il coiffe une usine qui « a les pieds sur terre tout en gardant la tête haute ». Et de conclure : « Foix est une ville qui gagne ! ».

Le bâtiment « Pyrène » opérationnel à l'automne

Construit pour renforcer le site fuxéen de Continental Automotive, le bâtiment « Pyrène » entrera en fonction à l'automne prochain. « Sa construction s'inscrit dans la logique d'investissement qui a permis au site de passer en 20 ans d'une petite production annuelle de 500 calculateurs de boîtes de vitesse automatique à une production de plusieurs millions de calculateurs dédiés au contrôle moteur » a rappelé Jean-Marc Nozeran. Prévu pour améliorer les conditions de travail des salariés, « Pyrène » va respecter toutes les normes environnementales en vigueur. Ainsi : les lampes sont à économie d'énergie et s'éteignent automatiquement lorsque la pièce est vide ; les stores sont incorporés dans le vitrage réduisant les déperditions thermiques. Par ailleurs, les déchets générés par le chantier sont triés directement sur place et revalorisés dans la chaîne de traitement de l'usine.

. Avec un chiffre d'affaires de plus de 25 milliards d'euros (en 2006), Continental figure parmi les cinq premiers équipementiers du monde. L'objectif du groupe : optimisation de la sécurité au volant tout en préservant la planète et son climat

Source Ariègenews

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires